Ces écrivains devenus célèbres avec UN seul livre (5)

29 Juin
Certains auteurs sont  prolifiques, et ont une carrière hallucinante. Voyez Amélie Nothomb qui publie avec la régularité d’un métronome un roman tous les ans, et ce depuis une quinzaine d’années. D’autres publient moins et sont confrontés au syndrome de la page blanche.
Après  John Kennedy Toole et La Conjuration des imbéciles, après Alain Fournier et Le grand Meaulnes, après Harper Lee et Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, après Emily Bronté et Les Hauts de Hurlevent, découvrez notre dernier roman :

N°5 Le journal d’Anne Frank

Le journal d'Anne Frank

Le 12 juin 1942, Anne Frank a 13 ans et reçoit pour son anniversaire un carnet rouge et blanc et décide d’y écrire son journal. Ce récit intime évoque la vie d’une jeune adolescente, en pleine oppression de l’Allemagne nazie. Le 6 juillet 1942, les Frank sont contraint de se cacher et s’installe clandestinement dans « L’Annexe » d’un immeuble. Elle y parle de sa vie quotidienne à son amie imaginaire Kittie, de son flirt avec Peter, de sa mère autoritaire. On découvre une jeune fille comme les autres, avec ses sentiments, ses peurs, ses réflexions sur la religion, ses ambitions.
L’occasion également pour la jeune fille d’analyser et d’observer ce qui se passe et de décrire les persécutions subies par les juifs :

« Les juifs doivent porter l’étoile jaunes; les juifs doivent rendre leurs vélos, les juifs n’ont pas le droit de prendre le tram…les juifs ne peuvent faire leurs courses que de trois à cinq heures…les juifs n’ont pas le droit de fréquenter les théâtres, les cinémas et autres lieux de divertissement… Je n’ose plus rien faire, j’ai peur que ce soit interdit ».

Une maturité pas si étonnante lorsque l’on est témoin de l’horreur de la guerre. Pendant deux ans, Anne raconte, rêve, et espère. Malheureusement, elle sera déportée et mourra dans un camp, comme sa mère et sa sœur.
En 1945, Otto son père rescapé des camps, publiera le journal de sa fille en 1947.
Un livre poignant, connu par des générations, étudié dans les écoles, traduit dans plus de 70 langues, vendu à plus de 30 millions d’exemplaires, et aussi adapté au théâtre et au cinéma.

Le journal d’Anne Frank, un livre indispensable pour entretenir la mémoire auprès des jeunes générations.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :