Clôture du prix littéraire des lycéens à la Médiathèque de Levallois

17 Mai
Café littéraire audacieux le mercredi 21 mai à 19 heures à la médiathèque Gustave-Eiffel :   deux heures de lectures, de passions et de débats, animés par des apprentis-critiques .

Mais qui sont-ils  ?

Ils sont jeunes, ils  sont beaux… ils sont lycéens .

Et cette année, ils ont goûté de nouvelles expériences. Transgressives …
L’alcool ? Le sexe ? Peut-être mais ici, ce n’est pas de ça qu’il s’agit.

Non, non,  ils ont pris un risque unique, vraiment inédit : LIRE. En prime, ils ont découvert une partie des métiers cachés derrière l’objet « livre ».
Exit l’ordi, stop les séries, grande bouffée d’oxygène. Et en avant l’aventure !

Dans le désordre :
Lecture en solo. Rencontre d’auteurs en chair et en os acceptant de parler de leurs textes  et  métier (et même un prix Goncourt !). Dépoussiérage d’idées reçues sur les médiathèques de Levallois. Rédaction  et publication de critiques. Découverte du métier de libraire.  Mise en voix de  leurs textes  préférés. Séances de coaching par le metteur en scène Jean Marc Haloche (Cie ici Londres)…

Bon, je vous l’accorde, cette démarche n’était pas tout à fait spontanée…

Ils ont été coachés par un professeur  très impliqué qui s’est chargé des démarches institutionnelles.

salon du livre prof entouré de ses eleves

Hervé-François Fournier

Ils ont été retenus  pour participer au Prix des lycéens mis en place  par le Conseil régional d’île de France.

Ils ont lu en  un temps record et, en plus  du programme scolaire, de 6 à 40 livres de tous genres : roman, nouvelle, poésie, essai, roman graphique …. Destinés à un public adulte.

Et oui, c’est possible !

Et ils sont venus à la Médiathèque où ils ont découvert de nouvelles façons de rechercher, travailler et vivre ensemble …..

Ils ont mis en ligne (s) des critiques que vous pouvez consulter :

« roman des sensations » pour le roman Une saison de Sylvie Bocqui, « un essai raté » pour Foire internationale de Emmanuelle Pireyre, « oeuvre d’art » pour Heureux qui comme Ulysse de Nicolas Presl, « plein de suspense » pour Un notaire peu ordinaire de Yves Ravey, « un art subtil de la manipulation » pour Un homme effacé d’Alexandre Postel…

Ils se sont déplacés en masse au Salon du livre  de Paris où ils ont remis leur  Prix littéraire à l’auteur. Ainsi, le prix des Hauts-de-Seine, a été remis à Yves Ravey pour son roman Un notaire peu ordinaire.

ravey

Yves Ravey

Parmi les nombreux compliments  des lycéens à leur lauréat   : « Vous pouvez être lu par un enfant de 7 ans ».

Ne souriez pas, non seulement ce compliment est sincère et vient du fond du cœur mais il est riche de sens.

Ce choix a aussi été validé par des experts de la critique littéraire.

En conclusion, une année dense qui se termine pour cette classe de seconde du Lycée Léonard de Vinci le 21 mai à 19 h à la médiathèque Gustave-Eiffel 111  rue Jean-Jaurès : avec ce café littéraire auquel tous,  lecteur, critique, parent ou simple curieux,  êtes invités.

 

Publicités

Une Réponse to “Clôture du prix littéraire des lycéens à la Médiathèque de Levallois”

  1. Sophie Perrusson 21 mai 2014 à 14:09 #

    Bravo à tous ces acteurs pour ce beau travail. Vive les romans, la littérature et les liseurs!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :