Lecture : « L’Homme nu » de Marc Dugain et Christophe Labbé

17 Oct

Le numérique nous cerne aujourd’hui de toutes parts, avec ses aspects positifs et négatifs. Mais que se cache-t-il derrière ces technologies ? Vers quoi notre société, voire même notre civilisation, tend-elle ? Ce sujet me questionne énormément, c’est pourquoi la lecture de l’Homme nu : la dictature invisible du numérique co-écrit par Marc Dugain et Chistophe Labbé s’est imposée à moi. Pourtant mes interrogations n’ont pas cessé. Et vous ? Qu’en penserez-vous ?

Un leitmotiv dans l’œuvre de Marc Dugain

Avec sa trilogie L’emprise comprenant 3 volumes indépendants : l’Emprise, le Quinquennat et Ultime partie, (1) Fin du politique et servitude volontaire selon le journal La Croix, Marc Dugain nous offrait une plongée romanesque sans concession au cœur des arcanes du pouvoir et livrait une réflexion sur les grands de ce monde.

Avec L’homme nu écrit en collaboration avec Christophe Labbé, il poursuit ce travail de réflexion sur la surveillance et l’espionnage, (2)Marc Dugain : obsession secrets d’Etat selon Le Monde des Livres , comme un leitmotiv traversant son œuvre, mais cette fois sous forme de documentaire.

Présentation de L'Homme nu aux éditions Plon

Qui sont les auteurs ?

Christophe LABBE est journaliste d’investigation au Point. Spécialisé dans les questions de défense, de police et de renseignement, il est notamment co-auteur de Place Beauvau, L’Espion du président et Justice, la bombe à retardement.

Marc DUGAIN est romancier (La Chambre des officiers, la Trilogie de l’emprise, La Malédiction d’Edgar entre autres). Il est également chroniqueur aux Echos week-end, réalisateur et scénariste. Il a réalisé plusieurs grandes enquêtes notamment sur le naufrage du sous-marin Koursk et sur le crash du MH370.

Un titre accrocheur

À première vue, cela peut sembler être de la science-fiction ou une catastrophe annoncée telle que le réchauffement climatique ou la disparition de l’espèce humaine, mais il n’en est rien ! Comme le soulignent à plusieurs reprises Marc Dugain et Christophe Labbé, l’œuvre d’anticipation de Georges Orwell 1984 est en voie d’accomplissement :

« […] L’homme des données massives, intégralement connecté, vivra complètement nu sous le regard de ceux qui collecteront sans fin des informations sur lui».

L’homme perdra sa liberté en douceur au profit d’une longévité augmentée, d’une protection et d’une surveillance permanente…

Dans cet essai, c’est l’idéologie totalitaire du data qui est démontée. Un tableau sombre et amer qui fait peur… Mais peut-être est-ce un acte nécessaire pour réveiller les consciences ? À vous de juger !

Un discours bien rôdé

Le parti pris de cet essai est justifié dès l’introduction :

« Les big data (3) déploient suffisamment d’énergie à promouvoir les bénéfices de la révolution numérique pour qu’il soit inutile ici de les rappeler. »

Il ne sera donc aucunement fait mention des avantages de ce monde numérique dans ce livre.

Il est difficile de le résumer ici en quelques lignes tant l’ouvrage est dense. Tous les sujets sont traités : le terrorisme, les services d’espionnage, les innovations scientifiques, le lobbying des grandes firmes, l’avenir de la démocratie, (4)L’Homme nu, de Marc Dugain et Christophe Labbé : analyse d’un nouvel impérialisme sur le blog de Médiapart, le stockage des données informatiques et leur dispersion sur le web. Les réseaux sociaux en tout genre sont également passés au crible. Leur démonstration est étayée de nombreux exemples qui semblent évidents à la lecture et pourtant nous n’en avons pas forcément conscience.

Quelques exemples :

L’utilisation et l’avenir de nos données informatiques, ainsi qu’un asservissement quasi invisible de l’Homme par une élite, sont au cœur de cet ouvrage bien mené du début à la fin. Certes on pourrait reprocher aux auteurs d’être répétitifs ou caricaturaux mais n’est-ce pas nécessaire pour que le lecteur se rende compte de cette logique commune terrifiante ?

Un essai grand public qui permet de réfléchir à notre environnement numérique et au devenir de notre civilisation. Un parallèle plutôt juste est effectué avec les philosophes grecs tels Platon. L’image est parlante et affreusement d’actualité :

« Dans cette fameuse allégorie de la caverne (10), les surveillants sont aussi des illusionnistes qui maintiennent chacun de leurs prisonniers dans un état de passivité et de dépendance vis-à-vis d’une réalité projetée. Ce flot permanent d’images hypnotise les détenus au point de leur ôter toute envie de s’échapper, de s’évader pour devenir libres. La prophétie de Platon est en train de se réaliser ».

Une référence à La République de Platon.

Notre avenir s’avère plutôt sombre alors comme en concluent ces 2 auteurs pourquoi ne pas envisager que :

L’acte de résistance sera de remettre l’humain au centre du jeu.

Lecteur France Inter émission dugain

  • Pour en savoir plus sur les Big Data, La Médiathèque vous propose :

Livre Stratégie Big Data dans le catalogue de La Médiathèque   Livre Big Data, penser l'Homme et le monde autrement dans le catalogue de La Médiathèque   Livre Big Data, la révolution des données est en marche dans le catalogue de La Médiathèque   Livre A quoi rêvent les algorithmes Nos vies à l'heure des big data dans le catalogue de La Médiathèque

 

 

 

 

  • Pour retrouver les références des articles ou sites utilisés dans ce billet :

(1) Fin du politique et servitude volontaire par Marc Dugain dans La Croix du 15/04/2016, par Jean-Claude Raspiengeas.

(2) Marc Dugain : obsession secrets d’Etat dans Le Monde des Livres du 22/04/2015, par Macha Séry.

(3) Définition des Big Data sur l’Encyclopédie libre Wikipédia.

(4) L’Homme nu, de Marc Dugain et Christophe Labbé : analyse d’un nouvel impérialisme sur le blog de Médiapart le 20/05/2016, par Frederic L’Helgouach.

(5) Twitter n’est pas en train d’augmenter la limite de caractères, mais de se fermer au reste du web sur Slate.fr le 06/01/2016, par Peggy Sastre.

(6) La neutralité du net sur Toute l’Europe.eu le 02/11/2015.

(7) Education numérique : les tablettes à l’école dès le plus jeune âge sur IDBOOX le 08/03/2016 par Elizabeth Sutton.

(8) Les enfants de Steve Jobs privés d’iPad sur Le Point le 20/09/2014.

(9) Aux États-Unis, une pédagogie « slow-tech » pour former les leaders de demain sur EducPros.fr le 11/12/2013 par Alice Gillet.

(10) Analyse de l’allégorie de la Caverne (Platon) sur la-Philosophie.com.

  • Pour en débattre et pour expérimenter de façon ludique :

Suivez le programme des Rencontres de Liseur 2016 consacrées à l’humain face aux défis du numérique.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

2 Réponses to “Lecture : « L’Homme nu » de Marc Dugain et Christophe Labbé”

Trackbacks/Pingbacks

  1. La politique, source d’inspiration pour la fiction | Liseur - 6 juin 2017

    […] La trilogie de l’emprise (l’emprise, le quinquennat, ultime partie (nouvelle fenêtre)  de Marc Dugain offre avec ses trois tomes une plongée sans concession au cœur du système français où se mêlent intrigues politiques, industrielles et espionnage. Prolongez cette lecture par une analyse passionnante du dernier livre de Marc Dugain, L’homme nu, où après « La trilogie de l’emprise, cette plongée romanesque sans concession au cœur des arcanes du pouvoir et livrait une réflexion sur les grands de ce monde, l’auteur poursuit son travail de réflexion sur la surveillance et l’espionnage », écrit Florence B. sur Liseur dans son article du 17/10/2016 L‘homme nu, lecture.  […]

  2. La philosophie du numérique par Milad Doueihi | Liseur - 4 mars 2017

    […] invisible du numérique (nouvelle fenêtre) de Marc Dugain et Christophe Labbé que l’article L’homme nu, lecture  publié en novembre 2016 par Florence B sur Liseur a analysé avec pertinence […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :