Les Années folles, créativité et frivolité avant la crise

3 Avr
La décennie qui suit la première guerre mondiale (1914-1918) et sa folie meurtrière a été vécue comme une période de bouleversement, de joie de vivre et de modernisme. La mémoire a gardé le terme d’Années folles (1919-1929) pour qualifier ce déferlement d’avancées en tout domaine.

Avant tout, il s’agit d’un phénomène culturel marqué par la créativité et l’exubérance, centralisé dans le quartier parisien du Montparnasse, où se rassemble toute une bohème cosmopolite de peintres, sculpteurs, photographes et modèles ainsi que de nombreux écrivains, dont ceux du mouvement surréaliste et les Américains de la Lost generation… Paris devient pour certains, le centre des plaisirs et d’une vie au luxe ostentatoire, où le goût de l’excentricité se conjugue avec celui de la nouveauté, qui fait le succès du Jazz et du Charleston, de Joséphine Baker et de la Revue nègre.

Joséphine Baker dans La Revue des Revues en 1927 (photo de Walery).

Joséphine Baker dans La Revue des Revues en 1927 (photo de Walery).

Limitée surtout, en fait, à une élite fortunée, cette période d’exubérance vestimentaire- et parfois sexuelle-, dont le peintre Van Dongen par exemple est l’observateur, donne naissance à un art de vivre symbolisé par les créations de Coco Chanel. Le style Art déco, en réaction à l’Art Nouveau de la Belle époque (1900), envahit tous les arts : architecture, art décoratifs, verrerie, bijoux… Il culmine lors de l’Exposition internationale des Arts Décoratifs et Industriels qui se tient a Paris en 1925 sur l’esplanade des Invalides et alentours. Les arts décoratifs ont pour but d’améliorer la vie quotidienne par la production d’objets quotidiens pour l’homme nouveau. La diffusion auprès du grand public est favorisée par l’essor de la presse, de la radio et du cinéma…

Les Twenties en images comme si vous y étiez :

 

Nous vous invitons à découvrir ces livres qui témoignent du foisonnement de ces années :

Paris années follesQd art deco seduit le mondeMan Ray

 

 

 

 

Marie LaurencinVassili KandinskyEisenstein

Affiche Art décoGalléCoco Chanel

 

 

 

 

 

A NE PAS MANQUER : dans le cadre de Résonance,  la Médiathèque vous propose une conférence animée par Marie Le Gouellec le samedi 11 Avril à 16h à la médiathèque Gustave-Eiffel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :