Que lit-on à la fin de l’été ?

10 Sep
Hélas, l’été se termine, les vacances sont derrière nous. Vous avez dévoré les romans glissés dans votre valise ou téléchargés sur votre tablette, via votre Médiathèque préférée. Vous cherchez de quoi lire ? Avant que vous ne vous lanciez dans les romans de la nouvelle rentrée littéraire, nous vous avons concocté une petite sélection des précédentes. Si vous ne les avez pas lus, il n’est pas trop tard. Il y en a pour tous les goûts : de l’amour, du suspens, de l’humour, du plus ou moins épais,  à vous de voir… Il serait dommage de ne pas les découvrir ou les redécouvrir.
  • Vous pouvez relire Albert Camus avec Létranger et apprécier la version de Kamel Daoud , Meursault contre-enquête qui a reçu le Prix Goncourt du 1er roman, pour son portrait d’une Algérie marquée au fer rouge par l’héritage colonial, mais aussi prise en étau entre l’armée et la religion.
  • Leonor de Recondo avec Amours, a quant à elle, reçu le Prix des libraires. Un grand roman d’amour et d’émancipation,  un regard très contemporain sur une époque passée mais aussi un portrait de femmes magnifique porté par une sorte de grâce.
  • Fred Vargas pour Temps glaciaires auréolé du Prix Landerneau : une progression funambule et addictive pour une intrigue glaçante…
  • Valérie Zenatti pour Jacob, Jacob couronné par le prix Méditerranée : un roman puissant et bouleversant pour lutter contre l’oubli d’un jeune homme, juif Algérien qui fut enrôlé pour libérer la France…
  • Anthony Doerr dans Toute la lumière que nous ne pouvons voir, Prix Pulitzer, suit le destin de deux être emportés par le tourbillon de la première guerre mondiale : un grand roman pour tout public.
Comme le prix attribué ne fait pas tout… Nous vous suggérons d’autres excellents romans :

Entre les jours d’Andrew Porter est un roman délicat qui nous emporte dans un impeccable suspense, au plus près des trajectoires intimes de chacun.

Les intéressants de Meg Wolitzer est un roman d’apprentissage, où l’on fait la connaissance de six garçons et filles américains que nous suivons sur 40 ans avec beaucoup de plaisir.

Vernon Subutex  de Virginie Despentes :  la sulfureuse romancière nous offre une formidable cartographie de la société française contemporaine…

Alors quand l’envie de repartir en vacances se fait trop sentir, plongez vous vite dans un bon livre, en papier ou sur liseuse… En attendant la rentrée… littéraire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :