Le coin de La Médiathèque de mai 2019 rend hommage à Léonard de Vinci

21 Mai

À l’occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci (15 avril 1452 – 2 mai 1519), le coin de La Médiathèque de mai ne peut pas passer à côté de la vie et l’œuvre de cet artiste majeur qui fut aussi un grand scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste,  architecte, urbaniste, botaniste, musicien, poète, philosophe et écrivain. Voici une petite sélection pour voir Léonard autrement !

La demande de Michèle Desbordes (catalogue de La Médiathèque - nouvelle fenêtre) La demande (nouvelle fenêtre) de Michèle Desbordes / Éditions Verdier

Ce court roman si poétique, se déroule dans le cadre bucolique du Clos Lucé, à Amboise, dans un paysage de bord de Loire envoûtant et tranquille, où Léonard de Vinci va passer les deux dernières années de sa vie, à l’invitation du roi de France. Son nom ne sera jamais cité, pourtant on reconnaît le vieux peintre italien entouré de ses travaux, de ses élèves et de sa servante dévouée et discrète avec lequel il tisse une étrange relation, indicible et sensible, faite de silences et de jeux de regards. Tout dans ce roman concourt à la lenteur, à la méditation : les paysages se déploient, restituant « la douceur angevine » avec beaucoup de réalité et Michèle Desbordes qui manie la langue comme une caresse, nous envoûte grâce à son écriture délicate et ciselée créant une véritable atmosphère picturale.

Les machines de Léonard de Vinci : Secrets et inventions des codex de Domenico Lorenza (catalogue de La Médiathèque -nouvelle fenêtre)

Les machines de Léonard de Vinci : Secrets et inventions des codex (nouvelle fenêtre) de Domenico Lorenza / Editions Gründ

Si on connaît Léonard de Vinci pour sa Joconde, on le présente aussi aujourd’hui comme  un prodigieux génie scientifique, précurseur de l’époque moderne pour avoir imaginé et conçu toutes sortes de machines préfigurant la révolution industrielle du XIXème siècle : machines volantes, machines hydrauliques, machines de guerre, scaphandres de plongée.  En témoignent les nombreux dessins que le maître nous a laissés, des croquis qui nous interpellent non seulement par leur beauté esthétique mais aussi par l’innovation technique née de son sens de l’observation et de son esprit de synthèse.

Ce remarquable ouvrage réunit des textes originaux du génie italien et une trentaine de dessins dont la représentation en 3D nous permet de découvrir et de comprendre les secrets de ses machines visionnaires.

Léonard de Vinci : l’homme aux mille talents de Viviane Koenig (catalogue d La Médiathèque - nouvelle fenêtre)

Léonard de Vinci : l’homme aux mille talents (nouvelle fenêtre) de Viviane Koenig / Éditions Belin

L’auteur dresse le portrait de Léonard de Vinci, génie de la Renaissance. Dès l’âge de 5 ans,  Léonard se révèle comme un enfant intelligent possédant quelque chose d’étonnant et le don de se faire aimer, avec une envie de tout savoir, de tout connaître et de tout comprendre. En tant qu’enfant illégitime, il ne peut être destiné qu’à une carrière manuelle. À l’âge de 14 ans, il entre chez l’artiste peintre Verrocchio à Florence. Il n’oubliera jamais cette première journée passée à ses côtés. Malgré le manque affectif dont souffrira Léonard toute sa vie, il se jette dans l’art à corps perdu et deviendra rapidement le plus talentueux des compagnons de Verrocchio avant de devenir l’un des maîtres incontestés de l’art italien. Recommandé à partir de 11-12 ans, ce roman historique passionnant retrace principalement les trente premières années de la vie de l’artiste.

Léonardo de cécile Alx (catalogue de La Médiathèque -nouvelle fenêtre) Léonardo (nouvelle fenêtre) de Cécile Alix / Editions Poulpe fictions

Peintre, sculpteur, ingénieur, Léonard de Vinci, l’un des plus grands esprits de tous les temps, est mort il y a 500 ans. Nombre d’auteurs ont écrit pour retracer le parcours exceptionnel de cet homme…

Cécile Alix raconte avec fraîcheur la vie de cet homme hors du commun grâce à son héroïne, Mélissa, 12 ans, qui a créé une chaine Youtube 100% bio…graphie pour parler de Léo, alias Léonard de Vinci, sa grande passion. Les chapitres abordés sous forme d’épisodes relatant son parcours sont très bien documentés : son enfance, son apprentissage chez Verrocchio, ses débuts à Florence, sa gloire à Milan et la fin de sa vie en France. Des graphismes très originaux ainsi qu’une petite BD de Leslie Plée à chaque page, illustrent à merveille les textes ponctués d’humour de Mélissa et surtout permettent de mieux comprendre les projets de Leonardo.

Avec des moyens très contemporains, voilà une manière originale de faire découvrir ou redécouvrir la vie complexe des artistes de la Renaissance. Une petite pépite à mettre entre toutes les mains !

Merci à Sylvie Z., Marie-Odile S., Patricia D. et Marie-Charlotte W.

Illustration d’en-tête (signature) : Di Léonard de VinciHubertl-ATNicolas Y. D. TIREL – Wikimedia Commons, CC0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=59398649

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :