Archive | Actualité RSS feed for this section
En passant

Pause estivale sur les blogs

10 Juil

Comme chaque année, après une nouvelle saison de publications, les blogs se mettent en pause et les rédacteurs d’articles vont se ressourcer pendant l’été.

En 2019-2020, nous avons écrit et publié 300 articles sur l’ensemble des blogs avec notamment un article par jour sur l’un ou l’autre d’entre eux pendant le confinement et vous avez été plus de 3000 par mois à les lire ! Aussi, un immense merci à tous, lecteurs fidèles ou de hasard, merci de nous suivre, de commenter, de partager, parfois de compléter nos informations et d’échanger avec nous à propos de ces articles 🙂

Nous serons heureux de vous retrouver à la rentrée avec de nouvelles propositions et de nouveaux articles. D’ici là, n’hésitez pas à vous promener sur nos blogs où vous trouverez des idées de lectures, de films à voir, de musiques à découvrir, de balades à faire dans la ville, d’orientations ou de formations ou encore de projets numériques étonnants…

Vacances à l’horizon… L’occasion de faire la liste des livres que l’on emportera ou que l’on téléchargera pour cet été

28 Juin

La période estivale débute et pour certains, les vacances se profilent. Après avoir répondu à l’épineuse question : où partir cet été, il sera grand temps de penser aux lectures estivales. Même si le confinement a eu le mérite de nous accorder du temps pour rattraper notre retard niveau lecture, les pépites littéraires ne manquent pas pour occuper les journées de farniente. Quelques conseils peuvent se révéler utiles face à l’immensité de l’offre éditoriale. Dans cette liste, certains sont à emprunter dans votre Médiathèque préférée, d’autres à télécharger, vérifiez-bien sous quelle forme vous pouvez y accéder avant de plonger dans ces belles lectures de l’été 2020 !

Si vous avez soif de souffle épique : avec Cartographie des Indes Boréales (nouvelle fenêtre) Olivier Truc vous offre aventures, espionnage mais aussi histoire et géographie.

Vous trouverez du suspense à revendre dans Les oubliés de Londres (nouvelle fenêtre) d’Eva Dolan ;  c’est un huis-clos captivant qui dresse le  portrait de deux protagonistes sur fond de lutte sociale.

Dans La soustraction des possibles (nouvelle fenêtre), Joseph Incardona nous entraîne de la Suisse au Mexique en passant par la Corse  : c’est une fresque ambitieuse aussi subtile qu’implacable.

Le suspect (nouvelle fenêtre) de Fiona Barton est un récit distrayant et efficace. C’est un polar qui a une multitude de rebondissements et quand on croit tenir une piste, un autre élément arrive et celui-ci ébranle toutes nos certitudes…

Si vous aimez les régions désolées, lisez Grossir le ciel (nouvelle fenêtre) de Franck Bouysse  : la campagne vide s’y peuple de mystères menacants, et le lecteur est tenu en haleine jusqu’au dénouement.

Les histoires d’amour vous fascinent  ?  Lisez Ça raconte Sarah (nouvelle fenêtre) de Pauline Delabroy-Allard  :  un premier roman au style nerveux et hypnotique qui nous offre une dévorante « définition de la passion ».

L’America (nouvelle fenêtre) de Michel Moutot est un grand roman d’aventure picaresque doublé d’une histoire sentimentale. Il nous transporte entre l’Italie et les États-unis. Roman Historique enlevé, très bien documenté, il vous garanti un excellent moment de lecture.

Une femme en contre-jour  (nouvelle fenêtre) de Gaëlle Josse brosse le portrait plein de délicatesse et de pudeur de Vivian Maier, reconnue après sa mort comme l’une des plus grande photographe du XXe siècle.

Pour les amateurs de grands espaces, Sauvage (nouvelle fenêtre) de Jamey Bradbury est un  genre de thriller psychologique à l’écriture dense et riche qui sonde au plus près les émotions du personnage principal, Tracy. On est viscéralement avec elle dans les paysages grandioses de l’Alaska.

Les 8 montagnes (nouvelle fenêtre) de Paolo Cagnetti raconte une magnifique aventure de sommets ainsi qu’une histoire d’amitié et de solitude, qui rayonnent sur toutes les misères de la vie. Très belle communion avec la nature et un beau personnage intègre et pur en Bruno.

Une belle histoire d’amitié lie aussi les trois personnages de Nos ésperances (nouvelle fenêtre). Dans ce dernier opus, Anna Hope analyse finement  les contextes familiaux et leurs contraintes. Cela se passe de nos jours, et comme dans La salle de bal, il est aussi  question de féminisme et maternité.

Voici des histoires de famille pour Les cœurs imparfaits (nouvelle fenêtre) de Gaëlle Pingault  : un trio se rencontre à un tournant de leur vie respective. Au fil des pages, ces personnages profondément humains dans leurs forces et leurs faiblesses offrent de doux moments en accordant leur attention aux autres.

Après Les déracinés (nouvelle fenêtre)  voici L’Américaine ( nouvelle fenêtre) de Catherine Bardon :  l’auteur nous emporte dans une saga familiale qui va être complétée sous peu par Et la vie reprend son cours. Avec l’américaine, l’auteur poursuit sa formidable fresque romanesque en nous transmettant sa passion pour la République dominicaine.

La femme révélée (nouvelle fenêtre) de Gaëlle Nohant relate une histoire prenante d’émancipation féminine entre Chicago et Paris dans les années 70. C’est aussi une très belle histoire de respect de ses convictions et de transmission.

Vous souhaitez des livres dont émanent une certaine légéreté  ? Dans  Face au vent  (nouvelle fenêtre)deJim Lynch la famille Johannssen partage la passion de la voile, de l’humour est distillé tout au long du livre.

Pactum Salis (nouvelle fenêtre) d’ Olivier Bourdeault offre un charme surprenant, poétique parfois, et un humour au vitriol pour la rencontres de ses personnages.

Peut-être aimerez-vous  frissonner avec le dernier Stephen King l’institut (nouvelle fenêtre)  ? Des enfants seuls, dotés de curieux pouvoirs psychiques, sont en son cœur… Un récit angoissant comme l’auteur sait si bien les écrire.

Ou vous émouvoir avec La plus précieuses des marchandises – un conte (nouvelle fenêtre) de Jean-Claude Grumberg  : bref et percutant, il livre un condensé de toutes les atrocités, l’inhumanité et la folie dont les hommes ont été capables avec beauté et poésie (grâce à la force du conte).

Si vous aimez les romans d’initiation, lisez Trois concerts (nouvelle fenêtre) de Lola Gruber où le mystère de l’émotion et de la musique se mêlent. De plus, l’originalité du récit et de l »écriture font vivre la musique de  l’intérieur. c’est une réussite.

Des prix littéraires thématiques pour la jeunesse

17 Juin

Si le prix Christian Andersen est le plus prestigieux, il existe de nombreux autres prix qui mettent en valeur les auteurs jeunesse, en particulier en France.  Voici une sélection de ces récompenses.

Commençons par le Prix des Jeunes Lecteurs de Levallois (nouvelle fenêtre) qui comme son grand frère, Le Prix des Lecteurs de Levallois fait participer de jeunes lecteurs, les élèves de de CM1, CM2 et sixième afin d’ élire leur auteur favori. Cette année la récompense est attribuée à Adeline Délie-Platteaux pour Zoé Comète et l’incroyable histoire des trois chats de monsieur Pompéï (nouvelle fenêtre).

Un incroyable voyage dans le temps et à travers le monde, grâce aux chats !

Mais nombreux sont les autres prix de littérature jeunesse en France :

Certains sont thématiques comme le Grand prix de l’illustration (nouvelle fenêtre) qui existe depuis 2008 et a été attribué en 2019 à  Rébécca Dautremer pour Les riches heures de Jacominus Gainsborough (nouvelle fenêtre) paru chez Sarbacane.

Le récit d’une vie avec ses petits riens, ses grands moments, ses joies, ses peines, ses doutes, ses épreuves… Avec au final, la chance d’avoir été aimé et le bonheur de contempler, au crépuscule de son existence, ses amis fidèles, Policarpe, César, Agathon ou Byron, sa compagne Douce la bien nommée et ses petits-enfants autour de soi.

Le grand prix de l’imaginaire (nouvelle fenêtre) récompense la plus ancienne (1974 !), vient de primer pour 2020 L’Arrache-mots de Judith Bouilloc édité par Hachette jeunesse (bientôt disponible à La Médiathèque) dans la catégorie Roman jeunesse francophone ainsi que les 3 tomes de la série  La Faucheuse de Neal Shusterman publiés chez Robert Laffont dans la catégorie roman jeunesse étranger. En 2019 avait été primé  la série  Roslend de Nathalie Somers éditée par Didier Jeunesse. Dans ce roman français, un jeune garçon est propulsé dans un univers extraordinaire et également menacé : Roslend. Y aurait-il un lien entre le danger qui pèse sur ce monde et le destin de Londres ?

 

Pour les fans de polars impossible de rater le Prix des mordus du polar (nouvelle fenêtre) organisé dès 2004 par la Bilipo (Bibliothèque des littératures policières), il s’adresse au 12/14 ans. La compétition est en cours en ce moment et le roman primé en 2019 était :  E.V.E de Carina Rozenfeld (Syros).

Elle s’appelle EVE. Elle n’a aucune idée de son apparence. Elle ne ressent rien. Et pourtant le monde n’a pour elle aucun secret, parce qu’elle le perçoit à travers les yeux de millions d’êtres humains. 24 h sur 24, elle assiste à leur quotidien. Son rôle ? Surveiller la population et signaler en temps réel les crimes et les délits. EVE est infaillible… jusqu’au jour où elle assiste à l’agression de la jeune Eva Lewis sans parvenir à identifier le coupable. Pour comprendre ce qui s’est passé, EVE investit à l’insu de tous, le corps d’Eva.

Vous trouverez à La médiathèque d’autres titres de l’auteur primé, Carina Rozenfeld dont le célèbre Monstr’Hotel (nouvelle fenêtre)

Pour l’humour, le Prix Gulli (nouvelle fenêtre) existe depuis 2012.

En 2019, le roman Sam de Bergerac de Sarah Turoche-Dromery  aux éditions Thierry Magnier a été retenu.

Sam accepte d’écrire une lettre d’amour à la place de son meilleur copain. La combine est si efficace qu’il se retrouve vite écrivain public numéro 1 du collège ! Spécialité : les déclarations d’amour. Une adaptation en prose du Cyrano de Bergerac

Pour la poésie, un seul prix francophone : le prix Joël Sadeler qui existe depuis 2001. Le prix 2019 (nouvelle fenêtre) a été remis à Cherchez la petite bête d’Alain Boudet et Solenn Larnicol, un titre  actuellement indisponible …

Les sciences ne sont pas en reste avec le prix La Science se livre (nouvelle fenêtre) mis en place en 2001 par le Conseil Régional des Hauts de Seine. Il s’agit récompenser des auteurs d’ouvrages scientifiques et techniques, de langue française et destinés au grand public. En 2020, c’est l’ouvrage de vulgarisation scientifique de Philippe Nessmann Éternité aux éditions De La Martinière, qui a été désigné lauréat du Prix Adolescent de l’année.

Animaux médecins d’Angie Trius, Mark Doran et Julio Antonio Blasco (nouvelle fenêtre) publié chez Albin Michel Jeunesse avait été le choix des jurés en 2019.

Comment font les animaux sauvages lorsqu’ils sont malades ? À la différence des animaux domestiques, personne ne les emmène chez le vétérinaire… Ce serait oublier qu’ils ont accès à la plus grande pharmacie du monde : la nature !

Le Prix Mangawa (nouvelle fenêtre), décliné en trois catégories, met depuis 2005 les mangas à l’honneur. Son ambition est d’orienter les jeunes lecteurs vers la découverte de mangas de qualité et rapprocher adolescents et adultes. Ont été primé en 2019 :

  • Catégorie shonen : The promised Neverland par Kaiu Shirai et Posuka Demizu (Kazé):  Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !
  • Catégorie seinen : L’atelier des sorciers (nouvelle fenêtre) par Kamome Shirahama (Pika) : « Coco a toujours été passionnée par la magie. Hélas, les seules personnes habilitées à la pratiquer sont les sorciers. C’est un don qu’ils obtiennent à la naissance et qu’ils protègent jalousement. »
  • Catégorie shojo : La princesse et la bête par Yu Tomofuji (Pika)

Même les tout-petits ont leur prix depuis 1995 : Le Prix Pitchou (nouvelle fenêtre). L’objectif est d’attirer le regard sur la production éditoriale consacrée aux 0-3 ans, de familiariser les tout-petits à l’univers du livre, et de sensibiliser leurs parents à l’importance du livre avant la lecture.

Le lauréat 2020 est À quatre pattes de Gaëtan Dorémus (nouvelle fenêtre) publié aux Éditions du Rouergue.

Moi, j’ai peur du loup d’Emilie Vast (nouvelle fenêtre) au édition Mémo avait obtenu la palme 2019

 

Et enfin, à la fin de l’enfance ou à la frontière de l’adulte, on trouvera le Prix Goncourt des lycéens (nouvelle fenêtre) qui a honoré en 2019 Karine Tuil pour son roman Les choses humaines (nouvelle fenêtre) publié chez Gallimard (également disponible en roman à télécharger sur le site de La Médiathèque – nouvelle fenêtre)

 

 

Le prix Andersen 2020

30 Mai

La littérature jeunesse, tout un monde ! Il arrive parfois que ce type de littérature, s’adressant à un public défini par son âge soit snobée. Pourtant, tout comme la littérature « adulte », elle est reconnue et plébiscitée par tous les enfants et ceux qui s’intéressent à eux. Elle offre tous les genres de lectures : romans, polars, poésie, BD, documentaires et se renouvelle sans cesse. Trophées nationaux et internationaux pour l’honorer sont nombreux pour la récompenser et le Prix Andersen est l’un des plus célèbres d’entre eux !  

Petite histoire du prix Andersen

Qui peut imaginer une enfance sans que Hans Christian Andersen fasse incursion d’une façon ou d’une autre dans sa vie ? En 1956, l’IBBY (International Board on Books for Young People) a créé un prix (nouvelle fenêtre) à son nom. Une reconnaissance internationale, qui, sous le patronage de Sa Majesté la Reine Margrethe II du Danemark récompense un auteur jeunesse pour sa « contribution durable à la littérature pour enfants »  Un prix prestigieux à la hauteur du Nobel ! Attribué tous les deux ans, il est même souvent surnommé « le petit prix Nobel » de la littérature.

Cette année, Albertine Zullo (nouvelle fenêtre), auteure francophone, reçoit cet hommage pour l’ensemble de son œuvre destinée à la jeunesse et souvent co-produite avec son époux Germano Zullo.

Albertine (site - nouvelle fenêtre) Humour, sensibilité, excentricité… Albertine dessine des personnages qui lui ressemblent. Ses albums, de joyeux joyaux, observent l’humanité sous toutes ses coutures. La cinquantaine de titres qu’elle a écrits sont principalement publiés par l’éditeur genevois La joie de lire et sont hélas souvent épuisés.

Quelques uns de ses meilleurs titres

La Médiathèque vous propose de découvrir son art à travers

  • Dans Dada (nouvelle fenêtre), cDada de Zullo (catalogue de La Médiathèque -nouvelle fenêtre) onfortablement assis dans leur salon au décor équestre, Roger Canasson et Dada savourent leurs nombreuses victoires. Champions de saut d’obstacles, ils sont devenus « les Invincibles » des concours hippiques. Jusqu’au jour de la fameuse épreuve internationale de Saint-Alor-sur-Fleur… Le duo jusque-là parfait, rate tous ses sauts. Très inquiet pour sa monture, Roger accompagne Dada chez le médecin, puis chez le psychologue. Mais aucun spécialiste ne détecte, que le cheval de course, est aussi myope qu’une taupe…
  • Les gratte ciel de Zullo (catalogue de La Médiathèque - nouvelle fenêtre) Dans Les gratte-ciels (nouvelle fenêtre) deux hommes se livrent une bataille acharnée à travers l’apparence de leur construction, : qui aura la plus haute et luxueuse bâtisse, s’entourera des services de l’architecte le plus renommé, comptera le plus de convives à ses réceptions ? Pour asseoir leur prestige, les nantis ne reculent devant aucun excès…

 

En avant-go^t, voici un extrait en mouvements https://vimeo.com/28464222

Les gratte-ciel – Albertine, Germano Zullo – Joie de Lire from Acides Animés on Vimeo.

Enfin, en bonus, un extrait du court métrage Le Génie de la boîte de raviolis, adapté de l’album éponyme, prochainement disponible à La Médiathèque  :

Armand travaille tous les jours à l’usine de raviolis. Un soir, en ouvrant sa traditionnelle boîte de raviolis pour le dîner, surgit un génie. Celui-ci lui propose d’exhausser deux de ses vœux. Armand hésite, ce n’est pas trois d’habitude ? Non ! Avec le génie de la boîte de raviolis, c’est deux, ou rien du tout. Armand réfléchit et finit par accepter. Son rêve devient alors réalité ! (synopsys sur le site Benshi.fr – nouvelle fenêtre)

Ce court métrage a été primé au Festival international du film d’animation d’Annecy et a reçu le Prix Canal + en 2004. Un film qu’il est possible de voir et revoir par le biais d’un abonnement sur le site Benshi, un acteur du cinéma pour les parents et les enfants de 2 à 11 ans 100% indépendant !

Bonne lecture !

Le Prix du Livre Inter 2020

24 Avr Prix du Livre Inter 2020 : Et si vous faisiez partie du jury ? © Getty

Qui succédera à Emmanuelle Bayamack-Tam, Prix du Livre Inter 2019 pour son roman « Arcadie » ? Créé en 1975,  ce prix sera remis le 8 juin 2020.  La quarante sixième édition est présidée par l’auteur du Lambeau (disponible en téléchargement – nouvelle fenêtre), Philippe Lançon, journaliste et critique littéraire, lauréat du Prix Femina et du Prix Renaudot « spécial » en 2019.

Le jury populaire est constitué de 24 membres, 12 femmes et 12 hommes (parité parfaite) et ce depuis sa création. Pour l’édition 2020, ils ont entre 32 et 65 ans, sélectionnés parmi plus de deux mille candidats, leur point commun étant l’amour de la lecture.

Pour la sélection des romans, cinquante critiques littéraires choisissent leur livre préféré, selon les critères suivants : les ouvrages doivent être écrits en français, être parus depuis la rentrée littéraire de l’automne et ne doivent pas avoir remportés de prix majeurs.

Ici, pas de récidiviste : on ne peut être lauréat, juré ou président du jury qu’une seule fois dans sa vie !

Bien évidemment cette année, confinement oblige, quelques adaptations ont été nécessaires pour le déroulement des séances du jury :

– les livres papiers sont remplacés par des livres numériques (impossibles à annoter au crayon !!)

– les réunions se déroulent à distance via WhatsApp

– les délibérations auront lieu en visioconférence.

10 romans sont en lice que vous pouvez, comme les jurés, lire en numérique en les téléchargeant sur vos liseuses, tablettes, ordinateurs ou même téléphones !

Et maintenant à vos pronostics !

Pour en savoir plus : l’article publié sur le site de France Inter (nouvelle fenêtre) avec la liste des jurés, des interviews de Philippe Lançon et les détails du calendrier 2020 !

%d blogueurs aiment cette page :