En passant

La citation du vendredi : pourquoi relire de vieilles chansons épiques ?

21 Fév

Pourquoi relire de vieilles chansons épiques exaltant la bataille à mort et le sacrifice des guerriers ? Nous pensons sans doute être devenus totalement étrangers à de tels excès. Eh bien nous avons tort. Le désir d’en découdre, l’esprit du combat demeurent plus que jamais nécessaires, et appartiennent à notre histoire à venir.

Ce que nous racontent ces histoires anciennes comme La Chanson de Roland, ce n’est pas un passé mort et embaumé, mais notre situation de souffrance et d’exception. Le récit de la bataille à livrer, c’est notre grand poème. Intime et collectif. Il y a tant de choses qui ne passent pas, et qu’on garde en nous, blessantes. Tant d’adversité que nous ne jouons pas et ne dénouons pas.Notre tâche : trouver les mots qui répondent à notre désir de nous battre, à la pulsion du combat. Mais attention, la chanson médiévale est elle-même ce combat. La chanter c’est appeler les coups qu’on ne portera jamais. Rappeler le seul combat possible : le dernier qui ne viendra plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :