Boualem Sansal caracole en tête de la course aux prix littéraires

12 Oct
Depuis début septembre, les sélections des Prix littéraires 2015 tombent comme les marrons, confirmant leur traditionnel rythme automnal : les romans sélectionnés, soit environ 80 sur les 589  parus en cette rentrée littéraire, concourent ainsi pour la dizaine de prix qui seront remis avant la fin de l’année. Parmi eux, quelques auteurs émergent nettement : cette année, Boualem Sansal, sélectionné dès le début de la course pour une majorité des prix, garde sa place de tête avec son roman 2084 (Gallimard), malgré une sortie des sélections du Renaudot et du Médicis…

2084-boualem-sansal

Sur la première ligne, celui qui était le grand favori des Prix 2015 est talonné par Hedi Kaddour avec Les prépondérants (Gallimard). Derrière eux, Mathias Enard amorce une remontée avec un roman intitulé Boussole, (d’après nos sources bien informées, ce dernier aurait toutes ses chances de coiffer les autres au poteau…), tandis que Christine Angot, pourtant bien partie avec une place dans la sélection du Goncourt pour Un amour impossible (Flammarion), rétrograde, dès l’annonce de la deuxième sélection du Femina d’où son nom a été retiré…

Le recul de Madame Angot laisse la place à d’autres écrivains concurrents sur la route des prix  : ainsi sont ex-aequo Christophe Boltanski, Charles Dantzig, Judith Perignon, Laurent Binet, ou encore Delphine de Vigan… Parmi les Prix littéraires, les règles de fonctionnement ne sont pas semblables, et dans certains cas, un auteur rejeté à un moment peut effectuer un retour dans la sélection. Ce qui laisse donc, malgré quelques rumeurs habituelles de jeux faits d’avance, une certain suspense.

Pour suivre l’avancée de la course des prix en direct, le magazine Livres Hebdo a mis en place une rubrique extraordinaire : #Prix littéraires, recensant les centaines de prix littéraires, des plus renommés aux plus intimes, avec leurs dernières actualités mises à jour en temps réel. Ainsi vous trouverez les listes des Goncourables, des Médicisables, des Florables, des Interalliéables, ou encore des Féminables

Jusqu’au franchissement de la ligne d’arrivée, des outsiders de dernière minute ne sont pas exclus. La victoire n’étant jamais acquise, même à ceux auxquels tout semble sourire… Car en littérature comme ailleurs, il convient de se souvenir que les sourires, des jurés en particulier, ne sont pas toujours synonymes de victoire finale  🙂

Quel que soit le vainqueur, et l’important étant de participer, les auteurs non sélectionnés, bientôt rejoints par ceux qui ne seront pas lauréats cette année, méditeront cette phrase de Gandhi :

C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :