Le héros du moment 1 : Le guépard

14 Sep

Chacun de nous a dans un coin de sa tête une figure emblématique, un héros qui l’a marqué pour des raisons personnelles…. Je vous propose de retrouver régulièrement « le héros du moment », les héros littéraires qui ont marqué mon imaginaire.

Don Fabrizio Corbera, Prince de Salina dit Le Guépard.

La nouvelle version de Gatsby le magnifique de Baz Luhrman au dernier festival de Cannes, a fait écho dans mon esprit, à l’adaptation cinématographique remarquable de Luchino Visconti du Guépard en 1963.

Servi par une distribution magistrale, Burt Lancaster dans le rôle du Prince Salina, Alain Delon dans celui du neveu Tancrède Falconeri et Claudia Cardinale qui est la belle Angelica Sedara, il reçut la palme d’or et accéda au rang d’œuvre mythique.

Visconti donne à voir la solitude du prince Salina et le sentiment du déclin de son monde, à travers la longue séance du bal qui clôt le film. Scène de description de fête, de luxe, frénésie flamboyante, le décor, le drame final, autant d’éléments que l’on retrouve dans les deux œuvres.

Cette figure inoubliable de grand seigneur à l’allure superbe qui porte l’histoire dans sa chair, lucide et clairvoyant, mais déchiré entre l’orgueil glacé de sa mère et la nonchalance sicilienne de son père, dont il se distingue par la supériorité intellectuelle, nous la retrouvons dans l’œuvre de Giuseppe Tomasi Di Lampedusa, Le Guépard, son seul roman.

Le Guépard a toutes les valeurs d’un classique car si elle est adaptée à son époque, elle garde la même valeur pour les générations suivantes.

Ce fut un véritable événement littéraire lors de sa parution en 1958 aux éditions du Seuil. Il y a eu une nouvelle traduction en 2007 chez le même éditeur, c’est à cette époque que je l’ai découverte avec émotion.

Le_Guépard_Giuseppe_Tomasi_di_Lampedusa_Seuil1 Le_Guépard_Giuseppe_Tomasi_di_Lampedusa_Seuil2

En 1860, les troupes de Garibaldi débarquent en Sicileet le Prince Don Fabrizio Salina, noble de très vieille naissance, sentant venir la fin de la grande aristocratie, arrange le mariage de son neveu désargenté, Tancrède Falconeri, avec la belle Angelica Sedara, la fille de Don Calogero Sedara, riche bourgeois, maire d’une petite ville où le prince possède un palais de villégiature. D’abord révolutionnaire et garibaldien, Tancrède se rallie au nouveau pouvoir et oublie sa cousine Concetta dont il semblait épris. La Sicile est annexée à l’Italie. Le Prince Salina décline la fonction de sénateur qui lui est proposée, acceptant de passer le flambeau à son jeune neveu. Au cours d’un grand bal qui voit l’entrée dAngelica dans l’aristocratie à Palerme, le Prince danse une dernière fois avant de se retirer.

Retrouvez l’œuvre emblématique de Tomasi Di Lampedusa à la Médiathèque de Levallois, disponible à Camus, Eiffel et Péri.

Mais aussi le film de Visconti en DVD à la Médiathèque Camus. La B.O.F. est disponible à l’espace musique de la Médiathèque Gabriel Péri.

Le_Guépard_Luchino_Visconti

Plus d’infos en suivant ce lien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :