Un poème, un haïku, une nouvelle ? Écrivez-nous ce que le confinement vous inspire…

17 Avr

Comme nombre de médiathèques des Hauts-de-Seine à l’initiative de l’association BiB92 (nouvelle fenêtre), La Médiathèque de Levallois fait appel à la créativité de ses chers lecteurs qui lui manquent tant et lance un appel à écriture autour du confinement ou du moment, très attendu, où celui-ci prendra fin.

Bib 92 (nouvelle fenêtre) Vos textes seront mis en ligne sur le site de La Médiathèque (nouvelle fenêtre) rassemblés en un recueil afin de recenser la mémoire de cette période inédite.

Alors à vos plumes ! Et ce dès le plus jeune âge. Envoyez ensuite vos écrits par mail à :contactmediatheque@ville-levallois.fr et ajoutez l’objet « écriture confinement ». Si vous désirez faire apparaître votre nom, signez votre écrit.

Les différentes formes possibles

Du plus petit texte, le Haïku, jusqu’à la nouvelle, vous avez le choix entre 4 propositions. Quelle que soit leur forme, vos écrits doivent tous avoir pour thème le confinement ou sa fin : comment vous le vivez, le ressentez, que vous soyez chez vous ou au travail.

  • Première proposition : le Haïku

Le haïku est un petit poème qui permet de capturer en peu de mots une image, un sentiment, une émotion. Le vôtre devra respecter a minima la règle des 17 syllabes et, pour les puristes, celle des 5/7/5 syllabes par phrase. Plus d’info et des exemples :

 

Petit manuel pour écrire des haïkus (nouvelle fenêtre) de Philippe Costa  :

« Ce petit manuel est « une boîte à outils » littéraire pour « bricoler » des haïku. La boîte est complète, c’est-à-dire que les outils qui y sont contenus rassemblent toutes les connaissances littéraires théoriques nécessaires pour devenir un haïkiste parfait ! Il n’y manquera qu’un zeste de talent, mais aussi du travail et du temps. »

Haïkus des saison (nouvelle fenêtre) de Léa Djeziri  et Annick Combier

« Des poèmes qui s’inspirent de la forme des haïkus (petits poèmes japonais de trois vers), hymne à la nature, à sa beauté, à l’écoulement du temps » à lire en ligne ou à écouter sur Storyplay’r.

  • Deuxième proposition : le poème en alexandrins et avec acrostiche* du mot CONFINEMENT

Non, ce n’est pas difficile et au contraire, ces contraintes aident à l’écriture du poème !

*Larousse : « Poème dont les initiales des vers, lues verticalement, composent un mot (nom de l’auteur, du dédicataire, terme clef) »

  • Troisième proposition : le poème en vers libres

Féérie de l'hiver (catalogue de La Médiathèque -nouvelle fenêtre) Il ne devra pas excéder 20 vers.

En voici quelques exemples dans Féérie de l’hiver (nouvelle fenêtre) de Roxane Marie Galliez  et Cathy Delanssay à lire ou à écouter en ligne sur Storyplay’r.

 

 

  • Quatrième  proposition : la nouvelle ou le court récit

Dans la limite de 3 pages maximum et 2 100 mots.

Pour vous accompagner ou vous inspirer, ces trois livres accessibles en ligne sur le site de La Médiathèque sont à consulter sans modération :

L’écriture créative (nouvelle fenêtre) de Josette Carpentier : A »avec douceur et humour, Josette Carpentier convie chacun à laisser émerger ses ressources. Par le biais de l’écriture et de diverses techniques (relaxation, visualisation, respiration, PNL…), elle invite à faire couler sur la page blanche l’encre de ce qui veut se dire… »

Ecrire, un plaisir à la portée de tous (nouvelle fenêtre) de Faly Stachak : « plus de 450 propositions et techniques d’écriture créative vous aident à sauter le pas et à prendre confance. Étonnantes et insolites, elles ne sont pas figées et seront autant de pistes à explorer, à vivre et à renouveler selon la créativité et la plume de chacun… »

Faire écrire les enfants (nouvelle fenêtre) de Faly Stachak : « une démarche résolument pédagogique et ludique…, des conseils pour désinhiber les enfants mais aussi structurer et enrichir leurs écrits grâce à douze fiches pratiques : bâtir la trame, définir les personnages, créer son héros, structurer le récit, écrire un dialogue… Pour qu’écrire ne rime plus avec contrainte mais avec plaisir !… »

Et pour finir, quelques exemples de textes envoyés

  • Haïkus

L’ombre se profile
La pandémie s’accélère
Je reste chez moi (Catherine V.)

Tout en haut d’un brin d’herbe,
Les fourmis
Attendent la fin du jour (Antoine)

  • Poèmes en alexandrins et avec acrostiche du mot CONFINEMENT

Car tu vois mon chéri, le temps s’est assagi
Ordre nous est donné, sortir est interdit
Nous voilà confinés, l’ailleurs a disparu
Fenêtres ouvertes, le silence est venu
Immobiles nous guettons, le doux bruit de la vie
Nous regrettons déjà, l’espace qui s’est tu
Ensemble et séparés, chacun s’agite et fuit
Mouvements ralentis, cerveau en plein raffut
Espérant découvrir, au sein de notre esprit
Nos forces oubliées, notre enragée conscience
Tu le sais mon chéri, elle se nomme résilience. (Catherine V)

Ces oiseaux guillerets, ces odeurs d’étamines,
Océan bleu du ciel, des vols de papillons.
Nous efforcent à rire, à chanter des chansons,
Fées invoquées les muses, sans leur humeur chagrine.
Immobiles jardins. L’abeille qui butine,
Ne peut nous inspirer, pour changer d’horizon,
Et luit la mer là-bas, cachée par ce béton,
Mirages de vacances, un souvenir fugace
En ces petits bonheurs, si précieuses traces.
Noir chien aboie au loin, soleil sur la terrasse,
Ton ombre et Chat s’étirent, la vie suspend son cours. (Céline L)

  • Poème en vers libres

Que dire,
Le monde s’est arrêté
Le ciel bleu et le calme dans les rues
Ces petits bruits que l’on n’entendait plus
Mais on pense à ceux qui se préoccupent de notre survie
Ces gens à qui on devra peut-être notre vie
Le temps passe et on médite.
À toutes ces petites choses de la vie qui nous préoccupent. (Laurence D)

Bonne écriture !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :