Tendances littéraires de la rentrée 2014 (2), les Français

5 Sep
Après les grandes tendances, Liseur continue à passer au peigne fin les parutions  de cette rentrée : rien de moins que 407 titres français pour rassurer nos lectures automnales.

Amélie_Nothomb_à_Vérone

Parmi les piliers de l’édition française, citons  par ordre de tirage : de 200 000 exemplaires pour Amélie Nothomb qui propose une variante à ses  extravagants Pannonique, Saturnine et Plectrude avec un Pétronille qui fleure bon le patronyme excentrique dont la romancière nous enchante chaque automne, à  Olivia Rosenthal qui commence par un modeste 10000 exemplaires sous couverture blanche à motif géométrique central pour  Mécanismes de survie en milieu hostile.

Entre les deux, le jeune marié Frédéric Beigbeder (voir notre article rubrique mariage) s’intéresse toujours à l’incontournable « amour », cette fois entre J.D Salinger et Oona : à lire en total book ou en version accessoire… Emmanuel Carrère abandonne le motif  russe pour un imprimé voyage ultra stylé dans Le royaume. Talonné à 85 000 exemplaires par le mystérieux Olivier Adam qui nous revient avec une Peine perdue aux tons mélancoliques d’un bord de Méditerranée. On ne voyait que le bonheur de Grégoire Delacourt se veut plus sombre que jamais auparavant, amorçant un changement de registre chez ce créateur plutôt abonné aux couleurs  fraîches et acidulées.  Décidément le sombre semble cette année envahir les catwalk de la littérature avec un Foenkinos jouant sur les notes brunes des années 30 avec Charlotte.

C’est sans compter la fantaisie multicolore repérée chez  Patrick Deville qui puise cette année son inspiration au Mexique dans Viva, un voyage chamarré sur les traces de Trotski et de Malcolm Lowry.  Effet graphique pour Eric Reinhardt qui passe du bleu (Stock) à la Blanche (Gallimard) avec un changement d’éditeur très remarqué pour L’amour et les forêts, et ondes concentriques chez Laurent Mauvignier à partir du  tsunami japonais de 2011 dans Autour du monde.

Côté thèmes et motifs, le style 2014 se teinte de politique et d’économie avec toutefois une nette percée des strass VIP. On note la constance du thème « guerres mondiales », et l’apparition d’un effet miroir du monde littéraire très prisé cette année. La parodie scintillante reste toujours aussi séduisante …

Vu au hasard des titres en front row :

Le bonheur national brut, la terrible perte du triple A, Bye bye Elvis, Marilyn naissance année zéro, Le manteau de Greta Garbo, Churchill m’a menti, mon année Salinger, le testament de Descartes, une semaine dans la vie de Stephen King, L’écrivain national…

PROCHAINEMENT : la collection capsule (les premiers romans)Précédemment les tendances générales.

 L’ÉVÉNEMENT A RETENIR  pour choisir vos lectures : le défilé des « surprises de la rentrée littéraire ». le 9 octobre...

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :