Les équipes de chocs 5

11 Nov

L’Adjoint N°5

 » A vrai dire, j’ai sollicité quelqu’un pour me seconder. J’ai proposé un nom. En fait le vôtre. Mais je suis très jeune et inexpérimenté et je comprends fort bien que vous me refusiez ».

Le Commissaire au Châtelet a bien fait de me faire confiance car j’ai un sens du devoir très affirmé et je déteste l’injustice.
Nous sommes confrontés à des enquêtes extraordinaires, et au cours d’une arrestation agitée, j’ai reçu une balle en pleine poitrine. Fort heureusement, le coeur n’a pas été touché.
Disparitions étranges, complots, haines vengeances, tel est notre lot quotidien.
D’autant que les rues étroites de Paris et leur puanteur ne nous facilite pas la tâche ! D’ailleurs, le peuple gronde.
Ah j’oubliais, je suis un lecteur passionné de Jean-Jacques Rousseau et des philosophes en général.

Pour les enquêteurs qui suivent nos équipes, la réponse à L’Adjoint N°4 est : Hap Collins.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :