En passant

La citation du vendredi : de la lecture selon Siri Hustvedt

31 Jan

La lecture se passe dans le temps humain, dans le temps du corps et elle participe  du rythme du corps, des battements du coeur, de la respiration, des mouvements de nos yeux et de nos doigts tournant les pages, mais nous ne prêtons à rien de tout cela une attention particulière. Quand je lis, je mets en branle ma capacité de discours intérieur. J’adopte les mots écrits de l’écrivain, qui devient, pour un temps, mon narrateur interne, la voix dans ma tête. Cette nouvelle voix a ses rythmes, ses pauses à elle, que je devine et adopte en lisant. Le texte se trouve alors au dehors et au dedans de moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :