Le coin de La Médiathèque de janvier aime les bulles !

22 Jan

Du 25 au 28 janvier 2018, se tient à Angoulême le 45e Festival International de la bande dessinée (nouvelle fenêtre). À cette occasion, le coin de La Médiathèque de janvier vous propose une petite sélection : manga documentaire, récit intimiste, biographie ou chronique moderne, chacun trouvera la Bd qu’il lui faut !

  • L’affaire Sugaya : l’histoire vraie d’un homme accusé à tort (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) L’affaire Sugaya : l’histoire vraie d’un homme accusé à tort  de Hiroshi Takano. Éditions Delcourt (2012)

2007, Kiyoshi Shimozu, journaliste d’investigation pour une grande chaîne de télévision revient sur l’affaire Sugaya (cinq meurtres de petites filles commis entre 1976 et 1996), convaincu que l’homme arrêté qui croupit en prison est innocent. Nous suivons donc pas à pas l’équipe de télévision dans leurs investigations, leurs doutes, leurs espoirs. Objectif de cette enquête : faire éclater la vérité…

Ce manga-documentaire, issu d’un fait réel, met en lumière les failles du système judiciaire japonais avec notamment le « daiyo kangoku » qui désigne des prisons de substitution, où un suspect peut être interrogé jusqu’à 23 jours de plus que les 72 heures de garde à vue.

Le dessin précis et réaliste renforce à merveille l’authenticité de l’histoire que l’on prend un réel plaisir à lire.

  • Les deux vies de Baudoin (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Les deux vies de Baudoin de Fabien Toulmé. Éditions Delcourt (2017)

Baudouin, la trentaine, célibataire, cadre à La Défense, s’est enfermé dans un quotidien morose, n’attendant de la vie que la retraite. Ils sont bien loin, ses rêves d’enfance ! Celui qui rêvait d’être musicien est devenu tout l’inverse d’un esprit libre. Mais le jour où il apprend qu’il ne lui reste que quelques mois à vivre, Baudouin ose enfin reprendre le contrôle sur sa vie.

C’est une histoire simple, une histoire de famille, de relations entre frères. Le thème de la réalisation personnelle a déjà été maintes fois abordé, mais malgré tout, c’est une belle surprise que cette bande dessinée. Renouer avec l’intime, essayer de comprendre qui on est vraiment, ce qu’on désire profondément, savoir ce qu’on attend véritablement de la vie : autant d’interrogations très parlantes pour quiconque a soif d’idéaux.

Fabien Toulmé nous avait déjà ému en 2014 avec la sortie de Ce n’est pas toi que j’attendais, bande-dessinée autobiographique sur la naissance de sa fille trisomique. Avec son coup de crayon simple mais efficace, il revient à nouveau ici nous livrer des tranches de vie très touchantes.

  • Josephine Baker (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Josephine Baker de Catel & Bocquet-Casterman. Éditions Dupuis (2016)

Josephine Baker, née Freda Josephine Mc Donald le 3 juin 1906 à Saint Louis (Missouri), devient la première célébrité noire du Music-Hall et enchante son public pendant de nombreuses années. Ses chansons et ses danses enivrantes restent inoubliables et sa personnalité singulière fait d’elle une icône toujours aussi célèbre. Après Kiki de Montparnasse et Olympe de Gouge, Catel et  Bocquet, une fois de plus, mettent à l’honneur une femme au destin étonnant.

Le dessin vif et convaincant de Catel arbore une ressemblance parfaite avec l’artiste et saisit ce sourire malicieux et légendaire. Cet ouvrage nous plonge dans la vie truculente de l’artiste. Sa vivacité, son appétit de vivre et sa joie sont palpables. Comme à l’habitude le duo Catel au dessin et Bocquet au scénario fonctionne à merveille. Leurs talents se complètent avec brio, et la vie de Joséphine Baker coule à travers le récit comme une aventure palpitante semée de chagrins et de douleurs.

  • Dad, tome 4 : Star à domicile (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Dad, tome 4 : Star à domicile de Nob. Éditions Dupuis (2017)

C’est toujours avec autant de plaisir que l’on découvre un nouvel album de Dad, personnage créé par Nob (auteur de Mamette). Avec ce quatrième tome, Star à domicile, voici la suite des mésaventures d’un « papa solo » comédien au chômage avec ses quatre filles à élever. Entre les auditions du papa pour devenir célèbre, les affaires de cœur de Pandora et Ondine, les prises de position éthiques de Roxane qui est survoltée, sans oublier les demandes d’attention incessantes de la petite dernière Bébérénice, ce comédien au chômage est un père comblé ! Les gags sont très vivants et offrent des tranches de vie pleine d’humour …

Petit rappel : à l’origine Dad fut révélé par la revue Spirou magazine en 2014, qui à raison d’une planche tous les mois, présentait les aventures d’une famille bien particulière. Ce fut un tel engouement, qu’il était alors inenvisageable que cela n’aboutisse pas à un album.

Depuis le premier tome, Dad a su trouver son public et ainsi se faire une place dans le monde de la bande dessinée jeunesse.

Voici une chronique moderne et tendre, un très bon moment de lecture à partager en famille !

Merci à Nadia C., Dominique S., Soizic N. et Cécile P. pour leur contribution à cet article.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :