En passant

Impatience de Noël par Alphonse Daudet

24 Déc
Par une nuit de Noel de l’an de grâce mil six cent et tant, sur les flancs du mont Ventoux, dans le village de Trinquelage :

-Deux dindes truffées, Garrigou ?…

-Oui mon révérend, deux dindes magnifiques bourrées de truffes. J’en sais quelque chose puisque c’est moi qui ai aidé à les remplir. On aurait dit que leur peau allait claquer en rôtissant tellement elle était tendue…

-Jésus Maria! moi qui aime tant les truffes !… Donne moi vite mon surplis Garrigou… et avec les dindes, qu’est-ce que tu as encore aperçu à la cuisine ?

-Oh ! toutes sortes de bonnes choses… Depuis midi nous n’avons fait que plumer des faisans, des huppes, des gelinottes, des coqs de bruyère. La plume en volait partout… Puis de l’étang, on a apporté des anguilles, des carpes dorées, des truites des…

-Grosses comment les truites, Garrigou ?

-Grosses comme ça, mon révérend…Enormes !…

-Oh! Dieu! il me semble que je les vois… As-tu mis le vin dans les burettes ? […]

Allons, allons, mon enfant. Gardons nous du péché de gourmandise, surtout la nuit de la Nativité…

Lettres du moulin alphonse daudetCette citation du vendredi, avancée au jeudi en raison de Noël, est extraite des Lettres de mon Moulin d’Alphonse Daudet et s’intitule Les trois messes basses.

Un livre numérique disponible 24/24 à La Médiathèque

Toute l’équipe de Liseur vous souhaite de bonnes fêtes,  en espérant que vous trouviez au pied du sapin de quoi satisfaire vos appétits de gourmandises et de lectures 🙂

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :