Il était une forêt

3 Fév
L’ouvrage de Luc Jacquet et de Francis Hallé publié en 2013, Il était une forêt est une invitation à la découverte des grandes forêts primaires tropicales et de ses richesses, ces forêts qui n’ont pas été abîmées par l’homme.

Il était une forêt deFrancis Hallé

Les forêts existent sur notre planète depuis le Dévorien, c’est-à-dire depuis 350 millions d’années. En Europe, il n’en existe plus depuis le 19e siècle. Sans les modifications dues aux activités humaines, elles recouvriraient la quasi-totalité des terres émergées, à l’exception des hautes montagnes.

Les dernières forêts primaires se situent en Amazonie, au Congo, en Indonésie et en Guyane française. On y trouve la plus grande biodiversité de la planète. La diversité y est incroyable. On estime que 70 à 90 % des espèces vivent dans la canopée, la surface active de la forêt primaire où la vie foisonne comme nulle part ailleurs. La canopée est l’écosystème le plus riche du monde. On connait actuellement 70 000 espèces d’arbres. On trouve dans ces forêts des milliards de plantes et d’animaux connectés les uns aux autres.

Commons wikimedia.org

Le cinéaste Luc Jacquet et le botaniste et biologiste Francis Hallé ont voulu  montrer les images des dernières forêts tropicales. C’est une plongée dans l’univers mystérieux du monde végétal. Dans une dizaine d’années, ces forêts auront disparu avec toute la biodiversité qu’elles recèlent. Car il faut 700 ans pour que la forêt primaire se reconstitue. Il était une forêt montre la beauté d’un monde en voie de disparition et non sa destruction. La plante et l’animal y évoluent ensemble. Tout est lié. Sans les arbres pionniers pas de sol pour les arbres futurs. Sans les animaux pas de graine pour la forêt secondaire. Sans les arbres pas d’habitat pour les singes…

A 75 ans, Francis Hallé n’hésite pas à grimper au sommet des arbres et à passer 6 mois dans la forêt tropicale. Il a passé sa vie à regarder naître, vivre et mourir les arbres. Pour Luc Jacquet, l’important a été de montrer ce que nous sommes en train de perdre :

« Beaucoup a été écrit et montré sur la déforestation et sur les autres atteintes majeures de l’environnement. Nous sommes à un niveau d’alerte maximum et rien ou si peu ne se passe Le discours alarmiste ne fonctionne pas, il faut donc montrer autre chose ». Propos recueillis par la journaliste Laurence Caramel du journal Le Monde.

Fondateur de l’association Wild-Touch, Luc Jacquet a toujours été un défenseur de la nature.

Il était une forêt n’est pas seulement un livre : c’est d’abord et avant tout un film tourné au Pérou et au Gabon. Ainsi, la dernière partie de l’ouvrage est consacrée au tournage du documentaire. Pendant plusieurs mois, Luc Jacquet et Francis Hallé  ont séjourné au cœur des plus belles forêts tropicales.

« Immergés dans ce monde de vie, de sons, d’odeurs, chaque jour nous sommes allés de découverte en découverte, nous avons vécus des expériences plus fabuleuses les unes que les autres. Je crois que la forêt nous a changés. Voici notre aventure. »  Propos de Luc Jacquet extrait du livre page 164.

Amazonia de Thierry Piantanida et Araquem AlcantaraSur le même sujet, lire Amazonia de Thierry Piantanida  et Araquem Alcantara. Les auteurs décrivent avec précision la biodiversité de l’Amazonie et dressent un portrait de son état actuel. C’est aussi un film réalisé par Thierry Ragobert.

UN RENDEZ-VOUS A NE PAS MANQUER : samedi 7 février 2015, la Science se livre à la Médiathèque : ateliers pour enfants, spectacle, rencontre avec Pierre-Henri Gouyon .
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :