André Schiffrin, un éditeur disparait

4 Déc

Il a fait connaitre Sartre, Foucault ou Echenoz outre-atlantique, l’éditeur André Schiffrin nous a quittés à l’âge de 78 ans.

Il est né à Paris en 1935, d’un père éditeur qui fût le fondateur de la prestigieuse Pléiade.

Il a passé plus de 50 ans dans l’édition aux États-Unis. En 1992 il fonde « The New Press », une maison d’édition à but non lucratif. Ces expériences nourrissent son livre L’édition sans éditeurs (1999 aux éditions La Fabrique). Il y dénonce les dérives de l’édition contemporaine et son conformisme intellectuel.

En suivant ce lien, vous en saurez plus, sur cet éditeur différent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :