Archive | Actualité RSS feed for this section

Philip Roth, ce grand écrivain américain

23 Juin

Depuis le mardi 22 mai 2018, à l’âge de 85 ans, Philip Roth, immense écrivain américain, l’un des  préférés des Français, considéré comme l’un des témoins les plus lucides et implacables des travers de la société américaine, et auteur d’une œuvre majestueuse et imposante de 28 romans, n’est plus. Il fit preuve d’une incroyable énergie créatrice. Son talent n’est plus à découvrir, sa réputation plus à faire.

Né le 19 mars 1933 à Newark dans le New Jersey, Philip Roth est le petit-fils d’immigrés juifs. Ses œuvres seront fortement influencées par son milieu social. Sa ville natale y constitue un  personnage à part entière. Il étudie à l’université de Pennsylvanie puis à Chicago. Après avoir enseigné les lettres, il s’installe à New York pour se consacrer à l’écriture. Il commence à publier dans le New Yorker. En 1959, il rencontre le succès avec son premier recueil de nouvelles, Goodbye Columbus qui dresse un portrait au vitriol de l’Amérique. La critique salue presque unanimement la naissance d’un écrivain en lui décernant le prestigieux National Book Award…

Une célébrité qui sent le soufre

Avec Portnoy et son complexe (nouvelle fenêtre) en 1970, il s’attire les foudres de la communauté juive-américaine, ce qui lui vaut d’être considéré comme l’« enfant terrible » du roman juif-américain jusqu’aux années 1990. Car ce monologue comique traite du sort d’un jeune avocat juif, traumatisé par une mère à l’amour étouffant, sur le divan de son psychanalyste. Il s’en prend à l’éducation archaïque qu’il a reçue de ses parents et qui d’après lui, héréditairement, traumatise les enfants. La forme narrative choisie confère au récit une grande liberté, le ton est vif et âpre.

Avant que l’auto-fiction ne soit inventée il se compose un alter ego, Nathan Zuckerman, (qu’il fait apparaitre dans 9 livres) notamment dans les trois romans universellement célébrés de la Trilogie  américaine qui débute avec La pastorale américaine  (nouvelle fenêtre) où Nathan Zuckerman lui-même évoque les failles mais surtout les revers du rêve américain devenu tas de cendres, avec les ravages de la guerre du Vietnam. Dans ce livre, l’auteur fait tordre le cou aux mythes d’un autre âge. Il obtient pour ce titre le Pulitzer en 1998.

J’ai épousé un communiste (nouvelle fenêtre) : en 1998, dans ce récit à deux voix, Nathan Zuckerman et son vieux professeur remontent le fil d’une mémoire brouillée, celle d’Iron Ringold, celle d’une Amérique plongée dans la tourmente du maccarthysme, au temps de la peur paranoïde de la subversion communiste. C’est une nouvelle fois brillant ! Avec une plume acérée et érudite, il dresse un portrait décapant d’une Amérique malade de son conformisme et de ses peurs.

Dans l’excellent roman La tache (nouvelle fenêtre) il dénonce une Amérique puritaine et renfermée sur elle-même. Ce texte lui permet d’obtenir le Médicis étranger en 2002. Il s’agit d’un roman sur l’affaire Lewinsky qui défraye la chronique à cette époque : Nathan Zuckerman y retrouve l’épaisseur perdue dans les deux précédents volumes. Cette fois, l’action se situe dans un campus universitaire où le héros est convoqué par le professeur Coleman pour raconter sa version de l’histoire. Comme dans les précédents textes de Philip Roth, il est question de trahisons et de vengeances.

L’auteur inspire le cinéma puisque plusieurs de ses grands livres ont été adaptés. Voici un extrait de La Couleur du mensonge (2003) de Robert Benton, transposition de La tache, interprété par Anthony Hopkins et Nicole Kidman.

Parallèlement à cette trilogie, il n’a cessé d’écrire, et je ne vais pas ici vous dresser une liste in extenso de ses œuvres, mais plutôt mettre l’accent sur certaines. Si l’auteur a abordé des thèmes récurrents, telle l’histoire récente des États-Unis, il est aussi obsédé par l’identité, le sexe, et règle ses comptes avec les femmes (on l’accusera du reste d’être misogyne), mais aussi avec « les rabbins, les hommes politiques, les psychanalystes et les critiques littéraires », selon ses propres mots.  Dans la grande tradition Balzacienne, il parle dans chaque livre d’argent, plutôt la notion du patrimoine familial, comme héritage culturel transmis par les parents.

Dans Patrimoine : une histoire vraie (nouvelle fenêtre) (en 1994) justement il y fait forcement référence. Puisque l’on suit l’agonie de Herman son père pendant que l’auteur le guide et l’assiste jusqu’à s’identifier à lui. Texte cruel et émouvant dont il fait un récit universel pour ne jamais oublier, avec retenue et causticité.

Il écrit La bête qui meurt (nouvelle fenêtre) en 2001 sur la révolution sexuelle des années 1960. On retrouve ici les thèmes chers à Philip Roth  : les plaisirs de la chair, les conventions rigides dans une Amérique bien-pensante, les souvenirs de la révolution sexuelle… à travers le portrait de ce professeur sympathique, esthète érudit et cultivé, pris dans le piège de la dépendance amoureuse.
Brillante analyse des comportements humains, réflexion sur la vieillesse et la mort, c’ est un petit bijou de finesse et d’émotion.

Le complot contre l’Amérique (nouvelle fenêtre) (2004) imagine le destin d’une famille juive de Newark si les États-Unis avaient élu l’aviateur Charles Lindbergh, un sympathisant nazi notoire, plutôt que Franklin D. Roosevelt en 1940. Des observateurs affirment que la présidence de Donald Trump permet d’apprécier ce dernier ouvrage sous un nouveau jour.

Dans Un homme (nouvelle fenêtre) (2006) il décrit avec fatalisme et brio le destin de cet homme, dont on ne connait même pas le nom. Ainsi, chacun pourra y trouver sa part de vérité. La maladie, la vieillesse, la peur de ne plus séduire, les mariages ratés, les enfants détestés, une fille chérie, des liens très forts avec un frère, l’histoire du papa juif qui aura tout fait pour cet homme… autant de petites aventures, certes banales dans la vie de tout un chacun, mais que Roth a le secret de dévoiler avec justesse Un homme simple, stoïque, digne face à la maladie, un homme comme nous tous, capable du pire et du meilleur, voué à la finitude.

Indignation (nouvelle fenêtre) (2008)  : en pleine guerre de Corée, Marcus Messner, jeune garçon d’origine juive et fils de boucher de Newark, sérieux et travailleur, bon fils, et excellent élève subit le harcèlement de son père, en proie à une véritable paranoïa au sujet de son fils bien-aimé.

Le Rabaissement (nouvelle fenêtre)  (2009)  : Simon Axler fut un très grand écrivain… À 60 ans, il a perdu son talent, sa magie et sa confiance en lui. Encore une fois, Philip Roth fait avec ce roman une magnifique composition d’intelligence, d’érotisme et de désolation.

Dans Némésis (nouvelle fenêtre) paru en 2010, il relate les ravages causés auprès de la jeunesse par la guerre en 1944, et une terrible épidémie de poliomyélite qui sévit à Newark et se propage.  Et il annonce que ce sera son ultime roman.

S’il adopte un ton caustique dans la première partie de son œuvre, il aura tendance à devenir plus contestataire, moins provocateur au fil de ses écrits.

Fin observateur de la société américaine et de ses travers, le natif de Newark avait été régulièrement pressenti pour le Nobel de littérature, sans jamais l’obtenir. Sa plume exigeante, sa lucidité implacable sur la bien-pensance de la société américaine, ses conformismes et préjugés ont valu à Philip Roth d’entrer en France, dans le collection de la Pléiade en 2017, temple sacré des virtuoses de la littérature, réparant ainsi l’affront de l’Académie Suédoise.

Voici quelques citations qui jalonnent ses œuvres :

Dans Complot contre l’Amérique :

Ne vient-il pas un temps dans la vie où le devoir est le plaisir, plutôt que le plaisir un devoir.

Dans La bête qui meurt

Le vrai écrivain n’est pas celui qui raconte des histoires, mais celui qui se raconte dans l’histoire. La sienne et celle, plus vaste du monde dans lequel il vit.

Le rabaissement

Ne vous battez pas contre vous-même. Il y a suffisamment de cruauté dans le monde

Indignation

N’attends pas que ta main soit froide pour donner

Un Homme

La paix intérieure vient de n’avoir personne à ses trousses, personne qui vous caricature, ou qui vous snobe ou qui vous méjuge.

Un autre nom à l’œuvre clairvoyante et puissante, Tom Wolfe, nous a lui aussi quitté le 10 mai 2018 à l’âge de 88 ans, nous laissant orphelins d’un autre  grand conteur de l’Amérique moderne.

Relisez : Le bucher des vanités (nouvelle fenêtre ) (1987) succès mondial qui dénonce les codes sociaux des États-Unis du XXe siècle. L’étoffe  des héros (nouvelle fenêtre) fresque sur fond de guerre froide avec les étoiles comme enjeu : 7 astronautes à la conquête du ciel. Moi, Charlotte Simmons (nouvelle fenêtre), avec une intrigue en milieu universitaire gangréné par le laxisme des profs et le matérialisme des étudiants.

Publicités

Retour sur la soirée littéraire de lectures des élèves de 1ère STMG

19 Juin

Vous avez raté un grand moment !

 

Jeudi 31 mai 2018, les élèves de la classe STMG 1 du lycée Léonard de Vinci clôturaient leur année de première et leur participation au Prix littéraire des lycéens, apprentis et stagiaires de la formation professionnelle (nouvelle fenêtre). Comme nous vous l’avions annoncé dans notre Soirée littéraire à La Médiathèque, ils vous proposaient une soirée de lectures. Leur professeur était inquiet, ils doutaient d’eux-mêmes et, pourtant ils l’ont fait !

Loin des sentiers battus et du carcan scolaire, ils ont pris sur eux pour présenter leurs choix avec conviction et lire à voix haute des extraits de leurs textes favoris.

Voici ce qu’ils ont choisi regroupés par thèmes :

Quand la littérature exprime le lien familial

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand la littérature dit l’amitié

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand la littérature dit l’aventure

Extrait lu par Débora

Quand la littérature exprime la force

Extrait lu par Ousmane

Quand la littérature dit la guerre

Extrait lu par Maximilien

Quand la littérature exprime les sentiments

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand la littérature exprime la liberté

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand la littérature amuse

Extrait lu par Manel

Quand la littérature est témoignage

Extrait lu par Emma

Quand la littérature dénonce

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand la littérature dit la vie

Le livre de la vie est le livre suprême. Qu’on ne peut ni fermer, ni rouvrir à son choix ; le passage attachant ne s’y lit pas deux fois. Mais le feuillet fatal se tourne de lui-même ; on voudrait revenir à la page où l’on aime. Et la page où l’on meurt est déjà sous vos doigts.

(Poème d’Alphonse Lamartine lu par Yassine)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une sélection rafraichissante et diversifiée, à l’image de certains tempéraments affirmés, issue de la littérature jeunesse, classique ou contemporaine. Des extraits entre fiction et documentaire qui reflètent leurs états d’esprit et fait souffler un vent d’idéal.

Ils ont travaillé, avec Jean-Marc Haloche, metteur en scène de la Cie Ici Londres, la posture, l’articulation, le souffle, la respiration, la mise en scène et …. les silences qui en disent souvent plus long que bien des mots.

Oui, une soirée qui vaut bien celle des Molières (nouvelle fenêtre), où l’émotion était palpable !

Peut-être participeront-ils à la 3ème Nuit de la lecture (nouvelle fenêtre)  le 19 janvier 2019 ?

Il ne nous reste plus qu’à les féliciter, leur souhaiter de réussir dans leurs études et de croire en leur potentiel.

Bac philo : ouvrez grand vos oreilles !

15 Juin

Le baccalauréat approche à grands pas et les révisions s’intensifient pour les 700 000 candidats 2018. La première épreuve, et pas des moindres, le bac philo, est le 18 juin. Source de stress, de fatigue pour les ados comme pour leurs parents, la semaine à venir est celle des épreuves traditionnelles. Outre les conseils d’usage tels que, dormez bien, buvez bien, mangez bien, faites le plein de vitamines, etc, pourquoi ne pas se détendre entre deux révisions en révisant la philo autrement !

Liseur vous propose d’écouter la radio et de réviser avec Raphaël Enthoven, Luc Ferry, Thibaut de Saint Maurice, et Adèle Van Reeth.

Raphaël Enthoven est un professeur de philosophie, animateur de radio et de télévision française. Après avoir officié sur France Culture de 2007 à 2011 en animant l’émission les Nouveaux chemins de la connaissance, il crée Qui vive en 2016.

Qui-vive ? propose, chaque semaine, de consacrer une heure entière, truffée d’archives et d’extraits de films, à la dissection d’un problème, l’évocation d’une grande figure, ou l’exploration d’un sujet de société… Deux règles, ici : la première est d’aborder frontalement, arguments à l’appui, les débats les plus intenses. La seconde est d’aborder, d’une semaine à l’autre, des questions absolument différentes. L’enjeu ? Que les problèmes qui nous réunissent (ou nous divisent) ne soient pas seulement des lieux communs… (source Europe1) Passionnant.

Emission Qui vive sur le site Europe 1 (nouvelle fenêtre)

À voir : Raphaël Enthoven présente également  PhiLosoPhie (nouvelle fenêtre) sur Arte.

Morales provisoires de Raphael Enthoven (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

Dictionnaire amoureux de Proust de Jean-Paul et Raphael Enthoven (catalogue de La médiathèque-nouvelle fenêtre)

Little brother de Raphael Enthoven (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

À lire, les livres de Raphaël Enthoven à La Médiathèque (cliquer sur les images ci-dessus pour voir la disponibilité) .

 

On ne présente plus Luc Ferry, professeur de philosophie et ancien Ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche.

Chaque week-end, Luc Ferry nous compose son dictionnaire de la philosophie. Un petit concentré d’esprit et d’histoire de la pensée pour mieux appréhender sa vie et son quotidien, en s’interrogeant sur le travail, la peur, l’amour, l’amitié… (extrait de la présentation de l’émission sur le site de Radio Classique)

Emission "Les mots de la philo" sur Radio Classique (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre) e

À lire, les livres de Luc Ferry à La Médiathèque :

Le Religieux après la religion de Luc Ferry, Marcel Gauchet (catlogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

La révolutionde l'amour (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

Le nouvel ordre écologique de Luc Ferry (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

Qu'est-ce qu'une vie réussie ? de Luc Ferry (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

 

Également professeur de philosophie, Thibaut de Saint-Maurice propose des petites chroniques de 3 à 5mn sous un angle plutôt humoristique. Pourquoi les poules n’auront-elles jamais de dents ? Docteur House est-il un bon modèle de médecin ? Faut-il avoir peur du flou ? Voilà quelques questions auxquelles Thibaut de Saint-Maurice répond avec humour.

Emission La petite philo sur le site de France Inter (nouvelle fenêtre)

À lire, les livres de Thibaut de Saint-Maurice à La Médiathèque :

Philosophies en séries de Thibault de Saint-Maurice (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

Philosophies en séries de Thibault de Saint-Maurice (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

Adèle Van Reeth est une philosophe, productrice de radio et chroniqueuse. Elle reprend l’émission de Raphaël Enthoven Les Nouveaux Chemins de la connaissance en 2011 et la rebaptise en Les Chemins de la philosophie. Véritable star de la radio avec ses 3 millions de téléchargements mensuels depuis février 2018, elle dit elle-même dans l’article Adèle Van Reeth, la voix de la philo à la radio (nouvelle fenêtre) publié sur le Monde.fr le27/05/2017 :

Il ne s’agit pas uniquement de s’intéresser à Platon et Spinoza. La philo est également dans le cinéma, la littérature, dans les choses du quotidien. C’est aussi le goût de poser des questions, une forme de curiosité qui consiste à interroger ce qui paraît évident. C’est pour cela que la philosophie marche très bien à la radio.

Emission Les chemins de la philosophie sur le site de France Culture (nouvelle fenêtre)

 

 

Bonne chance à tous et à toutes !

Coup de pouce aux révisions 2018 !

7 Juin

Pour la 7éme année, Coup de pouce aux révisions s’installe à La Médiathèque du lundi 11 au dimanche 17 juin inclus : horaires élargis, wifi et places de travail supplémentaires, le Bac 2018 se prépare et se révise à fond ! Comme chaque année, ce sont aussi des sélections de livres, annales, méthodologies et sujets corrigés, ainsi qu’une sélection des meilleurs sites, tutos, ressources en ligne et applis pour se préparer aux épreuves du Baccalauréat. La nouveauté 2018 de Coup de pouce, ce sont des ateliers de prise de parole avec le comédien metteur en scène Jean Marc Haloche. Bonnes révisions et bonne chance à tous !

Coup de pouce aux révisions 2018, ce sont :

Des places de travail supplémentaires, le wifi illimité pour tous, des horaires élargis

à la médiathèque Gustave-Eiffel uniquement :

lundi 11 juin  : 11 à 19h

mardi 12 juin : 11 à 19h

mercredi 13 juin : 10 à 18h

jeudi 14 juin : 11 à 20h30

vendredi 15 juin : 11 à 19h

samedi 16 juin : 10 à 18h

dimanche 17 juin : 14h30 à 18h30

Des ateliers de prise de parole

Animés par le comédien-metteur en scène Jean-Marc Haloche de la compagnie Ici Londres, ils auront lieu à la médiathèque Gustave-Eiffel les :

mardi 12, jeudi 14 et vendredi 16 de 16h30 à 17h30 (entrée libre)

Une sélection de documents pour réviser

les essentiels du programme, des annales et des sujets corrigés mis à disposition à La Médiathèque, à consulter, à emprunter et/ou à lire en ligne 24h/24 sur le site de La Médiathèque.

Sélection thématique Coup de pouce aux révisions 2018 (site de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

Une sélection de sites, ressources, conseils, tutos, vidéos pour organiser ses révisions :

♣ Coaching, sujets, boîte à docs et fiches de révision par matière pour les bacs généraux et technologiques sur L’étudiant (nouvelle fenêtre)

♣ Des cours particuliers sans vous ruiner avec les vidéos enregistrées par Les bonsprofs (nouvelle fenêtre) sur Youtube dans toutes les matières.

♣ Des fiches de révision en ligne ! Trouvez celles qui vous seront utiles sur Studyrama (nouvelle fenêtre) : définitions, méthodologie, exercices et corrigés en ligne.

♣ Une méthode didactique sur France.tvéducation (nouvelle fenêtre) avec des vidéos et des supports de cours pour chaque  matière.

♣ Des exercices interactifs avec Afterclasse (nouvelle fenêtre) pour réviser à votre rythme (inscription gratuite préalable pour accéder aux ressources et quizz).

♣ Des sujets corrigés sur Annabac (nouvelle fenêtre) : fiches de révision, bac généraux et bacs pros.

♣ Des langues avec la méthode Assimil (nouvelle fenêtre) sur le site de La Médiathèque.

♣ Des Tutos d’anglais Annabrac- Hatier du bac d’anglais pour réussir l’épreuve de présentation orale.

♣ De l’Histoire à réviser sans (presque) vous en rendre compte avec les conseils d’un professeur d’histoire-géographie Jean-Pierre Costille sur Le Monde (nouvelle fenêtre).

De l'Histoire sur Le Monde (nouvelle fenêtre)

♣ Des cours gratuits de maths, physique et chimie en vidéo avec la Kahn Academy (nouvelle fenêtre) .

♣ Des cours d’économie en vidéo avec Dessine-moi l’éco en partenariat avec Le Monde.

♣ L’essentiel pour réussir les épreuves de SES grâce à SES.webclass (nouvelle fenêtre) : des cours, synthèses, notions et extraits de JT par thèmes.L’essentiel pour réussir les épreuves de SES grâce à SES.webclass (nouvelle fenêtre)

♣ 10 trucs pour assurer à l’oral ! avec cette vidéo de Snap ton bac.

Des applis pour réviser sur son téléphone à toute heure !

♥ Une appli gratuite pour optimiser chaque instant avec MobiBac (nouvelle fenêtre) du site Réussite-bac.com. (disponible sur Android et iPhone).

♥ Une appli pour réussir ! Sur Nomad éducation (nouvelle fenêtre) : des mini-cours résumés, des quiz et des annales corrigés (100% gratuit et mode hors ligne possible).

 

Bonne chance à tous !

Les Rencontres de Liseur (7) : L’agriculture urbaine participative

28 Mai

Dans le cadre des Rencontres de Liseur, nous vous donnons rendez-vous le samedi 02 juin 2018 à 15h à La Médiathèque de Levallois avec Jean-Michel Herbillon, co-fondateur des Incroyables Comestibles en France. Séduit par l’expérience en Angleterre de Incredible Edible, il décide d’initier un mouvement similaire en 2012, avec son collègue François Rouillay, dans un village en Alsace.

Face au dérèglement écologique, à la protection de l’environnement, à la crise profonde que connaissent nos sociétés, des hommes et des femmes partout dans le monde s’organisent autour d’initiatives innovantes et trouvent des solutions, des alternatives pour améliorer et transformer notre vie quotidienne.

C’est un mouvement participatif citoyen libre mondial né en Angleterre en 2008, il y a tout juste 10 ans, sous le nom de Incredible Edible (nouvelle fenêtre). Il est non marchand et sans but lucratif, il s’inscrit dans une démarche de gratuité. Il est mondial et autonome. Ce mouvement promeut une agriculture urbaine participative en invitant les citoyens à planter en ville dans les espaces publics et à partager les récoltes. Il n’y a pas qu’à la campagne qu’on peut prendre plaisir à faire pousser ses fruits et ses légumes : les citadins sont de plus en plus nombreux à se lancer dans l’aventure des Incroyables Comestibles !

Pam Warhust est à l’origine de ce projet. En assistant à une conférence sur l’état de la planète, elle a une idée : pourquoi ne pas proposer des légumes cultivés en ville ? N’importe où dans les bacs ou dans les parcs… Au bout d’un an, dans la petite ville anglaise de Todmorden où le projet a vu le jour, on comptait plus de 300 personnes engagées pour transformer le ville de 15 000 habitants en un jardin potager géant et gratuit. Ainsi dans cette ville, on cultive des choux, du maïs, des haricots, des brocolis, des fraises…, on plante des arbres fruitiers, des plantes aromatiques…librement et les habitants peuvent récolter tout cela gratuitement.

Lancé en 2012 en France dans un village alsacien par Jean-Michel Herbillon et François Rouillay, le mouvement s’est rapidement propagé dans toutes les régions avec comme slogan « Nourriture à partager »et comme devise « Plantez, arrosez, partager et servez-vous ! ». Présent dans 500 communes en France, Incroyables Comestibles prend naissance dans 25 pays. Chaque jour, une à trois initiatives débutent dans le monde.

  • La démarche des Incroyables Comestibles :

→ Redynamiser l’économie en consommant des produits locaux

→ Utiliser les circuits courts et cultiver des produits sans pesticides en utilisant des pratiques respectueuses de l’environnement

→ Se nourrir sainement, se réapproprier sa nourriture

→ Faire de la ville un immense jardin partagé : promouvoir l’agriculture urbaine « Open source », une agriculture urbaine participative (nouvelle fenêtre)

→ (Ré)Apprendre à cultiver les fruits et légumes pour rendre possible l’autosuffisance alimentaire (nouvelle fenêtre), l’autonomie alimentaire.

→ Prôner un nouvel art de vivre : ces actions solidaires permettent de retisser du lien social et intergénérationnel avec l’idée de partage

→ Éduquer les enfants au développement durable conformément aux consignes du ministère de l’éducation nationale de 2004 : Il s’agira de sensibiliser les enfants à une alimentation saine, la protection de l’environnement dans leurs gestes quotidiens, de les responsabiliser dans leurs manières d’agir et de consommer, et de leur faire prendre conscience de leur rôle de citoyen en participant aux Incroyables Comestibles. Le mouvement les Incroyables Comestibles est un outil d’éducation populaire à l’écologie, qui reconnecte le citoyen à son environnement et ses ressources locales.

Charte

Charte des Incroyables Comestibles

 

 

Méthode en 5 étapes

Méthode en 5 étapes pour réussir la démarche citoyenne de Incroyables Comestibles

Retrouvez ces documents (livres papier et livres numériques) à La Médiathèque :

Sélection de livres (papier et numériques) (catalogue de La Médiathèque - nouvelle fenêtre)

Ainsi que cette sélection de VOD (à regarder en ligne ou en streaming) via le site de La Médiathèque  :

Sélection de VOD sur le thème de l'agriculture urbaine (catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

Et pour en savoir plus sur le métier d’agriculteur urbain, consultez l’article du blog B.R.E.F. Un métier d’avenir…Agriculteur urbain.

Prenez de la hauteur, et venez penser le monde d’aujourd’hui avec Les Rencontres de Liseur !

Pratique : rendez-vous le samedi 02 juin 2018 à 15h à la médiathèque Gustave-Eiffel (111 rue Jean-Jaurès-Levallois-01 47 15 76 43). Entrée libre.

%d blogueurs aiment cette page :