Pour commencer la semaine en douceur, voici un peu de poésie

23 Nov

 

Trouver des mots à l’échelle du vent

Trouver des mots qui pratiquent des brèches

Dans le sommeil comme un soleil levant

Des mots qui soient à nos soifs une eau fraîche

 

Trouver des mots forts comme la folie

Trouver des mots couleur de tous les jours

Trouver des mots que personne n’oublie

Feux pour l’aveugle et tonnerres au sourd (…)

 

 Extrait de Je ne connais pas cet homme de Louis Aragon.

La Diane française. Seghers, 1946

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :