La littérature en deuil

1 Mar

L’année 2016 débute et déjà le monde de la culture ne cesse d’être en deuil. En ce qui concerne les romanciers, je vous propose une pensée pour :

  • Umberto Eco 1932- 2016                                           

Au nom de la rose - Catalogue de La Médiathèque (nouvelle fenêtre)Le grand écrivain Umberto Eco est mort le 19 février 2016, à l’âge de 84 ans. Il s’était fait connaître du monde entier dans les années 80 avec la parution de son premier roman Le nom de la Rose, traduit dans plus de quarante langues et adapté au cinéma. Six romans ont suivi parmi lesquels Le pendule de Foucault et L’ile du jour d’avant. Intellectuel reconnu, pionnier de la sémiotique, romancier qui nous a fait redécouvrir l’histoire du moyen âge, c’était un personnage facétieux aussi, érudit et très engagé.

  • Harper Lee 1926-2016

Harper LeeNelle Lee, dite Harper Lee, est née dans l’Alabama, elle a longtemps été associée a un seul livre Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, prix Pulitzer 1961, qui s’est vendu en anglais à quelque 30 millions d’exemplaires, et a été traduit en 40 langues (et adapté au cinéma par Robert Mulligan, avec Gregory Peck). Aux Etats-Unis, il est le roman le plus étudié dans les lycées, et le plus cité, avec la Bible, parmi les ouvrages susceptibles de changer une vie… Ce texte explore la question des rapports de classes et de races, celle du courage, de la transmission et de l’éveil à l’injustice.

L’an dernier, les éditions Harper et Collins ont fait paraitre un livre inédit présenté comme une suite au précédent, et le 7 octobre 2015 paraissait chez Grasset  Va et poste une sentinelle, un « inédit perturbant » selon Le Monde des livres du 17/07/2015.

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur - Catalogue de La Médiathèque (nouvelle fenêtre)  Va et poste une sentinelle - Catalogue de La Médiathèque (nouvelle fenêtre).
  •  Juliette Benzoni 1921-2016                              

Juliette-Benzoni Si vous êtes passionnés de roman historique, il faut lire l’œuvre conséquente de Juliette Benzoni, décédée à l’âge de 95 ans. Elle commence sa carrière en 1964. Après avoir travaillé en tant que journaliste et rédactrice d’articles d’histoire, elle est contactée par une agence de presse réputée pour écrire un roman historique. Parmi ses nombreux succès, succombez à ses nombreuses sagas. En s’appuyant sur une documentation rigoureuse, l’auteure nous fait vivre de véritables reconstitutions historiques à travers les yeux de ses personnages.

  • Michel Tournier 1924-2016

Vendredi ou les limbes du pacifique- Catalogue de La Médiathèque (nouvelle fenêtre) Vendredi ou la vie sauvage - Catalogue de La Médiathèque (nouvelle fenêtre)Venu tardivement à l’écriture Michel Tournier avait 42 ans lors de la parution de son premier roman. Il laisse derrière lui une œuvre saluée, dès ses prémices, pour son importance, sa capacité à mêler les mythes et l’histoire, le prosaïque et la transcendance, mais numériquement peu importante, au regard de sa longévité – neuf romans pour adultes et enfants, une poignée de recueils de contes et nouvelles et quelques essais. Parmi les 5 livres indispensables de cet auteur selon Le Figaro du 19/1/2016, citons : Vendredi ou les limbes du Pacifique (1967), le premier roman de sa production qu’il ait estimé digne d’être présenté à un éditeur. Le succès, public et critique, est immédiat, pour cette relecture rousseauiste du mythe de Robinson, qui obtient le Grand Prix de l’Académie française. En 1971, il réécrit pour les enfants ce premier roman, sous la forme de Vendredi ou la vie sauvage. Etudié dans les classes. Trois ans plus tard, c’est Le roi des aulnes qui vaut à son auteur le prix Goncourt, puis les Météores achèveront de prouver son attachement aux mythes… L’auteur s’est éteint en ce début d’année à l’âge de 91 ans.

  • Edmonde Charles-Roux 1920-2016

Journaliste et romancière française, ambulancière pendant la guerre et décorée de la Croix de Guerre, elle devient courriériste à France-Soir, le journal de Pierre Lazareff puis à Elle. Elle gagne ses galons de journaliste, se hisse au niveau des grandes «baronnes» de la presse : Hélène Lazareff et Françoise Giroud. Bientôt ce sera le magazine Vogue qu’elle dirigera pendant seize ans. Elle connaîtra le « Tout-Paris ». Elle sera en couple avec Maurice Druon. En 1966, elle obtient le Prix Goncourt pour son roman Oublier Palerme. Elle devient écrivain : Elle, Adrienne paraît en 1971. En 1983, elle est élue membre de l’Académie Goncourt, puis en 2002 présidente, jusqu’en 2014, où elle cède son poste à Bernard Pivot. Découvrez la personnalité hors du commun de cette dame avec Wikipédia.

  • Christine Arnothy 1930-2016

Christine ArnothyLa romancière d’origine hongroise Christine Arnothy, prix Interallié en 1980, est morte à l’âge de 84 ans. Femme de plume et d’esprit, auteur de 48 romans, elle a été la compagne du journaliste Claude Bellanger, l’un des fondateurs à la Libération du journal Le Parisien libéré.

Née à Budapest en novembre 1930, Christine Arnothy s’était fait connaître au milieu des années 1950 avec son autobiographie J’ai 15 ans et je ne veux pas mourir où elle racontait son quotidien pendant la seconde guerre mondiale. Le livre reçu le Prix Vérité en 1954. Elle s’installa en France après avoir quitté la Hongrie,  alors sous domination soviétique, en passant la frontière à pied avec ses parents. Un roman désormais devenu un classique et qui connut une suite intitulée Il n’est pas si facile de vivre. On lui doit aussi Toutes les chances plus une récompensé du prix Interallié en 1980 ou encore plus récemment Les Années cannibales ou Une valse de Vienne faisant encore suite à son premier texte de jeunesse. Elle a également écrit pour le théâtre, la radio, la télévision.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :