Tag Archives: Saint-Valentin

Le coin de La Médiathèque de février est amoureux !

14 Fév

L’amour ! On ne parle que de lui, il est sur toutes les lèvres et dans tous les cœurs… Et il est à l’honneur aujourd’hui, 14 février 2018. Le coin de La Médiathèque a choisi ce mois-ci de le décliner sous toutes ses formes.

Connaissez-vous Fabienne Morel et Debora Di Gilio, ce duo de conteuses étonnant et détonant ? L’une est bretonne, l’autre italienne  et depuis plusieurs années elles se régalent en revisitant pour notre plus grand plaisir  les contes traditionnels. Dans leur dernière création Qui sera mon amoureux ? , elles s’attaquent à un thème universel,  l’amour. Dans ce conte populaire il est question d’un animal qui cherche un mari. Commère Chatte accoudée à son balcon rêve d’un amoureux, mais tous ceux qui se présentent ne trouvent guère grâce à ses yeux…  Jusqu’au jour où compère Souris arrive sur son petit vélo rouillé. Qui l’eut cru soixante ans de bonheur s’en suivit !

Laissez-vous emporter par la musicalité des textes, des ritournelles récurrentes et par la gouaille des narratrices qui nous donnent envie de chanter avec elles. Ce conte accompagné d’un CD fera la joie des enfants… et des parents.

L’amour traverse les nouvelles de Boccace avec l’intensité d’un courant à haute tension. Les hommes et les femmes s’abandonnent à leurs ardeurs amoureuses, les vilenies commises par certains d’entre eux pour parvenir à leurs fins sont souvent punies, mais Boccace n’en est pas pour autant juge ou moraliste. La grande finesse avec laquelle l’auteur décortique, dans les années 1350, l’âme humaine fait de ces nouvelles des récits intemporels. Il est difficile de recenser les auteurs qu’il inspira et inspire encore, et tous les amateurs/amatrices de littérature trouveront dans le Décaméron une source inépuisable de surprises et de délectation.

Pour la mathématicienne Hannah Fry, l’amour pourrait être régi par des modèles mathématiques. Ainsi les mathématiques pourraient-ils nous aider à trouver l’amour ? Comment optimiser ses chances de succès sur les sites de rencontres ? Comment savoir si vous avez rencontré l’homme ou la femme de votre vie ?

Pour les mathématiciens, les sites de rencontres sont une mine d’informations. L’auteur utilise ici les mathématiques pour étudier les schémas comportementaux des êtres humains et plus particulièrement les relations amoureuses. Elle nous livre des recettes, mathématiquement prouvées, pour trouver l’âme sœur et démontre que la rencontre amoureuse est un savant calcul.

« L’amour est un ensemble de modèles complexes…que seules les mathématiques sont capables de décoder » Hanna Fry.

Révélation 2017 de la chanson française, cette jeune femme lumineuse, à la voix si singulière et envoûtante, séduit déjà beaucoup avec son premier album À ta merci Ses chansons  égrènent les notes des cordes d’une guitare électrique, et sa voix qui pourrait parfois rappeler celle du chanteur Christophe, est tout à fait étonnante… Les paroles s’étirent dans une langueur reposante malgré les propos un peu sombres mais d’une grande poésie.

Flora Fishbach a 25 ans, elle est née à Dieppe puis a grandi à Charleville-Mézières. Elle est remarquée en 2015 au festival des Inrocks et reçoit en 2016 le prix du Printemps de Bourges. Une artiste à découvrir en ce mois de la Saint Valentin.

  •    La confession (nouvelle fenêtre) un film réalisé par Nicolas Boukhrief, 2017

En 1961, Jean-Pierre Melville réalise une adaptation éponyme du beau roman de Béatrix Beck, Léon Morin, prêtre, prix Goncourt 1952, avec Jean-Paul Belmondo et Emmanuelle Riva. Cinquante ans plus tard, Nicolas Boukhrief propose, à son tour, une adaptation libre et très personnelle de ce roman intemporel et réalise ce mélodrame bouleversant.

Sous l’occupation allemande, l’arrivée dans une petite ville de Léon Morin, jeune prêtre charismatique provoque l’intérêt et la curiosité des femmes. Barny, communiste et athée, dont le mari est prisonnier de guerre, défie ce prêtre brillant et convaincant, à travers un débat idéologique et religieux, qui la trouble de plus en plus. Les plans toujours plus rapprochés, les silences prolongés transforment cette joute rhétorique et spirituelle en un face à face amoureux. Nicolas Boukhrief avait d’emblée pensé à Romain Duris pour le rôle de Léon Morin, le choix de Marine Vacth pour jouer Barny qui est en revanche une trouvaille, permet au réalisateur d’atteindre ce qu’il appelle lui-même «un vrai couple de cinéma, évident et moderne».

À partir d’un roman sur la spiritualité, Nicolas Boukhrief compose un drame sentimental et amoureux poignant.

Merci à Marie-Charlotte W., Marie-Odile S., Isabelle F. et Marianne V. pour leur contribution à cet article.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :