Nous avons rencontré pour vous 4 auteurs de la rentrée littéraire à la librairie Decitre

29 Sep

images-librairieCette rentrée littéraire, qui comporte 560 romans, dont 363 romans français, 66 premiers romans et 197 romans étrangers, nous régale, nous surprend, nous fait rire et pleurer, nous instruit, nous interroge, nous fait rêver ou voyager.  Foisonnante et riche, elle nous permet de retrouver avec une grande satisfaction des auteurs attendus, et aussi de faire de belles découvertes.

Une rentrée reflet de notre monde qui se fait le théâtre d’éléments tragiques, qui questionne, qui s’engage. C’est aussi une rentrée pleine de vivacité, de dérision et d’humour. Une rentrée de l’intime, tout en subtilité pour panser les angoisses du monde. *

Parmi tous ces univers à la fois hétéroclites ou proches, la librairie Decitre, qui a ouvert ses portes en août 2016 dans le centre So OUEST de Levallois, nous a accueillis chaleureusement ce mercredi 14 septembre : le public, dont nous faisions partie, était nombreux, enthousiaste et motivé pour cette présentation des coups de cœur des libraires présents (à retrouver en ligne sur leur site)  suivie d’une rencontre-dédicace avec 4 auteurs sélectionnés parmi les plus talentueux de cette rentrée littéraire.

Cette soirée était co-animée par Olivia de Lamberterie, éditorialiste, directrice des pages culture du magazine  ELLE  et responsable de la rubriques « livres. »

  • au-commencement-du-7e-jourLuc Lang était parmi les 4 auteurs présents pour son dernier livre  Au commencement du septième jour. Celui-ci est présenté comme l’ouvrage le plus abouti d’une carrière qui compte déjà une poignée de belles réussites. Parmi elles, Mille six cent ventres en 1998 ou les tribulations d’un cuisinier de prison peu sympathique qui valut à l’auteur le Goncourt des Lycéens.  En 1988, il obtint pour Voyage sur la ligne d’horizon, le prix Jean Freustié.
    Ce nouvel opus s’ouvre sur un accident. L’épouse de Thomas vient d’être transférée à l’hôpital et est dans le coma. Il faut annoncer la nouvelle aux enfants, Elsa et Anton… Ce drame intime  ramène le narrateur à la mort de son père. Si l’auteur avoue  être influencé par Cormac Mc Carthy, notamment La trilogie des confins, il a un vrai talent pour lier les éléments avec suspense. Les épreuves endurées se révèlent de l’initiation pour le personnage principal, et l’ enquête de départ devient progressivement une quête… Le rythme et la dynamique donnent à ce roman de faux airs de thriller, doublées d’une grande justesse psychologique et d’un style puissant.
  • soyez-imprudents-les-enfants--véronique-ovalde (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Véronique Ovaldé avec Soyez imprudents les enfants, poursuit une œuvre remarquée, notamment en 2008, son cinquième roman Et mon cœur transparent récompensé par le prix France Culture/Télérama. En 2009, son septième roman Ce que je sais de Vera Candida reçut le Prix Renaudot des lycéens, le prix France Télévisions 2009 et le Grand Prix des lectrices de Elle en 2010.
    La présente histoire se déroule sur fond d’Espagne franquiste, de légendes et de morts suspectes, ce à quoi il faut ajouter l’arbre généalogique de la famille Bartolome auxquels on adjoint le conseil « Soyez imprudents les enfants » au moment de quitter le nid. Atanasia le prend à la lettre, bien décidée à prendre son destin en main et à changer le cours de l’histoire. C’est un tourbillon permanent porté par l’écriture fantasque et musicale que l’on connaît à l’auteur. Foisonnant, son ouvrage est à la fois enquête, roman historique et voyage initiatique pour une héroïne qui cherche et se cherche.
  • leila-slimani-chanson-douce (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Leila Slimani était invitée pour son livre  Chanson douce. Cette jeune auteure a l’art de sonder les âmes perturbées. Remarquée pour son premier roman Dans le jardin de l’ogre, elle confirme son talent, ainsi qu’un goût pour les névroses, et les pulsions entrainant ses héroines très loin…
    Myriam vit dans les beaux quartiers et à une vie comme celles que l’on lit dans les magazines feminins, mais elle est frustrée. Comment concilier carrière, féminité et maternité ? Cette aspiration à la perfection hante plus d’une mère de famille, car même si elle adore ses enfants, ils la« dévorent »… Aussi éprouve-t-elle le besoin de reprendre son métier d’avocate. La famille engage donc Louise, une « perle rare » pour s’occuper des enfants. La nounou se fond dans le décor, et s’intègre parfaitement dans cette famille qu’elle envie tant. Pourtant on suit sur un air de berceuse infernale, la mécanique d’un être qui perd pied, inexorablement.
  • negar-djavadi-desorientale (Catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Négar Djavadi nous a parlé de DésorientaleAvec ce premier roman, Négar Djavadi, scénariste d’origine iranienne, fille d’intellectuels opposés au régime du Shah, a trouvé matière dans sa vie personnelle. Comme l’héroïne, elle a fui son Iran natal à cheval à travers les montagnes du  Kurdistan et n’y est jamais retournée. Elle commente du reste ce débat en signifiant que le fait de passer au roman plutôt qu’au scénario s’est imposé à elle comme un espace de liberté où elle a pu dérouler cette ample fresque politique, musicale et cinématographique.

Ces livres sont évidemment présents dans toutes les bonnes médiathèques (à La Médiathèque de Levallois, vous les trouverez en version papier et/ou en livre à télécharger). Cette rentrée recèle quelques pépites, n’hésitez pas à consulter vos libraires et vos bibliothécaires préférés 🙂

Bonne lecture !

  • Merci à l’éditorialiste des librairies Décitre qui nous a inspiré l’introduction et la réalisation de cet article 🙂
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :