Le coin de La Médiathèque de mars aime la poésie

18 Mar

À l’occasion de l’édition 2017 du Printemps des poètes, le coin de La Médiathèque se met à la poésie et vous propose des poèmes, à lire, à dire ou à écrire.

  • configuration-du-dernier-rivage-de-michel-houellebecq (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Configuration du dernier rivage de Michel Houellebecq. Éditions Flammarion

Mort, sexualité, femme, création, solitude, thèmes houellebecquiens s’il en est. Ce livre est le cinquième volume de poésie de l’écrivain, dont l’œuvre romanesque, la misanthropie et la canadienne sont davantage connus du grand public. On y retrouve humour et désenchantement, lucidité sur l’âme et le corps humain, surtout quand le corps atteint ce dernier rivage, peut-être une allusion à la barque qui franchit le fleuve des Enfers. En langage houellebecquien, l’allusion parait trop simple, trop évidente et la subtilité se cache sans doute dans le premier mot du titre de ce recueil : « configuration ». Où l’on peut aussi y entendre : « aspect » de l’enfer. Mais, dans cet univers littéraire si particulier, où se cache donc l’Enfer si ce n’est dans les détails d’une écriture sobre, dont la simplicité atteint presque la naïveté et dont la pureté résonne d’une violence crue et ultime.

À lire par tous les fans d’un écrivain désenchanté.

  • chant-general-de-pablo-neruda (Catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Chant général de Pablo Neruda. Éditions Gallimard

Je prends congé, je rentre chez moi, dedans mes rêves, je retourne à cette Patagonie où le vent frappe les étables et où l’océan disperse la glace. Je ne suis qu’un poète et je vous aime tous, je vais errant par le monde que j’aime…

Extrait de Chant Général de Pablo Neruda (Chant IX poème VI)
Chant général est considéré comme le chef d’œuvre de Pablo Neruda, prix Nobel de littérature en 1971, et comme une œuvre fondamentale de la littérature latino-américaine.
Tout à la fois, poète, écrivain, diplomate, homme politique chilien, il écrit ce recueil dans une période de trouble politique au Chili, dans la clandestinité et après avoir dénoncé la dictature sous forme de lettre intime dans un journal national.
À l’origine, ce Chant général devait être un chant au Chili. La 1ère édition fut publiée en 1950, commentée et traduite dans tous les pays de langue espagnole. Chant général ou Canto General en espagnol est un poème épique en 15 chants, comprenant 231 poèmes. La langue y est accessible, travaillée, très évocatrice. Le poète célèbre les paysages sud-américains, accuse certains dirigeants peu scrupuleux et raconte sa jeunesse, ses multiples voyages.
Ces chroniques ou sorte de mémoires appellent à l’évasion, à l’imagination. La force évocatrice de ces poèmes confère à ce recueil une véritable puissance qui entraîne son lecteur dans les tourments de l’Histoire !

  • latelier-de-poesie-de-pierre-coran (Catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) L’atelier de poésie de Pierre Coran. Éditions Casterman

Le poète Pierre Coran a été instituteur avant d’être auteur de littérature jeunesse. Il a publié plus de cent trente titres (romans, contes, poésies) et a été primé à de multiples reprises ; il a reçu le Prix Jean de La Fontaine (1979), le Prix de Poésie pour la jeunesse (1989) et a été nommé en 2010 au Prix mondial Hans Christian Andersen.
L’atelier de poésie est né des multiples ateliers d’animations poétiques auprès d’enfants et d’adolescents que Pierre Coran a animés et dont il a retiré une somme de témoignages et de pistes pour donner l’envie de rentrer en poésie

 Entrer en poésie, c’est une affaire de temps. On y entre comme dans une cathédrale, un cinéma ou un théâtre, sans hâte et l’œil curieux.

écrit Pierre Coran. Maintenant que le cadre est posé, il suffit de se laisser aller à jouer avec la poésie : cueillir les mots, écouter ses émotions, jongler avec les sons. Les conseils donnés permettent d’entrer petit à petit dans le monde de la poésie et les poèmes présentés nous font entrer joyeusement dans la danse.
Destiné à tous, cet ouvrage est un précieux guide pour découvrir la poésie, apprendre à l’aimer, à jouer avec les mots et les rythmes, les sons.
À vos plumes !

  • poemes-a-dire-comme-tu-voudras-bernard-friot (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Poèmes à dire comme tu voudras de Bernard Friot. Éditions Flammarion

Sait-on pourquoi, la poésie est un genre littéraire un peu délaissé et qui parfois fait peur ? Il est vrai que la poésie est un peu abstraite et ce n’est pas toujours facile de trouver une interprétation pour nous qui sommes souvent très rationnels.
Dépoussiérons cette image un peu désuète qu’a la poésie en nous plongeant dans le livre de Bernard Friot Poèmes à dire comme tu voudras. À travers ce titre on retrouve bien l’objectif que se donne l’auteur : rendre la littérature accessible à tous.
Toujours en recherche, il jongle avec les mots, joue avec les histoires dans le seul but d’amener les jeunes lecteurs à s’emparer des codes littéraires en laissant libre cours à leur imaginaire et en leur offrant une liberté créatrice.
La poésie ça se lit, ça se récite, ça se déclame, ça se ressent, ça se chante… Il y a tant de musicalité dans un poème et il y a autant d’interprétations que de lecteurs. Poèmes à dire comme tu voudras se présente comme un jeu, avec 22 poèmes, des pistes d’interprétation proposées, des bandes-son à télécharger depuis un flashcode et un carnet de lecteur pour noter ses idées.
Alors découvrez la poésie autrement et en jouant !

Pour les passionnés  :

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :