Zoom sur les métiers du crime

13 Fév
Vous rêvez d’être le nouveau Patrick Lane (The Mentalist), vous êtes fan de la série les Experts, vous êtes incollable sur le quotidien d’un technicien de la police scientifique, la vue du sang ne vous fait pas peur. Alors devenez à votre tour expert, en découvrant à travers des romans policiers quels sont les métiers du crime. Après notre premier épisode consacré au médecin légiste , voici le numéro 2 :

N°2 L’avocat

L’image de l’homme de loi vous parle, vous avez une âme de chevalier, vous avez toujours affiché une volonté de défendre la veuve et l’orphelin, votre mission sur terre est de sauver le monde, ces romans sur le monde judiciaire sont fait pour vous ! Le rôle de l’avocat est de défendre tous les citoyens sans exception, qu’ils soient coupables ou innocents. Car même le plus terrible des assassins mérite une défense digne de ce nom… Zoom sur des romans passionnants où vous pourrez découvrir tout l’univers du barreau.Balance de la loi

Voici la prestation de serment prononcé par les jeunes avocats avant de pouvoir exercer leur fonction lors d’une cérémonie au cours de laquelle chacun s’engage solennellement à respecter les principes essentiels de la profession d’avocat :

Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité, et humanité.

  • En littérature, rares sont les écrivains à n’avoir pas consacré des pages à la justice et au monde judiciaire. Je pense à Franz Kafka dans Le procès, et à Albert Camus dans l’Etranger par exemple. Les avocats et les juges y sont présentés comme des personnes qui se mettent en scène au détriment de leur client, qui sont surpuissants, ambitieux, ivres de leur pouvoir, corrompus. L’avocat est critiqué, moqué.
    Puis petit à petit, l’image de l’avocat change et devient l’homme qui plaide, l’homme qui défend des dossiers impossibles et des hommes indéfendables, l’homme qui cherche la vérité, l’homme qui lutte contre l’injustice etc.
  • Dans les romans policiers, l’un des premiers auteurs à avoir mis en lumière la figure de l’avocat  est John Grisham. Travaillant lui-même dans un bureau d’avocats, presque tous ses romans sont des « thrillers judiciaires ». Il utilise ses connaissances pour imaginer des histoires parfaitement huilées, parfaitement documentées. Ses avocats sont ambitieux, tenaces, et leurs clients sont victimes d’une machine judiciaire implacable. Dit comme cela, John Grisham aurait pu se contenter de répéter à l’infini le même livre, mais non, il se renouvelle à chaque fois. Car ce qui l’anime vraiment, c’est l’injustice, celle qui envoie des innocents croupir dans le couloir de la mort. Lors d’une interview accordée au quotidien britannique The Telegraph, John Grisham y explique que « les juges sont devenus fous ».
    A découvrir à la Médiathèque :

  • Parmi les tous nouveaux auteurs, Justin Peacock. Lui aussi est avocat. Avec son roman Verdict, il signe un polar judiciaire haletant, quasi documentaire, fourmillant de détails où le système américain y est décrit avec encore plus de réalisme que chez John Grisham. Entre se faire défendre par un avocat d’un grand cabinet et un avocat commis d’office, il y a une grande différence qui tient en deux mots : l’argent et le prestige. Dans ce roman, le jeune avocat, déchu pour une histoire de drogue, redescend en bas de l’échelle en devenant avocat commis d’office pour de petits dossiers. Jusqu’au jour où son patron lui demande d’assister une avocate dans une affaire de gros bonnet de… la drogue. Et où notre jeune avocat découvre que ce n’est pas tant la vérité qui compte mais la manière dont sont présenté les faits…

Un roman policier judiciaire, Verdict de Justin Peacock

Vous pourrez découvrir d’autres livres sur le même thème à la Médiathèque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :