Le Prix du salon du livre historique 2014

20 Mar

Succédant à Carole Martinez avec « Du domaine des murmures » et à Jean-Michel Guenassia pour « La vie rêvée d’Ernesto G. », c’est Lola Lafon pour « La petite communiste qui ne souriait jamais » qui a été désignée cette année comme lauréate du prix des lecteurs de Levallois par le jury. Le prix lui a été remis par Irène Frain, présidente du Salon du roman historique, le dimanche 9 Mars 2014  dans la salle des mariages de l’Hôtel de ville.

Lola Lafon est née en 1975, elle est écrivain,  musicienne et compositrice. Elle a passé une partie de son enfance dans la Roumanie post-communiste, et en garde un fort lien d’attachement, qui a influencé son oeuvre. Son premier roman paru en 2003 est « Une fièvre impossible à négocier » (il a reçu le prix Atout lire).

En 2007, c’est au tour de « De ça je me console » et en 2011 «  Nous sommes comme les oiseaux de la tempête qui s’annonce » (coup de cœur du salon du livre du Mans).

On retrouve dans ses textes, des thèmes récurrents : le contrôle exercé sur le corps, la quête existentielle, le féminisme.

Publicités

Une Réponse to “Le Prix du salon du livre historique 2014”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le jury 2015 du Prix du Roman Historique des Lecteurs de Levallois | Liseur - 16 février 2017

    […]  et surtout, résolus à défendre LEUR roman préféré pour que son auteur reçoive le Prix des lecteurs de Levallois destiné à récompenser et encourager un jeune (ce qui ne veut pas dire stricto sensu un Rimbaud […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :