Préparez vos journées du patrimoine

18 Sep
Les 19 et 20 septembre prochain s’ouvrent les Journées européennes du patrimoine 2015 : au programme cette année, le patrimoine du XXIᵉ siècle, une histoire d’avenir. Vaste programme visant à faire un lien entre passé et présent, ce qui est la substantifique moelle* du terme « patrimoine ». Pour profiter au mieux de ce week-end d’ouverture des lieux et des secrets de la culture, voici une check-list pour vous aider à préparer votre musette patrimoniale. Pensez donc à vous munir de :

220px-World_Heritage_Emblem_svgUn vernis de surface : le minimum à savoir pour briller tout le week-end.

Face à son banquier ou son notaire, le patrimoine désigne  l’ensemble des biens hérités des ascendants ou réunis et conservés pour être transmis aux descendants mais quand on se trouve  face à l’humanité, il est  un bien commun à tous, à savoir ce qui est transmis à une personne, une collectivité, par les ancêtres, les générations précédentes, et qui est considéré comme un héritage commun.

S’il a toujours été évident pour les passionnés et les convaincus de la nécessité de le conserver et le protéger, il faudra attendre 1972 pour que, sous l’égide de l’UNESCO, une Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel reconnaisse que certains sites sur Terre recouvrent une « valeur universelle exceptionnelle » et de ce fait appartiennent au patrimoine commun de l’humanité.

carte-ministere-de-la-culture-journées-patrimoine-2015Un plan, une boussole, un guide et/ou une appli sur votre téléphone : avec 22630 évènements sur 48 heures, mieux vaut savoir se repérer. Le Ministère de la Culture a concocté des guides par région, avec en particulier, 34 pages de propositions pour un week-end bien rempli en Ile-de-France. Le quotidien Le Parisien propose aussi un parcours par région, décliné  sur son appli pour mobile : sortir à Paris.

le-charme-des-museees-frederique-bardon-transboreal21 grammes de charme mais aussi  un paquet de patience, de bonnes chaussures, une bouteille d’eau (ou un thermos), un chapeau ou un parapluie (selon les aléas atmosphériques  à vérifier sur Méteo France), un journal papier ou si votre 3/4 G fonctionne,  une version en ligne via La Médiathèque. Les amateurs de lecture auront emporté un livre comme le Le charme des musées ou joueront les gais-lurons dans les files d’attente en partageant avec d’autres « patrimoinophiles » quelques Rébus d’art qu’il auront pris soin de décoder.

heart-830857_640

Une appli géolocalisant les amateurs de patrimoine  : ainsi, ceux qui craignent de s’ennuyer pourront chercher l’âme sœur aimant le patrimoine, la culture, et plus si affinités 🙂 dans un proche périmètre grâce à Tinder et autres applis d’échanges et de rencontres culturelles…

 

 

Et voilà, votre besace préparée… vous pouvez aller parcourir la diversité hexagonale de notre patrimoine. Pourtant, la légèreté et la facilité d’accès à plus de 20 000 sites ne peut faire oublier que le patrimoine, sous d’autres climats, est en danger.

*substantifique moelle :  l’expression est empruntée à François Rabelais dans son prologue à Gargantua en 1534, « C’est pourquoi fault ouvrir le livre et soigneusement peser ce que y est déduict. […] Puis, par curieuse leçon et meditation frequente, rompre l’os, et sugcer la substantifique moelle, […]. »

LE BONUS : le Zoom sur le patrimoine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :