En passant

Les trois J des prix littéraires

4 Nov
Le Grand prix du Roman de l’Académie française ayant ouvert le bal des prix littéraires 2015 avec un joli ex-aequo entre deux favoris, Les prépondérants d’Hédi Kaddour et 2084 , la fin du monde de Boualem Sansal, c’est Christine Angot qui a reçu le 2 novembre le prix Décembre pour Un amour impossible.  Suivi le 3 novembre des prix Goncourt et Renaudot, remis respectivement à Mathias Enard pour Boussole et  à Delphine de Vigan pour D’après une histoire vraie. Aujourd’hui 4 novembre, les dames du Fémina ont fait leur choix : Christophe Boltanski pour La cache (catégorie roman français)  Kerry Hudson pour La couleur de l’eau (catégorie roman étranger) et Emmanuelle Loyer pour Levi-Strauss (catégorie essai). Malgré des grincements de  dents et des victoires plus ou moins prévisibles, il reste encore du suspense avec le Médicis*, le Prix de Flore et le prix Wepler…

Bravo aux lauréats et ayons une pensée pour Jules et Edmond (de Goncourt), qui n’auraient peut-être pas imaginé que leur prix qui, depuis 1903 récompense un ouvrage d’imagination en prose paru dans l’année, ferait éclore tant d’autres cénacles, académies et prix littéraires, si attendus des lecteurs, des auteurs et des éditeurs 🙂

Tous ces livres sont (ou seront… incessamment sous peu) disponibles à La Médiathèque, en version papier ou en ligne.

* DERNIERE MINUTE : Le prix Médicis 2015 a été remis le 5 novembre à Nathalie Azoulai pour Titus n’aimait pas Bérénice (POL)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :