Archive by Author

Le coin de La Médiathèque de novembre donne un coup de projecteur sur la photographie

13 Nov

Suivant les traces de Paris Photo qui a fermé ses portes ce week-end au Grand Palais, le coin de La Médiathèque de novembre 2017 pointe à son tour son objectif sur la photographie et vous propose une sélection centrée sur le 8ème art avec un film, une bande dessinée, une monographie d’artiste et un roman. De quoi vous faire l’œil !

Blow up (nouvelle fenêtre) un film de Michelangelo Antonioni.

Blow up est un film du réalisateur italien, Michelangelo Antonioni (1912-2007) appartenant au courant néoréaliste. Sorti en 1966, le film remporte l’année suivante, le Grand Prix International du Festival de Cannes.

L’histoire se passe à Londres en 1960. Thomas, un célèbre photographe de mode macho et cynique, erre dans la ville à la recherche de sujets singuliers. Il ressort d’une nuit dans un centre de sans-abris pour y photographier la misère, puis passe la matinée dans un parc et prend discrètement des clichés d’un couple d’amoureux. De retour chez lui, Thomas développe ses photos et aperçoit un homme caché derrière un buisson, puis une arme, et enfin un cadavre…

C’est ainsi que débute ce thriller passionnant, qui se poursuit autour de la disparition, sujet récurrent dans l’œuvre du réalisateur.

La singularité de ce film réside dans le croisement de trois regards : celui du photographe, du spectateur et du réalisateur.

Un film qui vous transportera dans l’univers mystérieux et glaçant de Thomas, et qui ne peut pas vous laisser indifférent.

L’art d’Antonioni est comme l’entrelacement de conséquences, de suites et d’effets temporels qui découlent d’événements hors champ. (Gilles Deleuze)

Le photographe d'Emmanuel Guibert (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Le photographe (nouvelle fenêtre) d’Emmanuel Guibert T.01 à T.03. Éditions Dupuis.

Le photographe est une bande-dessinée sous forme de triptyque d’Emmanuel Guibert et Didier Lefèvre. En 1986, ce dernier rejoint une équipe de Médecins sans Frontières en Afghanistan (alors en guerre contre l’Union Soviétique) venue acheminer une aide médicale, dans le but de réaliser un reportage photographique sur leur mission.

De ces photos, Emmanuel Guibert livre un récit proche du journal intime sous une forme originale dans laquelle se mêlent photos en noir et blanc et dessins en couleurs. Le résultat final nous apporte un témoignage fort, de l’intérieur, sur la vie quotidienne au cœur d’un Afghanistan rural et isolé dans un contexte politique difficile.

Un livre poignant et touchant sur les ravages de la guerre, de nombreuses fois primé depuis sa parution.

Dans l’objectif de JR (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)Dans l’objectif de JR (nouvelle fenêtre). Éditions Pyramid.

La photo est au cœur de ce bel ouvrage à destination des adolescents. Les photos sont réalisées à partir d’un objectif 28 millimètres (d’où le titre du projet), c’est-à-dire un objectif grand angle pour prendre au plus près les portraits. JR, photographe de rue, confie au tout début du livre : « Un jour j’ai trouvé un appareil photo dans le métro. J’ai alors commencé à photographier mes amis sur les toits, dans le métro. J’ai ensuite décidé de montrer ces clichés en les imprimant et en les collant dans les rues, c’étaient mes premières Expo2rue ».  En se servant de la rue comme un musée à ciel ouvert, JR invite le public à s’interroger sur l’histoire de chacun de ces portraits. Dans l’objectif de JR, trois projets sont particulièrement mis en évidence : « Portrait d’une génération » qui est une rencontre avec les jeunes de la cité Les Bosquets (à Montfermeil en région parisienne), « Face2Face » dans lequel JR a photographié des Palestiniens et des Israéliens faisant le même métier dont il a exposé les portraits face à face aussi bien en Palestine qu’en Israël, et enfin « Women are heroes » qui est un hommage aux femmes victimes de la guerre et autres crimes. Pour chaque projet, JR est allé à la rencontre d’habitants de lieux où le monde de l’art ne pénètre jamais, a partagé leur histoire et par ses photos, nous fait entrer dans leur parcours de vie.

 Le peintre des batailles d'Arturo Pérez-Reverte (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Le peintre des batailles (nouvelle fenêtre) d’ Arturo Pérez-Reverte. Éditions du Seuil.

Avant d’être écrivain, Arturo-Perez Reverte était grand reporter de guerre, notamment en Bosnie pendant une vingtaine d’années. L’écrivain va se servir de son expérience, pour nous raconter l’histoire de Faulques, ancien photographe de guerre, fatigué, usé, qui lâche son appareil-photo pour un pinceau. Isolé dans sa tour d’ivoire, il entreprend une fresque gigantesque qui serait une synthèse de ses expériences, de sa vie. Il vit retiré du monde jusqu’au jour où Marcovik, un ex-soldat croate, réapparait, bien décidé à se venger du photographe qui a ruiné son existence : à la suite de la publication d’un des clichés de Faulques, Marcovik avait été retrouvé et torturé.

Brillant huis-clos, Le peintre des batailles est un roman philosophique où se mêlent réflexion sur l’art, barbarie humaine, éthique et manipulation.

Une œuvre puissante et sombre qui vous envoûtera à coup sûr.

Bonus : le site de Paris Photo 2017 (nouvelle fenêtre)

Publicités

Nostalgeek pour le coin de La Médiathèque d’octobre

12 Oct

À l’occasion de l’édition 2017 de Ma soirée à La Médiathèque ce samedi 14 octobre, le coin de La Médiathèque est consacré à l’univers du jeu vidéo  : nostalgiques ou avant-gardistes, il y en a pour tous les goûts avec cette petite sélection qui vous mettra dès à présent dans une ambiance ludique et festive.

Rendez-vous le samedi 14 octobre à partir de 18h pour Nostalgeek, votre grande soirée retrogaming avec consoles retro et bornes d’arcade, tournoi  Saturn Bomberman, ateliers pixel art… Découvrez dès maintenant le programme détaillé (nouvelle fenêtre) sur le site de La Médiathèque.

Nos jeux vidéo 70-90 : de la raquette de Pong au racket dans GTA, l'irrésistible ascension de jeux vidéo (nouvelle fenêtre) de Marcus et Philippe Kieffer (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

Nos jeux vidéo 70-90 : de la raquette de Pong au racket dans GTA, l’irrésistible ascension des jeux vidéo (nouvelle fenêtre) de Marcus et Philippe Kieffer. Éditions Hors collection, 2011.

Nos jeux vidéo 70-90  est une mine d’informations pour tous les fans ou les curieux de l’univers des jeux vidéos de cette période : nostalgie garantie ! Avec cet ouvrage, joliment illustré et présenté par Marcus, alias Marc Lacombe, testeur de jeu professionnel français et animateur sur la chaîne Game One, vous prenez place dans la machine à voyager dans le temps des premiers jeux vidéo. Marcus connait parfaitement les jeux vidéo et utilise son grand humour dans ce recueil magique. Bienvenue dans le 10éme art !

Ce documentaire retrace l’arrivée des jeux vidéo dans les foyers et son évolution. Souvenez-vous, dans les années 80 … Les « Game&Watch » ces jeux électroniques de poche où il fallait changer les deux petites piles rondes !! On découvrait alors, Mickey, Popeye, Donkey Kong, Mario. Aujourd’hui on parle de PS4, de XBOX one, de manette dual shock, de carte graphique … Bel ouvrage qui donne envie de ressortir ces vieilles manettes, rangées au fond du grenier …

Dofus – Livre I : Julith de Jean-Jacques Denis et Anthony Roux (catalogue de La Médiathèque - nouvelle fenêtre) Dofus – Livre I : Julith (nouvelle fenêtre), un film de Jean-Jacques Denis et Anthony Roux.

Ce premier film produit par ANKAMA, développeur qui affectionne le transmédia, sort en  2016.  Il est tiré du jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG). Il n’est toutefois  pas nécessaire de connaître l’univers de Dofus pour l’apprécier. En effet le scénario est plutôt bien ficelé et le rythme de narration soutenu permet de ne pas s’ennuyer. C’est également une réussite sur le plan du graphisme, des couleurs et de la musique. Cette dernière est  écrite et composée par Guillaume Houzé, orchestrée par Laurent Juillet et jouée par l’Orchestre national de Lille et le Star Pop Orchestra.

Quelle est l’histoire de cette épopée d’heroic fantasy  imprégnée de bouffonnerie manga si joliment mise en scène ? Joris le jeune héros doit passer par plusieurs rites initiatiques afin de contrer l’ignoble Julith, bien décidée à détruire la cité de Bonta. Pour ce faire, il lutte aux côtés de ses nouveaux amis Khan et Bakara dont les personnalités distinctes servent le récit, insufflant ainsi action, humour et grands sentiments. Une comédie d’aventure familiale qui séduira petits et grands.

Puyo Puyo Tétris un jeu PS4 Sega (catalohgue de La Médiathèque - nouvelle fenêtre) Puyo Puyo Tétris (nouvelle fenêtre), un jeu PS4 Sega. 2014

Comme son nom l’indique, Puyo Puyo Tétris est le mélange entre le jeu Puyo Puyo et le jeu Tétris, deux jeux vidéo de casse-tête de légende. Conçus dans les années 80 pour Tétris et en 1991 pour Puyo Puyo, ces deux jeux sont des titres fondateurs du jeu vidéo qui ont posé les bases du puzzle vidéoludique. Puyo Puyo Tétris propose de nombreuses manières de jouer, de l’aventure en solo jusqu’à quatre joueurs à la fois.  Les parties sont ultra rapides, très amusantes et dynamiques. Accessible à tous les publics, c’est une valeur sûre du divertissement familial. Jouez avec des Puyos et des Tetriminos et affrontez-vous dans un combat d’action et de réflexion ! Un seul point négatif à signaler peut-être : le jeu est en anglais.

eXistenZ de Christopher Priest (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

eXistenZ (nouvelle fenêtre) de Christopher Priest. Éditions Denoël,

En 1999, sortent concomitamment le film eXistenZ du réalisateur David Cronenberg, et un roman du même nom de Christopher Priest, novellisation du scénario de Cronenberg. Au cœur du récit se trouve un jeu vidéo qui ouvre les portes d’une réalité virtuelle impossible à différencier du monde réel et qui va être le théâtre d’affrontements avec les « réalistes », opposés à cette virtualisation de l’être humain.

Si le jeu de manière générale est vu comme une représentation symbolique du monde ou, à tout le moins, d’une partie du monde, d’un de ses principes structurants, le jeu vidéo, avec la puissance croissante des capacités de calcul et la montée en réalisme de ses univers, a très tôt été perçu comme une réalité alternative dans laquelle les êtres humains pouvaient prolonger leur vie indéfiniment (comme dans La cité des permutants (nouvelle fenêtre) de Greg Egan), ou bien se perdre, comme le suggère la vision plus noire d’eXistenZ.

Le coin de La Médiathèque de septembre vous souhaite une bonne rentrée

5 Sep

En ce début du mois de septembre 2017, le coin de La Médiathèque est consacré à ce grand jour qui marque petits et grands : la rentrée des classes. Associée aux cartables et à la fin des chaleurs estivales, elle sonne pour tous, enfants ou adultes, la reprise d’un rythme habituel ou le début d’un changement. Quel que soit votre retour, nous espérons que vous avez passé un bon été et vous souhaitons à tous une douce et belle rentrée.

La rentrée de Marcel de Christine Noyer (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)  La rentrée de Marcel de Christine Noyer (nouvelle fenêtre). Éditions Actes Sud Junior

C’est le premier jour d’école et Marcel a mal au ventre ce matin. Sa mère a prévu de l’accompagner pour son entrée au CP. Elle est persuadée qu’il joue la comédie pour éviter la rentrée scolaire mais le livre réserve une fin assez originale.

Ce texte raconte avec humour l’angoisse de la rentrée mais il est aussi question d’appendicite et de vacances supplémentaires à l’hôpital ! Les personnages sont justes et le récit est servi par de jolies illustrations. Il s’adresse tout d’abord aux enfants qui commencent à lire.

Le livre permet d’aborder avec votre enfant toutes les angoisses réelles ou fictives liées à la rentrée. Votre enfant pourra ainsi appréhender ce grand jour plus serein.

Le vilain gredin de Tony Ross et Jeanne Willis (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)  Le vilain gredin de Tony Ross et Jeanne Willis (nouvelle fenêtre). Éditions Gallimard Jeunesse

Chaque année, c’est la même chose, les parents pleins de bonnes intentions, anxieux pour l’avenir de leurs amours d’enfants, espèrent des prouesses scolaires. Lapinou va leur en fournir !

Inquiet de la réaction de ses parents face à son bulletin, il va fuguer et rédiger à leur attention une lettre terrible expliquant à quel point il s’est dévergondé. Des exploits qui vont faire trembler d’angoisse Papa et Maman lapin. Mais au fait, ses résultats sont-ils si catastrophiques ? Et ce petit gredin est-il vraiment si terrifié ?

Une histoire pleine d’humour probablement vécue par Tony Ross et Jeanne Willis. Ce petit livre de deux stars de la littérature enfantine aideront :

– les parents  à relativiser l’importance des notes,

– les enfants à ne pas s’angoisser pour un bulletin,

– et toute la famille  à passer de bons moments…

Bientôt la 6e, le grand saut… trop classe de Marion Gillot (catalogue de La Médiathèque- nouvelle fenêtre). Bientôt la 6e, le grand saut… trop classe de Marion Gillot (nouvelle fenêtre). Éditions de la Martinière jeunesse

Il y a des changements dans la vie que l’on a du mal à appréhender… Le changement d’univers scolaire en fait partie !

Après avoir passé cinq ans de sa petite vie à l’école élémentaire, alors que l’on se sent à l’aise et que l’on peut jouer les caïds vis-à-vis des plus jeunes, il est temps de partir, de prendre son envol et d’affronter un nouvel univers… le collège ! Il est difficile aussi pour les parents de voir son enfant grandir, ils ont eux aussi quelques craintes quant à ce passage initiatique.

Pas de panique ! Voici ce livre très utile pour connaître le collège sur le bout des doigts et s’y sentir comme chez soi ! Retrouvez tout ce qu’il faut savoir pour une rentrée réussie. Ce livre conçu comme un petit guide aidera les préados à dédramatiser l’entrée au collège et  l’aborder sereinement.

Être et avoir, un film de Nicolas Philibert (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

Un film à découvrir en VOD sur La Médiathèque numérique

Être et avoir, un film en VOD de Nicolas Philibert (nouvelle fenêtre)

Être et avoir est un film documentaire de Nicolas Philibert. Le réalisateur filme le quotidien d’un instituteur en fin de carrière et de sa classe constituée d’une douzaine d’élèves dans un village au cœur de l’Auvergne.

La particularité de cette classe est d’être une classe unique : tous les niveaux sont représentés de la maternelle au CM2, tous les âges sont donc confondus. Ces enfants et leur enseignant vont passer plusieurs années ensemble. Monsieur Lopez, l’instituteur, est le maître que tout le monde aurait aimé avoir : strict mais paternel, généreux, dévoué et attentif, respecté par ses élèves, un homme avant tout passionné et très professionnel. Le réalisateur n’a pas voulu montrer un maître modèle mais l’instituteur qu’il a choisi donne une belle image de son métier.

Être et avoir livre des scènes d’une tendresse incroyable, qui émeuvent et font rire. Un film lumineux et bouleversant sur l’école, l’enfance et le monde rural.

Bonne rentrée à tous !

Un été nature avec le coin de La Médiathèque de juin 2017

27 Juin

Depuis le 21 juin, c’est l’été ! Ce mois-ci, le coin de La Médiathèque  propose de quoi accompagner toutes les envies et soifs de nature : déambulations champêtres, écoute du chants des oiseaux, monde fascinant des petites bêtes et observation des ciels d’été, voici de quoi satisfaire tous les curieux  !

Les oiseaux de Laurent Spanneut (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Les oiseaux de Laurent Spanneut (nouvelle fenêtre). Éditions Milan jeunesse.

Et si vous profitiez des vacances pour prendre le temps d’observer les oiseaux avec vos enfants et aller même jusqu’à identifier cet oiseau celui qui chante si bien, caché dans les branchages? Quels sont ces oiseaux qui se chamaillent, piaillent ou bien encore discutent ? À part les roucoulements des pigeons et des tourterelles… Et pourtant il y en a tellement !

Laurent Spanneut, zoologue, nous simplifie la tâche en divisant le livre en cinq chapitres, selon les lieux où l’on se trouve : oiseaux des villes et des jardins, oiseaux des champs et des baies, oiseaux des bois et des forêts, oiseaux des rivières et des étangs, oiseaux de bord de mer. Chacun des oiseaux est présenté en photo dans son milieu naturel. Un texte court mais très explicatif donne toutes les informations permettant de les identifier et de mieux les connaitre. Le CD qui l’accompagne se concentre sur le chant, les notes, le rythme : écoutez-le plusieurs fois et vous serez incollable !

Grâce à cet ouvrage, les chants d’oiseaux ne vous sembleront plus une jungle de sons où tout est mélangé  mais une promenade auditive qui éveillera la curiosité des enfants et de leurs parents.

Guide des curieux de la nature… en 150 scènes de Vincent Albouy (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Guide des curieux de la nature… en 150 scènes de Vincent Albouy (nouvelle fenêtre). Éditions Delachaux et Niestlé.

Vos balades à coup sûr prendront une nouvelle saveur à la lecture de ce Guide des curieux de nature… en 150 scènes.  Au cours de vos déambulations champêtres, maritimes ou boisées, prenez le temps de vous arrêter puis d’observer : la nature est pleine de jolies surprises pour peu qu’on veuille se laisser émerveiller. Ce guide offre une approche originale en ayant un nouvel éclairage : 150 scènes à observer dans la nature, classées par saison, permettent  d’en saisir les traces et les rythmes et d’en comprendre le langage parfois mystérieux.

Au fil des pages, le voile se lève sur ces existences et ces particularités qu’on ne soupçonne pas : la coquille scellée de l’escargot, l’herbe en Z, une ortie animale, l’arme chimique des fourmis… Vincent Albouy, entomologiste et naturaliste, décrypte pour nous ces mondes complexes et ingénieux en racontant une histoire différente sur chaque page que Claire Felloni, illustratrice spécialisée dans le dessin naturaliste, détaille avec ses douces planches qui marient à la fois le trait, le lavis et l’encre.

Petit ou grand, réveillez le curieux qui sommeille en vous et faites, à l’aide de ce guide, des expériences amusantes pour en découvrir encore plus !

Petit guide du ciel de Bernard Pellequer (catalogue de La Médiathèque - nouvelle fenêtre). Petit guide du ciel de Bernard Pellequer (nouvelle fenêtre). Éditions du Seuil.

Observer le ciel, c’est naturel ! Comme la plupart des activités de plein air, observer le ciel met en contact avec la nature et procure le plaisir de l’exploration et de l’évasion.

Pas besoin de matériel sophistiqué ni de connaissances scientifiques pour démarrer une balade céleste ! À l’œil nu ou avec de simples jumelles, on peut s’émerveiller simplement devant le foisonnement d’étoiles, distinguer les nuances de couleurs bleutées, orangées, voire rougeâtres et l’on peut même s’entraîner à reconnaître les constellations comme La Grande Ourse, Orion, Cassiopée! Il suffit simplement d’avoir un petit guide du ciel comme celui de Bernard Pellequer, préfacé par Hubert Reeves. Facile et complet avec une multitude de conseils pratiques et 32 cartes du ciel, ce petit livre est le parfait guide pour apprendre à reconnaitre les étoiles et partir à la découverte du ciel nocturne.

De quoi bien occuper vos soirées de cet été !

Insectoscope : l’encyclopédie des insectes pour les 6-12 ans (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) Insectoscope : l’encyclopédie des insectes pour les 6-12 ans (nouvelle fenêtre). DVD de TF1 vidéo.

Insectoscope est un film documentaire réalisé par Jean-Philippe Macchioni, scientifique de formation et cinéaste animalier reconnu.

À vocation pédagogique, Insectoscope est une encyclopédie sur la vie des insectes pour tout public, composée de 52 épisodes de 6 minutes chacun. Son classement par ordre alphabétique, ou par milieu de vie, ou par comportements  permet de se repérer facilement. Le tournage de ce documentaire a duré 9 mois, avec plus de 2000 heures d’images, des centaines d’heures d’observations patientes, des dizaines d’heures de bricolage et de trouvailles pour s’adapter au terrain et aux insectes. Un vrai travail de fourmi ! Traqués et filmés sur leur territoire, les insectes se révèlent  être de véritables acteurs : musiciens, comédiens, imitateurs, prédateurs, bâtisseurs… Un documentaire à voir et à revoir pour découvrir le monde fascinant des petites bêtes.

Le coin de La Médiathèque de mai est au jardin !

13 Mai

En ce mois de mai 2017, le coin de La Médiathèque vous propose de passer au jardin : romans et albums vous enchanteront par leurs couleurs et leur poésie. Et si vous vous sentez l’âme jardinière, apprenez la technique du mini jardin !

Avec beaucoup de retenue, ce roman islandais nous entraîne dans la quête identitaire d’Arnljotur, jeune garçon devenu père au hasard d’un soir. Celui-ci part redonner vie à une célèbre roseraie d’un monastère retiré, en souvenir de sa mère qui cultivait une variété rare de Rosa candida à huit pétales. Aidé de frère Thomas, vieux moine amateur de films d’art et d’essai, il découvre avec candeur la vie, le passage à l’âge adulte, la paternité. Le jardin du monastère oublié va reprendre vie peu à peu sous les doigts du jeune homme, comme si ce dernier redonnait sens à son propre jardin personnel. Un livre à la douce ambiance fleurie, qui traite simultanément du deuil, des relations humaines et familiales, et dont le charme opère incessamment. Mêlant à la fois pudeur et poésie, ce roman d’apprentissage nous offre une image très touchante de l’épanouissement personnel. Une jolie balade initiatique au pays des roses, dans un style à part, sans artifice et tout en délicatesse.

Cet album très original raconte aux plus jeunes comme aux grands la création des dernières œuvres de Matisse et comment le peintre a toujours été sensible à la nature. L’histoire nous apprend comment il inventa une nouvelle technique : les gouaches ou papiers découpés. Matisse nommait cette méthode « dessiner avec les ciseaux  » et ce procédé avait même rendu Picasso jaloux. La poésie du texte de Samantha Friedman, qui a participé à l’exposition consacrée à Matisse au MoMA, et les très belles illustrations de Cristina Amodeo en font un ouvrage passionnant.

À l’intérieur de ce livre très instructif sur le travail du peintre, nous découvrons en double page les originaux de l’artiste. Il créait d’ailleurs des compositions  de très grands formats pour avoir l’impression de se promener dans un véritable jardin.

Grâce aux couleurs, Matisse met en valeur la flore marine, les fleurs observées lors de son voyage à Tahiti, les abeilles ou encore les oiseaux. Entrez-vous aussi dans ces paysages végétaux.

Laissez-vous tenter par la découverte de Un grand jardin, album hors format, vert, très vert et inspiré. Tout commence au joli mois de mai avec le jardinier sans qui rien ne serait. N’imaginez pas trouver un documentaire technique dans cet ouvrage, fruit de la collaboration de deux passionnés : Gilles Clément, référence actuelle incontestée pour la nature et les jardins côté texte et Vincent Gravé, fan de Où est Charlie pour les illustrations. Vous ne trouverez pas de recettes, de gestes techniques à faire ou de méthodes à appliquer. Plutôt un cadeau pour toutes les générations présentes et à venir, aussi poétique que philosophique. Spécialistes en horticulture et jardins ou en littérature jeunesse ne se sont pas trompés en attribuant de multiples prix à ce livre déroutant (prix Émile Galle, Saint-Fiacre, Chapître Nature , Books and Seeds à Bologne).

Entre les deux créateurs, les rôles sont, chapitre après chapitre, bien répartis. Page de gauche, le plaisir (quand ce n’est pas la découverte !) des mots et des idées. Lui faisant face, page de droite, des illustrations oniriques à fouiller. De quoi ravir aussi bien les adultes que les enfants. De quoi méditer, rêver, seul ou accompagné.

Le jardinage, ce n’est pas qu’une affaire de plein air et de grands espaces ! Et si la nature s’invitait chez vous, en ville, sur votre balcon ou bien sur votre terrasse ? Et si vous osiez vous lancer dans la culture de ce que vous voulez manger ?

Avec Jardiner dans un 1 m2, l’entreprise semble facile grâce à une multitude de trucs et astuces présentés pour tirer le meilleur parti d’une petite surface : prendre de la hauteur en cultivant des plantes à la verticale, être créatifs en recyclant des objets pour en faire des contenants originaux, adopter le potager en carré surélevé qui assure des récoltes abondantes et savoureuses du printemps jusqu’à l’hiver. Des conseils sur le choix des fruits et des légumes à cultiver en fonction de la situation géographique ou de vos attentes, des propositions de projets pour optimiser le rendement de l’espace (tipi de concombres, bac à haricots, courgettes en sac, myrtillier en pot…) donnent fortement envie de se lancer dans l’expérience.

Adonnez-vous aux joies du jardinage et donnez à vos petits espaces un air de campagne !

Bonnes lectures 🙂

%d blogueurs aiment cette page :