Archive | Les livres d’un écrivain RSS feed for this section

Les livres cultes de Jean-François Roseau

18 Oct

Livres de chevets, objets tutélaires, miroirs et/ou formateurs, ceux qu’on écorne, relit ou souhaite relire, ceux qu’on emmènerait sur cette fameuse île déserte où l’on aurait plein de temps pour lire… tout lecteur a en tête un ou plusieurs romans, qui l’ont accompagné, enthousiasmé, ému… Et comme les écrivains sont aussi des lecteurs, nous avons eu envie de leur demander quelles lectures les ont inspirés et guidés. Ainsi, après les livres cultes de Yasmina Khadra au printemps dernier, nous avons sollicité Jean-François Roseau, lauréat du Prix des Lecteurs du Salon du Roman Historique de Levallois 2017 pour qu’il nous livre, à son tour, la liste des titres qui ont marqué sa vie, son œuvre et peut-être fait naître son désir d’écrire.

Un jeune auteur déjà auréolé de prix

Ce jeune homme, diplômé de la Sorbonne et de l’IEP,  a bien d’autres activités mais il est surtout l’auteur de deux romans très remarqués : Au plus fort de la bataille, élaboré à partir d’une authentique découverte de documents inédits, lauréat du Prix Lafayette en 2015 (source éditions Pierre Guillaume de Roux (nouvelle fenêtre) et en 2016, La chute d’Icare, « épopée merveilleuse célébrant les premiers temps de l’aviation et l’âge de nos derniers héros » – extrait de la présentation du roman sur le site des Éditions de Fallois (nouvelle fenêtre)-.

Outre le Prix des lecteurs de Levallois, son deuxième roman a reçu de nombreuses récompenses et en particulier, le Prix François Mauriac décerné par l’Académie française (nouvelle fenêtre). Pour la petite histoire, il succède pour ce prix en 2017 à Pierre Adrian (Prix François Mauriac 2016), jeune auteur qui avait, lui aussi, concouru pour le Prix des lecteurs de Levallois avec son roman La Piste Pasolini. De là à imaginer que les Académiciens ont un œil sur notre prix, il n’y a qu’un pas d’autosatisfaction :-).

Son actualité

Selon nos sources (confirmées = l’auteur himself :-), le prochain roman de Jean-François Roseau devrait paraître aux éditions de Fallois début 2018. Il s’agira d’une intrigue aux accents de pamphlet et de comédie sur le monde politique contemporain.

Ses livres cultes

Je me permets tout d’abord de citer Jean-François Roseau dans sa réponse à notre demande de sélection drastique :

Je me plierai avec plaisir à l’exercice et, comme vous le dites si justement, s’il me faut n’indiquer qu’une dizaine de titres, je devrai en sacrifier quelques uns. Voire leur être infidèle. C’est le travers et la richesse des catalogues ! Faire court avec le moins d’impasses. Mais c’est le jeu ! Tant pis pour les autres. Je me rattraperai avec eux la prochaine fois qu’on me posera la même question.

Mais nous avions déjà trouvé quelques pistes dans son dernier roman, que ce soit dans les citations qui ouvrent certains chapitres, dans les lectures des personnages ou dans les réflexions du narrateur.

Elle (Antoinette) avait apporté un livre qui venait de paraitre, « Mort à crédit ».

-Céline est formidable ! Tu aimeras…

(Il ne l’ouvrit jamais. Albert, d’ailleurs, ne lut jamais Céline)

Contrairement à son héros Albert dans « La chute d’Icare »,  Jean-François Roseau a lu Louis-Ferdinand Céline et l’a tout de suite cité –en 2ème position– parmi ses titres favoris et dans ses lignes, il y fait plusieurs fois références à propos d’héroïsme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ces 12 livres sont disponibles dans toute bonne médiathèque, librairie ou rayonnages de bibliothèque personnelle.

Le Grand Meaulnes d’Alain-Fournier (version papier et/ou en ligne sur le site de La Médiathèque  – nouvelle fenêtre)

Mort à Crédit (nouvelle fenêtre) de Louis-Ferdinand Céline

Aurélien (nouvelle fenêtre) de Louis Aragon

Les Enfants tristes de Roger Nimier (disponible dans les bibliothèques de la Ville de Paris- nouvelle fenêtre)

Le Feu follet (nouvelle fenêtre) de Pierre Drieu La Rochelle

Où j’ai laissé mon âme (nouvelle fenêtre) de Jérôme Ferrari

Terre des hommes  (à lire en ligne sur le site de La Médiathèque – nouvelle fenêtre)  d’Antoine de Saint-Exupéry.

Extension du Domaine de la lutte (nouvelle fenêtre)  de Michel Houellebecq

La Princesse de Clèves  en version papier (nouvelle fenêtre) de Madame de La Fayette ou en ligne (nouvelle fenêtre)

Battling le ténébreux d’Alexandre Vialatte (disponible dans les bibliothèques de la Ville de Paris- nouvelle fenêtre)

Belle du Seigneur (nouvelle fenêtre) d’Albert Cohen

Au Château d’Argol (nouvelle fenêtre) de Julien Gracq.

Additif

Les remords ayant taraudé notre auteur :-), quelques jours plus tard, un gentil correctif nous est parvenu :

Mais, nous confie Jean-François Roseau, il y en a :
Beaucoup d’autres, encore…
Consciente de l’immense frustration que génère ce type d’exercice – quand il faut restreindre ses lectures préférées à une petite douzaine…- l’équipe du blog Liseur remercie sincèrement Jean-François Roseau d’avoir bien voulu se prêter au jeu de la liste de livres cultes 🙂
Publicités

Les livres cultes de Yasmina Khadra

31 Mar

Au mois de février, l’équipe de Liseur a eu la chance et l’honneur de rencontrer un président en chair et en os. Malgré la popularité du titre et de la fonction dans le paysage médiatique actuel, rencontrer un président reste un privilège dont nous sommes bien conscients. D’autant plus quand ce président est un célèbre écrivain, maintes fois récompensé, lu et traduit dans le monde entier : en l’occurrence, Yasmina Khadra, qui a présidé et ouvert l’édition 2017 du Salon du Roman Historique de Levallois. En pensant à vous, Lecteurs amateurs de littérature, nous avons eu envie de lui demander de participer à l’un de nos articles…  en nous confiant les titres de ses livres préférés, ceux qui l’ont marqué, ceux qui ont construit son identité, voire sa vie.

Yasmina Khadra

Aussitôt, malgré la difficulté, l’arbitraire et l’évidente injustice faite aux absents de ce type de sélection, Yasmina Khadra a accepté, inaugurant ainsi notre nouvelle rubrique intitulée, Les livres d’un écrivain. Président d’un jour, Yasmina Khadra se trouve ainsi le parrain et la figure tutélaire présidant à la longue et belle vie de cette rubrique:-) et nous l’en remercions.

Mais écoutez plutôt sa première réaction quand nous avons ensuite discuté du nombre de titres à choisir, réduit à une petite douzaine…

Tous les romans m’ont construit… Et j’aurais du mal à en choisir 100 !

Au vu de cette réponse à laquelle nous ne pouvons qu’adhérer, peut-être aurons nous un jour le plaisir de vous dévoiler les livres cultes de Yasmina Khadra, le retour  🙂

Je me permets de citer l’écrivain lui-même pour introduire maintenant cette sélection.

Voici, arbitrairement, la liste des livres qui m’ont marqué. J’en oublie certainement beaucoup d’autres et je m’en excuse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tous ces livres sont disponibles dans toute bonne médiathèque, librairie ou bibliothèque personnelle. La plupart sont à La Médiathèque de Levallois, sauf trois que nous avons déniché pour vous ailleurs 🙂

À ces auteurs cultes, Yasmina Khadra ajoute :
John Dos Passos, Joseph Kessel, Amin Maalouf … avant de conclure :

 La liste est longue.

Merci, Monsieur.

%d blogueurs aiment cette page :