Les Femmes des Lumières font salon

13 Fév

Thème évocateur, s’il en est,  pour la venue de deux auteurs à la Médiathèque Gustave-Eiffel le samedi  18 janvier dernier :

Chantal Thomas, pour son dernier livre « L’échange des princesses. » et Elise Fontenaille pour « L’Aérostat. »

Le siècle des Lumières  est une source d’inspiration pour de nombreux auteurs. C’est par le biais de leur expériences personnelles, que ces deux dames des Lettres s’y sont intéressées.

Pour Chantal Thomas, c’est en vivant à Bordeaux, en s’attardant sur  l’architecture, et surtout en lisant « les lettres » de Madame de Staël, et les écrits de Madame de Deffand, épistolière et salonnière, que la passion lui vint.   Fouillant les limites de la littérature, elle a aussi écrit des études remarquables autour de Sade.

Elise Fontenaille a évoqué elle aussi  son parcours. A la mort de son père, elle entreprend de  retracer ses origines et c’est à cette occasion qu’elle découvre qu’elle est  la descendante d’Olivier de Corancé,  fondateur du Journal de Paris, (journal paru au XVIII e siècle), père d’une certaine Juliette (de là à imaginer que celle-ci s’est retrouvée l’héroïne de l’Aérostat, il n’y a qu’un pas…)

Le public réuni cette après-midi-là, s’est entretenu en toute convivialité avec ces deux historiennes, nous donnant ainsi l’occasion de revisiter leurs ouvrages.

Pour aller plus loin, lisez ou relisez  :

        

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :