Tag Archives: Noël

Des romans de Noël pour tous les goûts

19 Déc

Qu’on le veuille ou pas, en ce mois de décembre 2018, Noël est dans tous les esprits… Si on l’associe généralement à fête, joie, partage, bon repas et famille, chacun sait que tous ces ingrédients se mélangent parfois autour du sapin à d’autres sentiments… pour le meilleur ou pour le pire ! Toujours attentifs aux comportements humains, à leurs enthousiasmes comme à leurs contradictions, les romanciers se sont depuis longtemps emparés de cette thématique symbolique en rouge et vert. Chacun à leur façon, ils ont tissé des intrigues qui illustrent les multiples facettes de cette journée spéciale du calendrier. Alors que vous soyez amateurs de Noël ou pas, entre nostalgie, crime, magie ou rire, voici un petite liste de lectures à dévorer avant, pendant ou après le 25 décembre !

Au menu, commençons par des nouvelles avec ces 13 textes d’auteurs contemporains

Ils [Ces auteurs] nous conduisent à travers leur univers littéraire respectif et nous amènent à percevoir le monde d’aujourd’hui, celui de l’enfance, de la famille, de la crise, de la solitude, mais aussi la vie tout court, avec ses blessures, ses regrets, ses trahisons. De l’intime au phénomène de société, Noël se révèle alors comme une période qui touche tout le monde, profondément ou légèrement, mais toujours passionnément. (extrait du site Babélio- nouvelle fenêtre)

On peut ensuite continuer avec  : 

Un classique

– Qu’est-ce que Noël, si ce n’est une époque pour payer l’échéance de vos billets, souvent sans avoir d’argent ? un jour où vous vous trouvez plus vieux d’une année et pas plus riche d’une heure ? un jour où, la balance de vos livres établie, vous reconnaissez, après douze mois écoulés, que chacun des articles qui s’y trouvent mentionnés vous a laissé sans le moindre profit ? Si je pouvais en faire à ma tête, continua Scrooge d’un ton indigné, tout imbécile qui court les rues avec un gai Noël sur les lèvres serait mis à bouillir dans la marmite avec son propre pouding et enterré avec une branche de houx au travers du cœur. C’est comme ça.
(extrait du 1er chapitre , Le spectre de Noël)

Des arômes doux et optimistes

Croyez-moi, il est possible de mener sa vie en disant tout. Une existence sans déni ? Sans angle mort ! s’écria la jeune femme. Vous n’avez donc aucun secret ? Si, des montagnes ! rétorqua-t-elle. Alors ? Mes secrets me construisent, mes angles morts me détruisent. Puis elle ajouta avec jubilation : à Noël, j’offrirai le plus beau des cadeaux : ma vérité ! A ceux que j’aime, ma famille. C’est comme cela qu’il faut vivre ! Nous serons vieux plus tard. Joyeux Noël !

 

Une pincée de nostalgie

Corrèze, tout tourne autour du curé, de l’église et de l’école libre. Mais voici que la veille de cette rentrée des classes, arrive une jeune institutrice bien décidée à réanimer l’école laïque en état de quasi-abandon. Et tout de suite, entre le petit hussard en jupon de la République et le curé, c’est la guerre…

 

Londres, hiver 1858. Amory, un garçon de huit ans, porte des seaux d’eau à travers les rues glacées. Pour survivre, l’orphelin doit assurer l’entretien des abreuvoirs dans un quartier élégant de la capitale. Le soir, Amory se réfugie dans les combles d’un Club très select. Là, il a chaud, il se sent en sécurité, il peut sommeiller en écoutant les conversations des lords et des baronnets… Un jour pourtant, des éclats de voix le réveillent. Intrigué, l’enfant observe la scène: un brave homme, brandissant un grimoire auquel il semble attacher le plus grand prix, subit les invectives des notables déchaînés…

Un zeste de féérie 

Barry Laverty, M.D., attend avec impatience son premier Noël dans le chaleureux village de Ballybucklebo, du moins jusqu’à ce qu’il apprenne que son amoureuse, Patricia, pourrait ne pas revenir à la maison pour les vacances.Toutefois, jeune médecin  dans la campagne irlandaise, il n’aura pas le temps de s’ennuyer et devra soigner rhumes et maux d’hiver en compagnie de son partenaire plus âgé, le docteur Fingal Flahertie O’Reilly.  Entre leur pratique médicale frénétique, les fêtes du Rugby Club et le spectacle de Noël des enfants, les deux médecins trouvent aussi le temps de jouer les pères Noël…

Un parfum entêtant de famille…

Épicées, mielleuses ou amères, voici quatre atmosphères familiales très contrastées qui vous emmèneront du Manhattan chic à Lyon, en passant par l’Irlande et le Sénégal :

Comme dans tous les romans que Nancy Mitford a écrit par la suite, Christmas Pudding donne un aperçu de la vie de jeunes gens bien-nés, entre 20 et 30 ans, qui gravitent ici autour de « Christmas Pudding – quel titre délicieux !

Un ton bien personnel, un éclat  vif et un éclairage original d’une femme pleine d’esprit, voilà un résultat qui vous met l’eau à la bouche.

Porté par l’écriture exquise de Jennifer Johnston, un roman aussi poignant que délicat sur les liens familiaux, l’amour et le temps qui passe. Une histoire bouleversante, parsemée de subtiles références shakespeariennes, par une des plus brillantes romancières irlandaises. Lorsque, après un terrible accident de voiture, Henry, la cinquantaine, se réveille sur son lit d’hôpital, il ne peut se rappeler ce qui l’a conduit là. Très mal en point, il a du mal à situer ceux qui défilent à son chevet : est-il encore marié à cette femme très autoritaire ? N’était-il pas fâché avec sa fille ? Son fils lui cacherait-il quelque chose ?

En décembre 2017, Karine Silla était présente à La Médiathèque pour nous parler de son livre dans le cadre des Rencontres de Liseur.

Sophie, 20 ans, partie faire du bénévolat à Dakar, doit rentrer fêter Noël en famille. La table est mise, le diner du réveillon est prêt, les guirlandes scintillent. Tout le monde l’attend. Mais Sophie ne rentre pas. Accident ? Prise d’otage ? Fugue ? Sa mère Virginie, son beau-père Gabriel, sa demi-sœur Chloé, son grand-père René, et même Antoine, son père, et Fanny, son épouse : tous partent à sa recherche au Sénégal…

Ils attendaient Marie-Louise, ce fut une lettre qui arriva ; cette fois encore, Marie-Louise ne pouvait quitter Lyon pour fêter Noël avec les siens : son métier la retenait impérieusement à la ville…

 

 

Un peu de croquant et d’humour pour ceux qui ont du mal à faire passer Noël

Un petit livre pour en rire et décomplexer tous ceux qui sont réfractaires à cette fête traditionnelle…

Composé de douze textes pour la plupart inédits, Pourquoi je déteste Noël est un livre salutaire à lire (et à offrir) avant Noël (pour s’y préparer), pendant Noël (pour le supporter) ou après Noël (pour s’en remettre).« Le dosage parfait entre loufoque et ironie sociale. L’humour de Benchley est plus moderne que jamais. C’est une immense référence pour moi. » (David Foenkinos)

 

 

Survivre à Noël (livre numérique à lire en ligne sur le site de La Médiathèque) de Stéphane Floccari

Ce livre décrypte les états d’âme et les tourments qui refont chroniquement surface aux dernières heures grises de l’année. Il n’a pas pour but de défendre Noël, ni d’en instruire le procès à charge, pas plus que d’en moquer le folklore ou d’en proclamer l’obsolescence. Il ne milite ni pour sa sanctuarisation culturelle, ni pour son bannissement de nos coutumes.

 

Peut-être parce qu’ils n’aiment pas Noël eux non plus,  les auteurs de thriller apprécient la date du 25 décembre pour y placer les crimes les plus affreux de l’année…

Des saveurs fortes et noires pour le dessert

Alors que la petite ville de River Falls s’apprête à célébrer Noël, un drame vient raviver le souvenir des horreurs du passé : un adolescent est retrouvé mort dans une cabane au fond des bois, d’où un autre a réussi à s’échapper… Afin d’identifier l’auteur de ce crime, le shérif Mike Logan devra plus que jamais se méfier des apparences. Aidé de sa compagne, la profileuse Jessica Hurley, saura-t-il se défaire des idées préconçues sur les « monstres » qui nous entourent ?

  • Cyanure de Camilla Läckberg (catalogue de La Médiathèque -nouvelle fenêtre )Cyanure (nouvelle fenêtre) de Camilla Läckberg

    Quelques jours avant Noël, sa petite amie, Lisette Liljecrona, invite Martin Molin (collègue de Patrick Hedström) à venir passer le week-end avec sa famille sur la petite île de Välo en Suède. L’idée ne l’enthousiasme guère et c’est à contrecoeur qu’il accepte de l’accompagner. Ses appréhensions se voient confirmées lorsqu’il fait la connaissance des Liljecrona. Avec plus ou moins d’élégance, tous s’acharnent à obtenir les faveurs du patriarche dont la fortune s’élève à plusieurs milliards de couronnes. Cette course à l’héritage tourne court lorsque, le soir même, Ruben, déçu et furieux contre les membres de sa famille, affirme les avoir déshérités.

 

La nuit de Noël, le froid, un manoir perdu au cœur de la vieille Angleterre. Un étrange musée peuplé de chefs-d’œuvre rassemblés par un aristocrate excentrique, mort dix ans plus tôt. Une mort suspecte qui appelle la vengeance et en annonce d’autres, celles de ses hôtes invités à connaître enfin son testament.

Parmi eux, l’ex-inspecteur chef Higgins, ami du Lord défunt. Son cadeau de Noël ? Trois crimes, et la mort qui rôde.

Un mystère…

Cette date excite aussi particulièrement les papilles des détectives. Depuis le célèbre Noël d’Hercule Poirot écrit par Agatha Christie en 1938, les romanciers s’en donnent à cœur joie pour mettre leurs enquêteurs en difficulté le jour de la dinde et de la bûche. Certains s’en sont même fait les spécialistes comme Anne Perry qui place ses enquêtes au XIXe :

L’héroïne est Lady Vespasia Cumming-Gould, personnage excentrique et mémorable, qui est invitée à passer le week-end de Noël à Applecross avec des amis. Mais Gwendoline Kimmuir se suicide, et Isobel Alvie est désignée comme coupable. Lady Vespasia accompagne Isobel dans son voyage vers l’Ecosse pour aller prévenir la mère de Gwendoline…

Pour Mariah Ellison, la grand-mère acariâtre et austère de Charlotte Pitt, ces fêtes de Noël s’annoncent comme un véritable cauchemar ! Être exilée contre son gré chez son ancienne belle-fille, au bord de la Manche, avait déjà mis ses nerfs à rude épreuve, la voilà maintenant obligée de supporter l’arrivée d’une invitée de dernière minute, Maude Barrington…

Pour Emily Radley, la belle-soeur du célèbre policier Thomas Pitt, les fêtes de Noël s’annoncent désastreuses. Elle doit quitter sur-le-champ Londres, ses enfants et les mondanités pour passer ce Noël 1895 en Irlande, auprès d’une tante agonisante qui l’a demandée auprès d’elle. Brusquement plongée au coeur du magnifique et sauvage Connemara, dans un petit village perdu au bord de l’océan, Emily ne s’imaginait pas une seconde être confrontée à une affaire de meurtre commis sept ans auparavant.

Dans le dédale miséreux de l’East End londonien, Noël 1883 prépare ses miracles. Comment Gracie Phipps, treize ans, pourrait-elle refuser d’aider une fillette bouleversée à retrouver son âne ? D’un mystère à l’autre, les deux enfants doivent faire la vérité sur la mort d’Oncle Alf, un chiffonnier du quartier, et sortir vivantes de ce cauchemar de Noël……

 Et pour finir, une touche de rouge

Si à quelques jours de la date fatidique, vous ne savez pas quoi mettre sur votre liste au père Noël, vous pouvez toujours vous inspirer de cette demande un peu particulière…

ut ce que je veux pour Noël, c'est un vampire (livre numérique à lire en ligne sur le site de La Médiathèque -nouvelle fenêtre)Tout ce que je veux pour Noël, c’est un vampire (livre numérique à lire en ligne sur le site de La Médiathèque- nouvelle fenêtre) de Kerrelyn Sparks.

Ce Noël n’est pas très joyeux, pour Toni. Sa meilleure amie a été enfermée dans un hôpital psychiatrique depuis qu’elle a dit à des policiers qu’elle avait été attaquée par des vampires, et le seul moyen pour Toni de la faire sortir de là est de leur prouver que ces suceurs de sang existent vraiment. Elle a donc accepté un emploi de garde du corps pour les morts vivants, ne s’attendant toutefois pas à ce qu’elle allait y découvrir…

 

Quel que soit votre choix, votre humeur ou votre envie, nous vous souhaitons de bonnes lectures et  de très belle fêtes  !

Publicités

Loups de Noël et autres contes à La Médiathèque

5 Jan

Le samedi 9 décembre 2017, les loups se sont invités à La Médiathèque pour raconter des histoires de Noël à nos petits. Ces histoires, mises en scène et racontées par Zoé Blangez et le Piccolo théâtre, sont tirées de quatre albums jeunesse inoubliables. Où les loups ne sont pas vraiment méchants, les pères Noël pas toujours adroits et les nuits des uns et des autres plutôt agitées en ces périodes de fêtes…

Pour prolonger encore un peu la magie de Noël, pour tous ceux qui ont assisté au spectacle ou pour ceux qui n’ont pas eu cette chance, voici les titres de ces livres que vous pouvez trouver à La Médiathèque et lire ou relire avec vos enfants pendant cette deuxième semaine de vacances.

  • Un message pour le père Noël (nouvelle fenêtre) de Hawyn Oram et Tony Ross (éditions Gallimard jeunesse, 1995) : un grand classique qui ne  se démode pas et qui raconte l’hisotire de Rebecca  : elle adore Noël mais elle n’aime pas beaucoup le Père Noël. En fait, elle en a très peur et a décidé de l’empêcher d’entrer par la cheminée…
  • Le père Noël et les fourmis nouvelle fenêtre) de Philippe Corentin (éditions de l’ École des loisirs, 1989) Les temps changent même pour les pères Noël. Autrefois il passait par les cheminées. Mais aintenant, à cause de toutes ces antennes de télévision, ça n’est plus possible! Le Père Noël et son renne, Scrogneugneu, doivent absolument trouver une solution…
  • Le gentil méchant loup (nouvelle fenêtre) de Julie Bind (éditions Mijade, 2013) : Lapins, biquets, cachez-vous ! Papa Loup arrive, il cherche le petit déjeuner de ses louveteaux… Croquera, croquera pas ? C’est un gentil méchant loup tendre, drôle et… menteur.
  • Drôle de cadeau dans le traîneau de Anne Leviel (éditions Bayard, 2008) : une rencontre amusante entre un loup et le Père Noël, qui nous apprend que faire confiance, c’est possible, et que c’est même une belle idée de cadeau ! Cette année, le Père Noël embarque sur son traîneau un drôle de compagnon : un loup !

Et si une fois la période de fêtes passée, un peu de nostalgie apparait à l’idée de devoir attendre 365 jours avant que le père Noël ne revienne, ces albums, et bien d’autres, prolongeront la féérie tout au long de l’année…

Premiers pas premières pages de décembre spécial Noël

24 Déc

C’est d’actualité ces jours-ci ! La dernière séance de premiers pas premières pages de l’année, samedi 16 décembre 2017, était consacrée aux fêtes et à Noël. Quinze bébés enchantés étaient présents, enthousiastes et fascinés  par livres, chants et comptines ! Pour revivre l’ambiance un peu magique de ce rendez-vous, voici les titres des albums racontés et les paroles des chansons qui ont captivé les bébés !

Des livres à retrouver à La Médiathèque :

Avec Qui c’est (nouvelle fenêtre)  de Ramadier et Bourgeau, petits et grands s’interrogent : au soir de Noël, Pinpin attend ses amis et aussi le Père Noël…  Viendra-t-il ? Ce joli petit album cartonné vous le dira 🙂

Pour les petits, le toucher est une des meilleurs façons d’appréhender le monde… Avec Joyeux Noel, un livre à toucher (nouvelle fenêtre), Jo Moon les invite à découvrir les matières de Noël du bout de leurs doigts…

Dans Des boutons à foison (nouvelle fenêtre), Sabine Lohf et Helma Hergane montrent aux tout-petits tout ce que l’on peut faire quand du sac du Père Noël tombent des boutons à foison… On peut en faire tellement de choses pour s’amuser : mettre des bleus pour remplacer les roues du berceau de la poupée, des blancs comme boules de neige, ou des multicolores pour décorer le sapin.  Tout plein d’idées pour, chaque jour qui les sépare du soir tant attendu de Noël, occuper les enfants de façon créative et ludique avec quelques boutons.

Mais qu’arrive-t-il quand le père Noel est en difficulté avec toutes ces chaussettes et se demande À qui c’est ? (nouvelle fenêtre) ? Dans cet album d’Agnès Jadoul, il est question d’une chaussette étrange, mais aussi de toutes petites chaussettes, une chaussette brillante… Un album avec des matières à toucher pour découvrir en compagnie du père Noël à qui appartient chaque chaussette : Olga la sorcière, les nains ou le loup ?

Des chansons pour bien se préparer

  • Neige, neige blanche

Ou encore :

  • Toc toc, Père Noël, es-tu là ?

Chut ! je dors.

Toc toc, Père Noël, es-tu là ?

Chut ! Je me réveille doucement.

Toc toc, Père Noël, es-tu là ?

Je mets mon manteau rouge.

Toc toc, Père Noël,  es-tu là ?

J’enfile mes grandes bottes.

Toc toc, Père Noël,  es-tu là ?

Je place ma hotte sur mon dos

Toc toc, Père Noël, es-tu là

Oui !!! Je sors avec tous mes cadeaux

  • Parce qu’un Père Noël ça sourit tout le temps

Parce qu’un Père Noël ça sourit tout le temps.

Ça ne fait pas la tête aux enfants.

Parce qu’un Père Noël, c’est content d’avoir

Des tas de merveilles à livrer le grand soir.

Et pour patienter en rythme…

Joyeuses fêtes à tous !

Merci à Dominique et Françoise qui ont ont participé à la conception, à la réalisation de cette séance et à la matière à cet article !

Le coin de La Médiathèque de décembre prépare Noël

8 Déc

Noël approche… les préparatifs commencent, sapin, déco, menu de réveillon. Pour vous mettre dans l’ambiance, Le coin de la Médiathèque de décembre vous a concocté une sélection : roman, polar, livre pour enfant, film et musique… Et cadeau surprise (un peu en avance…) une rencontre à La Médiathèque le samedi 16 décembre 2017 avec Karine Silla, auteur du très remarqué L’absente de Noël.

Sophie, 20 ans, partie faire du bénévolat à Dakar, doit rentrer fêter Noël en famille. La table est mise, le dîner du réveillon est prêt, les guirlandes scintillent. Tout le monde l’attend. Mais Sophie ne rentre pas. Accident ? Prise d’otage ? Fugue ?

Sa mère Virginie, son beau-père Gabriel, sa demi-sœur Chloé, son grand-père René, et même Antoine, son père, et Fanny, son épouse : tous partent à sa recherche au Sénégal.

Virginie a l’impression que tout ce qu’elle a tenté de construire part à la dérive. Sa fille a disparu. Antoine et Gabriel s’affrontent violemment. Fanny lui voue une haine féroce.

Sans repères dans ce pays inconnu, tous sont forcés de dépasser leurs préjugés et de se confronter aux souffrances enfouies.

Rencontre avec Karine Silla, le samedi 16 décembre 2017 à 16h (nouvelle fenêtre) à la médiathèque Gustave-Eiffel dans les cadre des Rencontres de Liseur 2017-2018.

À quelques semaines de Noël, un adolescent est retrouvé mort dans les bois proches de River Falls, petite bourgade du Wisconsin. Son ami réussit à s’échapper. Tous les deux étaient membres de la communauté religieuse « Les enfants de Marie ». Est-ce la raison de ces crimes ? Après 7 jours à River Falls et Un Automne à River Falls, Alexis Aubenque revient avec ce troisième volet des enquêtes du shérif Mike Logan et de son amie profileuse au FBI, Hurley.

Attention ! Secte religieuse, adolescence, souffrance psychologique, fanatisme homophobe, meurtre en série… Dans une atmosphère de ville de province, Alexis Aubenque exploite tous les éléments rituels du thriller pour nous emmener sur de fausses pistes et n’hésite pas à bousculer nos préjugés en signant ce polar américain.

La série River Falls a reçu le prestigieux prix du Salon du polar de Cognac.

C’est bientôt Noël et vous cherchez la bande son de votre réveillon : ne cherchez plus !

Quand on pense à cette période, on a invariablement des airs dans la tête. Voici un CD qui propose des standards de Noël et des créations dans la tradition des chanteuses de Soul telles que Marva Whitney ou Glady’s Knight.

La voix de Sharon Jones illumine la magnifique orchestration composée de cuivres, percussions et guitares, le tout sublimé par de prestigieux chœurs.

Les morceaux sont parfois blues, avec des nuances de gospel ou d’un style plus funk très sixties.

L’ensemble est un album joyeux et c’est sûr, on vous verra danser à Noël mais aussi toute l’année sur les superbes rythmes soul de ce disque !

  • Pangbotchi (catalogue de La Médiathèque - nouvelle fenêtre) Pangbotchi (nouvelle fenêtre) d’Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin . Éditions de l’École des Loisirs.

Pangbotchi n’en revient pas, en ouvrant la porte du frigo pour y prendre son goûter, que trouve-t-il ? Des lutins ! Et pas deux, ni cinq ; des dizaines de lutins ! Pangbotchi appelle Papa Yéti à l’aide, que faire de tous ces lutins ? Papa Yéti a la solution : emmener les lutins tout en haut de la montagne pour que le Père Noël sache où les trouver quand il en aura besoin. Mais Pangbotchi se questionne, comment le Père Noël saura où les trouver ? Et où habite le Père Noël ? De retour à la maison, malheur ! C’est au tour du canapé d’être envahi de lutins !

Grâce à des illustrations précises et détaillées, l’illustrateur glisse des indices visuels annonçant la chute de l’histoire…

Un conte atypique sur l’origine du Père Noël qui apprend également à ne pas se fier aux apparences. Pangbotchi représente bien l’enfant qui se questionne sur la véracité de ces légendes et Papa Yéti, le parent adulte qui apporte toujours des réponses aux questions sans dévoiler pour autant la clef du secret…

C’est la nuit de Noël, autrement dit, la nuit la plus agitée pour le Père Noël ! Heureusement que les Elfes sont là pour veiller au bon déroulement de la distribution des cadeaux. Les fils du Père Noël aussi : Steve qui gère la logistique de l’acheminement des cadeaux grâce au vaisseau ultra moderne du Père Noël, et Arthur qui répond aux courriers des enfants du monde entier. Mais au cours de cette nuit mouvementée arrive une catastrophe : un enfant a été oublié ! Que faire ? Arthur est décidé à livrer ce cadeau coûte que coûte, même s’il doit pour cela ressortir le vieux traîneau de Papi Noël…

L’originalité de ce film d’animation est dans l’histoire : ce n’est pas un banal conte de Noël ! Il n’y a pas de méchant diabolique ni de héros beau et bien coiffé. La réalisatrice le dit elle-même : ses personnages ont été créés pour être réalistes !

L’humour y est au rendez-vous : chaque petit détail inspire l’étonnement et la bonne humeur. Le spectacle enchanteur de Mission : Noël, à la fois drôle et intelligent, saura séduire, c’est sûr, les petits et les grands.

La citation du vendredi d’avant Noël

23 Déc

Décorations, préparatifs et fêtes sont à l’honneur en ce vendredi : livres et ambiance Noël, voici une citation du vendredi pour vous mettre en appétit… avant, pendant et après le 25 décembre !

Cette année-là à Noël, nous eûmes tous les jours des petits matins de plomb et de givre. La ville baignait dans une pénombre bleutée, et l’haleine des passants emmitouflés jusqu’aux oreilles dessinait des trainées de vapeur dans le froid. Ils étaient bien peu, ceux qui s’arrêtaient pour regarder la vitrine de Sempere & Fils, et moins nombreux encore ceux qui s’aventuraient à l’intérieur pour demander le livre perdu qu’ils avaient cherché toute leur vie et dont la vente aurait contribué à renflouer les finances précaires de la librairie.

– Je crois qu’aujourd’hui sera le bon jour. Aujourd’hui notre sort va changer ! proclamai-je après le premier café de la journée, rendu optimiste au seul goût du liquide.

Mon père, qui depuis huit heures du matin, bataillait avec le livre de comptes à coups de crayon et de gomme, leva les yeux de la caisse et observa le défilé des clients manqués qui se perdaient dans la rue.

– Le ciel t’entende Daniel, parce qu’à cette allure, si nous ratons la saison de Noël, en janvier nous n’aurons pas de quoi payer la quittance d’électricité. Il faut trouver quelque chose.

-Hier Fermin a eu une idée, aventurai-je. D’après lui, il s’agit d’un plan magistral pour sauver la librairie d’une banqueroute imminente.

-Mon Dieu, ayons pitié de nous !

Je citai textuellement :

-« Si on me mettait en caleçon dans la vitrine en manière de décoration, nous obtiendrons que quelque représentante de la gent féminine, avide de littérature et d’émotions fortes, entre faire des achats car les connaisseurs assurent que l’avenir de la littérature dépend des femmes et croyez-moi, elle n’est pas encore née, celle qui sera capable de résister au charme bucolique de ce corps robuste ».

J’entendis derrière moi le crayon de mon père tomber par terre et je me retournai.

-Fermin dixit, précisai-je.

Je pensais que mon père allait rire de cette boutade de Fermin mais constatant qu’il ne sortait pas de son silence, je le regardai du coin de l’œil. Non seulement Sempere sénior ne semblait pas amusé par une telle ineptie, mais il arborait une expression méditative, comme s’il la prenait très au sérieux.

-Sais-tu que Fermin a peut-être trouvé la solution ? murmura-t-il.

Je l’observai incrédule en me demandant si la disette commerciale dont nous avions été victimes ces dernières semaines n’avait pas affecté le bon sens de mon géniteur.

-Tu ne vas tout de même pas lui permettre de se promener dans la librairie en petite tenue ?

– Non, ce n’est pas ça. Il ne s’agit pas de son histoire de vitrine. Pourtant tu m’as donné une idée… Nous sommes peut-être encore en mesure de sauver Noël […]

La suite de ce Noël particulier est à lire dans Le prisonnier du ciel de Carlos Ruiz Zafon.

Pour patienter avant d’emprunter ce roman (disponible à La Médiathèque), pourquoi pas un peu de lecture en ligne avec Les cantiques de Noël de C. Dickens, Les femmes de Noël de Liz Curtis Higgs, ou Le premier Noël de Férima de Miche Tanon-Lora  ? Ou encore pour les récalcitrants et les hostiles aux fêtes : Pourquoi je déteste Noël de Robert Benchley 🙂

Toute l’équipe du blog Liseur vous souhaite de joyeuses fêtes ! Et de très belles lectures 🙂

%d blogueurs aiment cette page :