Le premier mai selon Raymond Queneau

1 Mai

Aujourd’hui, 1er mai 2017, jour de fête du travail, la tradition veut que l’on s’offre du muguet, dont les clochettes graciles sont autant de souhaits de bonheur et d’avenir que l’on espère radieux. Cette année, c’est avec le romancier, poète et dramaturge adepte de l’Oulipo (OUvroir de LIttérature POtentielle), Raymond Queneau, que nous vous souhaitons un bon 1er mai, heureux, léger et fleuri !

Courir les rues, battre la campagne, fendre les flots de Raymond Queneau (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Pourquoi pourquoi pourquoi

le muguet fleurit-il chaque année

exactement le premier mai

il pourrait fleurir le jour des rois

à la Pentecôte à la Toussaint

à la Saint-Jean ou à la Saint-Glinglin

Même les années bissextiles

cette plante s’obstine

à fleurir le premier mai sans d’un seul jour décaler

sa floraison

il y a de quoi s’émerveiller

mais peut-être les fleuristes

trichent-ils

un brin

Quant à sa sœur l’asperge

elle est beaucoup plus versatile :

on la mange en toute saison

surtout lorsque mise en conserve.

Tout cela demande réflexion.

Extrait de Courir les rues, battre la campagne, Fendre les flots.

Amateurs et curieux de poésie, profitez de ce 1er mai pour aller consulter le Zoom sur la poésie sur le site de La Médiathèque (nouvelle fenêtre) et pourquoi pas, à votre tour,  écrire une ode au muguet…  Et dans ce cas, n’hésitez pas à nous faire partager votre travail du 1er mai 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :