Un souffle d’Amérique : la littérature dans tous ses états (1)

22 Juin

La littérature contemporaine des États-Unis est étroitement liée à l’histoire de ce vaste pays. Riche, variée, elle couvre tous les genres, du plus populaire au plus élitiste. Elle est anglo-saxonne mais les apports culturels des émigrés de toutes origines l’ont métissée. Elle aborde des thèmes liés aux conflits successifs qu’ont connu les USA, des guerres indiennes aux récents conflits d’Irak ou d’Afghanistan, mais aussi les problématiques du racisme ou  le quotidien dans les banlieues des métropoles.

Chez les romanciers d’aujourd’hui, la référence aux grands auteurs de la fin du XIXe siècle et de la première moitié du XXe reste très présente même s’il existe un désir puissant d’avoir la liberté de faire coexister tous les domaines de la littérature et du langage. Ainsi, parmi l’offre pléthorique d’auteurs, je vous propose d’abord quelques grands noms :

Ernest Hemingway (1899-1961) offre une chronique de son temps et un panorama des passions et des souffrances de toute une génération traumatisée par la guerre.

Francis Scott Fitzgerald (1896-1940) livre une œuvre empreinte du romantisme qui est le sien, fait d’opulence, de jeunesse éternelle et d’amour fou. On notera que ces deux auteurs ont été largement influencés par leur vie en Europe.

William Faulkner (1897-1962) indique lui dans ses romans un goût prononcé pour le pathétique avec une voix originale et innovante.

John Steinbeck (1902-1968) se tourne résolument vers son pays et incarne le réalisme social de l’époque.

C’est avec une approche poétique qu’Allen Ginsberg (1926-1997) souscrit au courant de la Beat Génération, mouvement phare des années 50, avec l’emblématique Jack Kerouac (1922-1969). Les sujets de prédilection de l’époque sont la libération des mœurs, la sexualité, le sort des minorités. comme en témoignent ces quelques  romans :

L’après-guerre a signé l’avènement du livre de poche (paperback) et par la même occasion, on a assisté à l’essor de la littérature de science-fiction, dont Isaac Asimov (1920-1992) est l’un des plus prolifiques et des plus populaires représentants, avec une carrière qui s’étale sur 60 ans.

Philip K.Dick (1928-1982), autre grande figure du genre, quant à lui apparait plus tard, et marquera par son œuvre abondante et excentrique,  et son univers sans limite.

Parmi ces genres aux diverses influences, citons Les Romans noirs, qui ont profité de la diffusion des « pulps » (magazines populaires) après la première guerre. Leur signe particularité est une  trame criminelle réaliste et des personnages  cyniques et violents.

Dashiell Hammet (1894-1961) en sera le père fondateur, mais ce genre connait son véritable essor après la seconde guerre mondiale avec des auteurs comme David Goodis (1917-1967) ou Jim Thomson (1906-1977), par exemple.

Les sujets de ces romans portent un fort ancrage référentiel et un engagement politique ou social dans un univers violent avec un regard tragique ou pessimiste sur la société.

Les années 70 vont voir émerger la génération postmoderne de la littérature dite blanche. Citons par exemple, Cormac Mc Carthy. Les auteurs de cette génération s’écartent alors des romans réalistes, mais restent attachés à saisir les grands mouvements d’une société, on peut notamment citer Thomas Pynchon, chantre du roman absurde et érudit.

Notons enfin quelques grandes figures féminines comme Sylvia Plath, dont l’œuvre est l’archétype du génie féminin écrasé par les hommes, ou Joan Didion, qui est considérée comme une muse et un auteur culte par des écrivains américains tels que Bret Easton Ellis ou Jay McInerney.

Toni Morrison, autre grande dame, marque ses romans d’ une force visionnaire et d’une grande puissance poétique, elle ressuscite un aspect essentiel de la réalité américaine. Il faut noter qu’elle est à ce jour la seule auteure afro-américaine a détenir le prix Nobel de littérature.

 

Maya Angelou est un symbole  important du mouvement américain pour les droits civiques,  elle est devenue une figure incontournable de la vie artistique et politique aux Etats-Unis.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, je vous renvoie au dossier littérature américaine sur Télérama.fr.

Et je vous propose très prochainement d’aborder quelques œuvres contemporaines majeures, aux voix originales, et où chaque auteur signe l’ambiance et le contexte de chaque Etat : Un souffle d’Amérique, la littérature dans tous ses états 2, à suivre sur Liseur !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :