Envie de rencontrer Ida ?

12 Oct

Je vous présente Ida, un petit animal qui a vécu il y a 47 millions d’années….

Ida

J’ai eu un coup de cœur en voyant la couverture de ce docu-fiction grand format : Ida, primate aux gros yeux et au regard si attendrissant.

Voici donc l’histoire d’un petit singe, à peu près de la taille d’un chat, dont le fossile, exceptionnellement bien conservé, a été retrouvé dans les années 1980, près de Francfort en Allemagne, dans le lac de Messel.

Darwinius masillae Darwinius_fossile

Messel est un site fossilifère d’une remarquable richesse et d’un intérêt scientifique incroyable. Formé dans un cratère après une irruption volcanique, on y a retrouvé de nombreux fossiles exceptionnellement bien conservés, comme celui d’Ida.
Le lac de Messel émettait régulièrement des gaz toxiques et mortels pour la faune.
Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1995, en raison de sa richesse en fossiles.
Pour en savoir plus sur ce lac, je vous conseille également cet article.

Mais revenons à Ida : elle a vécu à une époque appelée l’Eocène. C’était une jeune femelle arboricole vivant dans une forêt subtropicale. La découverte d’Ida remonte au début des années 80, mais on ignore par qui.
Des scientifiques paléontologues font la connaissance d’Ida en 2006 au cours d’un voyage à Hambourg. John Hurum fait partie de ces scientifiques. Il est paléontologue au Musée d’Histoire naturelle d’Oslo. Le Musée fait alors l’acquisition de ce qui deviendra Ida.

Jorn Hurum avoue :

Je me concentre sur les fossiles pour essayer de comprendre mon propre passé. Si mes découvertes peuvent apporter une nouvelle pièce au puzzle pour expliquer l’histoire de la vie sur la terre, c’est vraiment excitant.

La première partie de cet ouvrage destiné en priorité à la jeunesse, à partir de 8 ans, est romancée : elle raconte l’histoire de ce petit singe évoluant dans son milieu jusqu’à sa mort au fond du lac.

Ida et sa maman font partie d’une grande tribu. Dès l’aube, un vacarme assourdissant résonne dans les arbres. Les membres de la tribu crient et s’égosillent. Non pas parce qu’ils sont fâchés ou brouillés… C’est uniquement leur façon à eux de se parler. Ida est encore trop petite pour comprendre ses congénères, mais elle sait que ce tohu-bohu est sans danger pour elle. Malgré tout, elle serre fort la fourrure de sa mère.
(Extrait pages 6 et 7).

La seconde partie est sous forme de documentaire : elle présente le travail des paléontologues, aborde l’évolution des espèces en général, puis celle des primates ; elle explique les méthodes d’investigation utilisées en paléontologie.

Les illustrations sont vraiment très belles. Esther Van Hulsen est une illustratrice passionnée par les animaux et la nature.

Le saviez-vous ?

Le site de Messel constitue une image de la vie de l’éocène (- 50 à 33 millions d’année).
On y trouve de nombreuses espèces : des primates, des chevaux, des marsupiaux, des rongeurs, des chauves-souris. Il y a aussi 43 espèces d’oiseaux, 31 de reptiles et plus de 10 000 fossiles de poissons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :