Vive la brocante !

24 Sep paris-880754_640

Économie de crise, premiers pas vers l’écologie et le «  durable », promenade dominicale et conviviale en famille ? Le vide grenier c’est un peu tout ça. L’occasion de faire le vide des vêtements trop petits, des objets  trop vus et de repartir à la chasse du Graal… Vous n’avez jamais vécu cette expérience ? Laissez-vous tenter… La Médiathèque vous guide.

  • Syllogomanie

À  moins d’être rattrapé par le syndrome de Diogène qui pousse à accumuler en dépit du bon sens ou d’être atteint de syllogomanie, « cette mystérieuse manie qui, selon Atlantico.fr, empêche de jeter selon vous n’avez plus besoin« ,  le mois de septembre est le moment idéal  pour trier et vider les placards. Les enfants ont grandi et à l’exception des quelques pièces cultes régulièrement  transmises, la mode a imposé son diktat.

le-pantalon-de-gaston-marie-delafon (Catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) joseph-avait-un-petit-manteau-simms-taback (Ctatalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

 

 

 

 

 

 

  • Souvenirs et mémoire

Les vacances ont aussi donné aux uns et aux autres le goût de l’espace et envie de changer de décor. Alberto Eiguer, explique dans  Votre maison vous révèle : comment être bien chez soi  que  « les humains ont besoin de d’objets témoins de leur histoire, comme s’ils redoutaient que leur passé soit définitivement révolu ».

vide-grenier-marie-dorleansHypothèse confirmée par Marie Dorléans dans son album Vide grenier.  Chargé de faire le ménage, le personnage principal de cet album  « se retrouve plongé dans ses souvenirs d’enfance au premier objet qu’il tire du tas… et même, carrément nez à nez avec le petit garçon qu’il était alors ! »

Tous ces objets que nous conservons sont-ils pour autant vraiment indispensables ?  En recycler certains parmi ceux enfouis dans les caves, greniers et autres débarras, permet de se donner bonne conscience d’aller de l’avant…pour mieux repartir  à la recherche … d’un nouveau Graal : l’objet perdu.

L’occasion idéale se trouve certainement dans l’une des 50 000  brocantes qui ont lieu chaque année… Et il y a forcement une près de chez vous ! À Levallois, ce sera le 25 septembre 2016 Quai  Charles Pasqua. Un grand moment d’émotions, sur plus de 3 kilomètres pour réaliser de «  bonnes affaires ». Quelques règles  cependant sont  à connaitre comme l’explique cet article de 60 millions de consommateurs du 16/03/2011, « Vide-grenier profitez de l’occasion« .

  • Balade en brocante

 

  • Chiner à La Médiathèque

La Médiathèque n’est pas en reste et vous propose quelques titres pour devenir un amateur éclairé de Brocantes et  Savoir chiner et même Bien Chiner.

savoir-chiner (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) bien-chiner (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) brocantes (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

 

 

 

 

  • Brocante en lectures

Enfin, si cette aventure festive et familiale ne vous tente aucunement, il  vous reste  la possibilité de «  rêver »  brocante et de vous projeter grâce au plaisir de la lecture.

  • le-dernier-vide-grenier-faith-bass (actalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)Dans Le dernier vide grenier de Faith Bass Darling, vivez la brocante en mots par le biais d’ « une narration piquante et enlevée concentrée sur le récit d’une folle journée, Lynda Rutledge signe un roman drôle et émouvant sur les étonnants greniers de la mémoire et le réconfort que nous apportent ces objets dont nous entourons nos vies. »

 

 

  • le-chat-qui-aimait-la-brocante-lj-braun (Catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)À moins que votre goût ne vous oriente plutôt vers les polars avec les aventures de Jim Qwilleran et ses deux chats. Installé dans une vieille maison appartenant à un broc,  Le chat qui aimait la brocante va tout apprendre des us et coutumes de ce milieu et même vous y emmener dans une enquête sur un meurtre déguisé en accident.

 

 

Sous le soleil ou sous la pluie, avec de bonnes chaussures de marche ou du fond d’un fauteuil, vive la brocante !

Enregistrer

Quand le Festival America rend hommage à Jim Harrison

20 Sep jim-harrison

Du 09 au 11 septembre 2016, la ville de Vincennes recevait le Festival America. Pour sa 8ème édition, le Festival a rendu hommage à Jim Harrison, l’un des plus grands auteurs américains du 20ème siècle, décédé en mars 2013 à l’âge de 78 ans.

Jim Harrison, l’écrivain des grands espaces, laisse une œuvre foisonnante (une trentaine de romans, nouvelles, poèmes…) où il exprime son goût pour la nature, la bonne chère, l’alcool, et sa fascination pour les Indiens. Dans ses livres, il donne la parole aux anonymes, aux déclassés et aux sans-voix… Il trouva l’inspiration dans la région du Michigan où il vécu, mais aussi du Nouveau-Mexique, de l’Arizona et du Montana.

michigan

Lac dans le Michigan

Nous étions à cette soirée vendredi 09 septembre. Ses amis étaient là, sur la scène de l’amphithéâtre qui faisait salle comble pour l’occasion. La soirée fut animée par Francis Geffard et Julien Bisson. Etaient aussi présents Jim Fergus et Dan O’Brien, deux amis de longue date de Jim Harrison ; Brice Matthieussent son traducteur ; Patrice Hoffmann son éditeur chez Flammarion ; Dominique Bourgois directrice des éditions Christian Bourgois ; et François Busnel.

La soirée débuta par la projection d’extraits d’un film documentaire sur Jim Harrison réalisé par François Busnel. Ce film sortira prochainement au cinéma. Nous l’attendons impatiemment !

Puis Jim Fergus et Dan O’Brien ont témoigné de leur amitié avec l’écrivain de façon émouvante, touchante et drôle, brossant le portrait d’un homme exceptionnel doté d’une grande sensibilité. Ils ont évoqué deux facettes de l’auteur : la figure rabelaisienne, et l’homme dépressif, sujet à des crises d’isolement. Deux évènements traumatisants l’ont considérablement marqué : à  l’âge de 8 ans, son œil gauche est accidentellement crevé lors de jeux avec une petite fille ; en 1962, son père et sa sœur Judith meurent dans un accident de la route.

L’émotion est grande lorsque Jim Fergus offre à François Busnel une canne en bois à tête de serpent, ayant appartenu à Jim Harrison. Puis, Dan O’Brien débouche une bouteille de whisky et offre un verre aux invités de cette rencontre, trinquant à la mémoire de »Big Jim ». Moment touchant lorsque un comédien de la compagnie Les Livreurs dévoile des extraits du dernier roman de Jim Harrison Le vieux saltimbanque, récit autobiographique paru en 2016.

À la question posée par Julien Bisson à chaque invité : « quel est votre livre préféré de Jim ? » la réponse est Dalva, mais aussi Faux soleil, De Marquette à Vera Cruz, même si François Busnel avoue sa difficulté à faire un choix…

La soirée s’est clôturée avec la projection de Légendes d’automne film de Edward Zwick, adapté de la novella  Legends of the fall, écrite en 1978-79, premier grand succès de l’auteur.

Une très belle soirée que nous a offert le Festival America.

La littérature peut faire mûrir l’esprit, disait Jim Harrison.

Retrouvez les livres de Jim Harrison à La Médiathèque :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cet article a été rédigé par Marie-Odile S. et Ariane C., qui ont été nos reporters lors de ce week-end de festival.

Enregistrer

Enregistrer

Et si vous deveniez juré de prix littéraire ?

14 Sep TR-SRH17-jury-R

Chaque année, les prix littéraires vous font rêver. Qu’ils soient Goncourt, Renaudot, Fémina, Wepler, Flore ou plus confidentiels, vous les dévorez ! Et vous vous interrogez  : comment se choisit LE livre primé ?  Aussi, à tous ceux qui veulent découvrir de l’intérieur les coulisses d’un prix, La Médiathèque propose de participer au prochain jury du Prix des lecteurs de Levallois pour le Salon du Roman Historique 2017. Pour devenir juré littéraire, une seule chose à faire : posez votre candidature. Vous avez jusqu’au 9 octobre 2016 minuit…

Le Prix des Lecteurs de Levallois

JURY room page couv du Post

Depuis 2011, il récompense un roman historique, publié au cours des mois précédant le salon. Le roman primé répond à des critères précis  : être roman et historique, soit lier intimement Histoire (la grande), histoire (la petite) et fiction… Tout l’art du romancier se situant justement sur cette frontière fragile. Et la simple expression « roman historique » s’avérant très vite sujet à  discussions.

Pour vous persuader de la difficulté même de définir le genre, citons Marguerite Yourcenar : « Ceux qui mettent le roman historique dans une catégorie à part oublient que le romancier ne fait jamais qu’interpréter, à l’aide des procédés de son temps, un certain nombre de faits passés, de souvenirs conscients ou non, personnels ou non, tissus de la même matière que l’Histoire ». Mémoires d’Hadrien, carnet de notes. Gallimard.

Néanmoins, en tant que juré du Prix des Lecteurs de Levallois, il vous faudra trancher pour déterminer quel sera le meilleur parmi les excellents romans de la sélection  2016-2017 . Grâce à vous, un auteur sera récompensé et encouragé à poursuivre son œuvre littéraire grâce à une dotation substantielle.

La mission d’un juré

  • assister aux  réunions du jury  ( 4 ) dont la réunion de délibération finale, qui auront lieu des mardis soir.
  • lire les huit à dix livres de la sélection (avec un droit de survoler, de relire, d’abandonner ou de sauter des pages)
  • échanger, partager et débattre avec plaisir et bonne humeur autour de ces lectures « imposées »
  • voter en votre âme et conscience pour le meilleur (et l’on sait d’expérience combien ce choix peut s’avérer cornélien)
  • être présent lors de la remise du Prix des lecteurs de Levallois à son lauréat le 26 février 2017

Compétences requises : savoir lire. Ne pas avoir peur de lire plus de 1500 pages (au total). Garder son sang froid en cas de débat houleux. Résister à toute pression particulièrement les derniers jours avant l’annonce du prix, celui-ci restant secret jusqu’à l’heure H le jour J.  Être incorruptible.

Comment devenir juré ?

TR-SRH17-jury-VC’est facile : il suffit de remplir le formulaire en ligne avant le 9 octobre 2016, soit votre identité évidemment,  mais surtout votre motivation à devenir juré, ainsi qu’une chronique/critique du dernier roman qui vous a marqué.

Précision : les moins familiers de la soumission en ligne peuvent évidemment envoyer ou déposer un courrier papier qui sera lu avec autant d’attention.

Quelques informations en vrac  : même si elle nous passionne, l’analyse grammaticale et stylistique de votre dernière lecture ne sera pas un critère déterminant. De même, le fait d’avoir déjà fait partie d’un jury, fut-il littéraire,  ne donne ni bonus ni de malus. Enfin, précisons qu’il n’y a pas de déjeuner final chez Drouant.

Pour toute question, n’hésitez pas à solliciter vos bibliothécaires. Mais n’essayez pas de les influencer pour être sélectionné : même si ce sont des êtres éminemment sensibles , ils demeurent, comme les jurés que vous allez devenir,  incorruptibles🙂

Et maintenant, c’est à vous !

BONUS : pour avoir une idée de comment se passent les réunions, les débats et les délibérations, tous les détails sont sur Liseur avec La saga des jurés du Prix des lecteurs de Levallois 2016 ou encore Le jury du Prix des lecteurs de Levallois 2015.

Les usages numériques innovants décryptés par une psychologue

8 Sep mother-board-581597_640

Vanessa-Lalo © Olivier-Lambolez

Le déploiement du numérique, des technologies et des usages associés, dans notre vie et dans notre environnement, est en passe de modifier profondément notre humanité. Parce que le numérique change notre manière d’entrer en contact et de rester en relation avec les autres, nous recevrons la psychologue spécialiste des usages numériques innovants Vanessa Lalo le samedi 24 septembre 2016 à La Médiathèque pour une conférence intitulée L’impact des usages numériques innovants : jeux vidéo et réseaux sociaux.

De profonds changements surviennent en effet dans la société occidentale par le développement du monde virtuel, qui implique aussi les structures familiales dans lesquelles les enfants se développent aujourd’hui. Ce double impact, social et numérique, transforme les relations entre individus. Nouvelles pratiques, nouveaux apports, comment appréhender ces usages (thérapeutiques, cognitifs, pédagogiques) ? Quel juste milieu entre la nécessaire prévention des pratiques excessives et les nombreux possibles ouverts par le numérique, notamment les jeux vidéo ?

Outre de nombreux travaux de recherche et articles publiés sur son site et ayant pour objet ces nouvelles pratiques, Vanessa Lalo exerce en libéral et propose des consultations pour les parents et les adolescents. Elle sensibilise aux nouvelles pratiques numériques, élabore et anime des conférences et des formations autour des risques et bénéfices de ces outils, de l’apprentissage autrement : serious games ou jeux « sérieux » (lire l’article E-Learning, Serious Game, Mobile Learning, l’autoformation à portée de main sur le blog B.R.E.F. de La Médiathèque), réseaux sociaux, environnements virtuels, mais aussi des nouvelles techniques créatives comme la médiation numérique et la ludification – soit le transfert des mécanismes du jeu dans des situations d’apprentissage ou des réseaux sociaux-.

Elle organise par ailleurs des événements, ateliers et rencontres « grand public » autour des enjeux « sérieux » du numérique, afin de toujours questionner les représentations et bénéficier des réflexions collaboratives, réelles comme virtuelles.

Ainsi, lors de sa conférence à Levallois le samedi 24 septembre prochain, Vanessa Lalo évoquera avec nous l’apport de ces nouvelles technologies, les nouvelles formes de relations sociales qu’elles induisent et dans quelle mesure les outils numériques les facilitent. Il sera question des réseaux sociaux mais aussi des jeux vidéo, qui « permettent une interaction immédiate ne proposant plus simplement une série d’éléments figés auxquels l’on donne vie par l’imaginaire, mais des représentants numériques complexes, modifiables à merci », écrit-elle dans son article Pourquoi les Sim’s nous plaisent tant (PDF de 1.9 Mo) publié dans le Hors-série N° 39 de Jeux Vidéo magazine de septembre 2014.

Jeux Video magazine (Catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

Jeux Vidéo magazine est disponible à La Médiathèque

Des ouvrages sont disponibles à La Médiathèque :

  • L’enfant et les écrans : un avis de l’Académie des sciences de Jean-François Bach, Serge Tisseron, Pierre Léna, Olivier Houdé. Cet ouvrage se veut un guide aussi complet que pondéré, destiné à tous ceux qui souhaitent accompagner les enfants dans leur découverte du monde numérique.
  • L’enfant au risque du virtuel de Serge Tisseron, Sylvain Missonier.  Un livre, clair et érudit à la fois, jalon important sur la voie de la compréhension de nos relations aux machines. Il intéressera donc non seulement les cliniciens, mais aussi les pédagogues et les parents.
  • Qui a peur du grand méchant Web ? de Pascal Minotte.  L’auteur plaide pour une prévention d’Internet qui s’intègre dans une démarche globale continue d’éducation aux médias, tout au long de la scolarité et intégrée dans le programme scolaire.
  • Guide de survie pour accros aux écrans : ou comment garder ton ordi et tes parents de Serge Tisseron ; ill. Jacques Azam. 15 situations liées à la sur-utilisation des écrans pour les enfants, avec pour chacune un plan d’action.
  • Accros aux écrans de Philippe Godard.  Le meilleur moyen de ne pas nous retrouver accros est de savoir identifier le piège et d’avoir un usage raisonné des écrans.
  • Les écrans, ça rend accro… de Michael Stora. Prenant le contrepied des reproches faits aux images et à la réalité virtuelle, le psychanalyste démontre qu’elles permettent une re-création du réel.
  • Les addictions à Internet : de l’ennui à la dépendance de Michel Hautefeuille. L’addiction à Internet est sur le point d’être considérée comme une pathologie mentale : le célèbre DSM, Bible de la psychiatrie internationale depuis des décennies, classe en effet ce comportement dans la catégorie des troubles impulsifs-compulsifs…

Infos pratiques : rendez-vous le samedi 24 septembre à la médiathèque Gustave-Eiffel  à 16 heures. Entrée libre. 111 rue Jean Jaurès, Levallois. 01 47 15 76 43.

Bonus : Ma soirée à la Médiathèque le samedi 15 octobre 2016, intitulée cette année Ma petite fabrique numérique.  Une soirée entière pour se familiariser avec les outils innovants et expérimenter ensemble de manière ludique : au programme de Ma soirée à La Médiathèque 2016, Fab Lab, Makey Makey, vélo connecté, Mash up table, et atelier Minecraft le jeu de construction…

À noter : la suite du programme des Rencontres de Liseur 2016-2017 avec un cycle de conférences autour de la question de L’Humain face au défi du numérique. Prochaine rencontre le samedi 19 novembre avec Valérie Peugeot, chargée des questions de transition numérique au sein du Conseil National du Numérique autour de La société numérique, société du savoir partagé.

Prenez de la hauteur, et venez penser le monde d’aujourd’hui avec Les Rencontres de Liseur !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

C’est la rentrée : gardez vos bonnes habitudes d’été

1 Sep rentrée-colour-pencils-450621_640

Ça y est, elle arrive : la fameuse rentrée, celle qui annonce les cahiers neufs, les feuilles mortes et la reprise des activités.  Elle signe généralement le retour au quotidien et au rythme habituel. Mais reprendre le tempo ne signifie pas pour autant perdre ce qui a souvent fait la saveur de la pause estivale : détente, imprévu, sérénité, curiosité et une certaine douceur de vivre… Voici donc quelques pistes de lectures pour vous aider à vivre pleinement ce moment tout en prolongeant les bonnes habitudes prises cet été.

  • Les bienfaits de la sieste (catalogue de La Médiathèque - nouvelle fenêtre) Autorisez-vous une pause avec un moment de paresse validé par la science. Vous en saurez plus en lisant Les bienfaits de la sieste : « Alors qu’un Français sur deux manque de sommeil, ce livre souhaite décomplexer la pratique de la sieste – encore méprisée et associée à une perte de temps – et montrer tous les bienfaits qu’elle apporte à la fois au corps et à l’esprit. Elle améliore la concentration et la vigilance. Elle stimule les fonctions cognitives et la mémoire ».

Alors n’hésitez pas à piquer un petit roupillon (sans oublier que 15 minutes restent la durée idéale)

 

  • pétanque quand tu nous tiens (Catalogue de La Médiathèque - Nouvelle fenêtre) N’abandonnez pas le sport et pratiquez votre activité favorite en lisant Pétanque, quand tu nous tiens. Ce livre parle un peu de technique, mais s’intéresse surtout à la richesse du jeu, à sa complexité, à son aspect émotionnel et à la psychologie du joueur. Il vous emmène au cœur des parties, tantôt en tant que joueur, tantôt en tant que spectateur. Il vous fait ressentir les moments de tension et de doute que vous connaîtrez en partie. Il vous parle du facteur chance et de la gestion du stress. Vous êtes sans cesse au cœur de l’action. »

Que vous pointiez, plombiez ou tirez, hésitez encore moins à mettre vos muscles en action après la lecture.

 

  • les nouveaux territoires du cerveau (Catalogue de La Médiathèque-Nouvelle fenêtre)Laissez libre cours à vos envies de voyage  et découvrez de nouveaux horizons avec Les nouveaux territoires du cerveau :  « On n’en finit pas de découvrir le cerveau. C’est à l’exploration de ses territoires, encore pour une large part inconnus, que nous convie ici Bernard Sablonnière. Il en dresse pour nous la carte, en inventorie les fonctions et les prouesses : mémoire, émotions, passion, optimisme ou génie, le cerveau est la clé de tous nos talents et la source de notre formidable faculté d’adaptation et de renouvellement ».

N’hésitez donc plus à devenir explorateur de votre propre cerveau.

  • La vérité sur ce qui nous motive (catalogue de La Médiathèque- Nouvelle fenêtre) Continuez à prendre le temps de réflechir avec La vérité sur ce qui nous motive  : « Qu’est-ce qui nous motive vraiment ? L’argent, la peur des sanctions ? Quand sommes-nous les plus performants et enthousiastes ? La simple survie a longtemps été le moteur principal de nos actions. …L’auteur examine les trois éléments clefs de la motivation – autonomie, envie d’être bon dans ce que l’on fait et besoin de donner un sens à sa vie – au travers d’exemples concrets d’entreprises qui ont su améliorer la motivation de leurs équipes. »

Un ouvrage à lire en version papier mais aussi en livre numérique avec Bibliovox  selon ce qui vous motive !

 

  • Comment parler à tout le monde Devenir un as de la communication pour réussir dans la vie et se faire des amis (Catalogue de La Médiathèque- Nouvelle fenêtre)Prolongez les moments de convivialité nés sous le parasol ou en randonnée et développez vos compétences linguistiques d’été avec  Comment parler à tout le monde : Devenir un as de la communication pour réussir dans la vie et se faire des amis ou vous pourrez « découvrir 92 techniques pour engager la conversation et vous faire des amis ».

Une qualité que vous mettrez à profit tout au long de l’année… (et les suivantes)

 

  • Initiation à la clairvoyance - Comment améliorer la vision médiumnique (Catalogue de La Médiathèque- Nouvelle fenêtre) Anticipez la réussite de vos bonnes résolutions prises à l’heure de l’apéro avec cette Initiation à la clairvoyance – Comment améliorer la vision médiumnique grâce auquel , « à l’aide d’exemples et d’exercices faciles, vous pourrez explorer vos rêves, pratiquer la méditation, entrer en transe, découvrir la psychométrie, interpréter les présages et lire dans une boule de cristal. Au moyen du dictionnaire de symboles inclus dans ce livre, vous pourrez donner des conseils sur la carrière, l’argent et la santé. Apprenez l’éthique de la voyance, ainsi que bien d’autres façons d’appliquer vos talents tout neufs. »

Une lecture réservée aux audacieux  et que les pragmatiques éviteront…

Enfin, gardez une humeur ensoleillée🙂 Bonne rentrée à tous.

Note : tous les livres cités sont disponibles dans les bonnes médiathèques.

BONUS : l’article « Cinq conseils avisés pour bien  réussir sa rentrée » sur le blog BREF afin de reprendre en douceur le travail !

%d blogueurs aiment cette page :